S'installer au Canada, toutes les démarches juridiques à connaître !

 

Le Canada, comme d'autres pays, attire énormément d'expatriés, d'étudiants et de vacanciers. Toutefois, il n'est pas toujours facile de connaître les démarches nécessaires à un long séjour, ou même à un déménagement à l'étranger ! Entre les visas, les permis de travail, les lois spécifiques à chaque pays, la demande de citoyenneté... on s'y perd. Alors pour les amateurs d'Amérique du Nord, on revient pour vous sur les principales démarches juridiques pour s'installer au Canada.

 

Travailler au Canada

 

Vous avez décroché un job et rêvez de partir travailler en Amérique du Nord ? Il vous faudra, en plus d'un permis de travail, un visa de résidence temporaire si votre pays d'origine le demande, ou à partir du 15 mars 2016 pour les étrangers dispensés de visa : une autorisation de voyage électronique (AVE), et ce même si vous ne faîtes que transiter par le Canada par avion. Pour un départ de la France, il faut donc effectuer une demande d'AVE en ligne, muni d'un passeport.

 

travailler au canada

Concernant le permis de travail, pour l'obtenir, il faut être admissible et répondre pour cela à plusieurs exigences :

- pouvoir prouver que vous quitterez le Canada lorsque votre permis de travail expirera

- avoir suffisamment d'argent pour prendre soin de vous-même et retourner en France

- respecter la loi et ne pas avoir de casier judiciaire

- ne pas représenter un danger pour la sécurité du Canada

- être en bonne santé et avoir passé un examen médical, au besoin

  ne pas travailler pour un employeur figurant sur la liste des employeurs non admissibles

 

Il est possible de présenter une demande de permis de travail depuis la France, ce qui reste le plus simple, ou directement en arrivant au Canada, sous conditions de détenir un certificat médical valide et un certain nombre d'informations concernant votre employeur (généralement, les autorités vous demanderont la preuve qu'il a fourni une étude d'impact sur le marché du travail, appelée EIMT, ou le numéro d'identification de l'Offre d'emploi qu'il a postée sur le portail des employeurs). Pour plus d'informations concernant ces exigences, n'hésitez-pas à consulter un site d'informations juridiques gratuites au Canada comme on en trouve sur le web.

 

Etudier au Canada

 

Pour venir étudier au Canada, la démarche est la même que pour venir y travailler temporairement. Vous devrez, à la place du permis de travail, demander un permis d'étude auprès du bureau des visas ou de l'Ambassade du Canada en France, ou en ligne – jetez tout de même un œil aux exceptions, certaines situations comme un programme d'étude de moins de six mois permettent d'être exempté de permis d'étude.

De la même façon que pour obtenir un permis de travail, il s'agit ici de démontrer que vous avez suffisamment d'économies pour payer les frais de scolarité, les frais quotidiens sur place et le transport pour retourner dans votre pays. Evidemment, il faudra également justifier d'une inscription dans un établissement scolaire canadien.

Si jamais vous souhaitez travailler en même temps que vos études, à moins de travailler pour l'université qui vous accueille, vous devrez demander... un permis de travail ! Eh oui, on vous avait prévenu : les démarches pour venir vivre quelques mois au Canada ne sont pas simples !

 

étudier au canada

Sachez qu'après des études au Canada, il est possible de rester jusqu'à trois ans dans le pays pour y travailler ! C'est ce qu'on appelle un permis de travail post-diplôme.

 

Résidence permanente, résidence temporaire ?

 

Que vous ayez besoin d'un visa de résident temporaire pour entrer au Canada ou non, si vous venez y étudier, y travailler temporairement ou simplement visiter le pays, vous obtiendrez le statut de résident temporaire, vous autorisant à rester dans le pays pendant une durée limitée. Concernant cette durée, elle est généralement spécifiée sur votre passeport par l'agent des services frontaliers lorsque vous entrez dans le pays. Si rien n'est indiqué, votre statut expirera au bout de six mois.

Attention à ne pas confondre votre expiration de résidence temporaire, qui indique la date limite à laquelle vous devez quitter le pays, avec celle de votre visa temporaire, qui indique la date limite à laquelle vous devez vous présenter au Canada !

Sachez également qu'il est possible de prolonger votre séjour, en en faisant la demande autant de fois que vous le souhaitez. Toutefois, il faudra à chaque fois prouver que vous n'êtes là que temporairement, sans quoi vous pourrez vous voir refuser le droit de rester sur le territoire. Si vous comptez rester plusieurs années au Canada et hésitez même à vous y installer, alors pourquoi ne pas demander le statut de résident permanent ?

 

Pour l'obtenir, là encore, il faut répondre à plusieurs critères. Entre autres, il faut résider physiquement dans le pays pendant au moins deux années par période de cinq ans. Une fois que vous obtenez votre carte de résident, attention à la conserver sur vous à chaque sortie et entrée de territoire, sans quoi vous risquez de ne plus pouvoir entrer au Canada ! En devenant résident permanent, vous bénéficiez de la protection et des droits applicables dans le pays.

 

Attention : les exigences concernant l'obtention du statut de résident permanent, ainsi que la citoyenneté canadienne, sont en train de changer. N'hésitez-pas à vous renseigner auprès de sites spécialisés en questions juridiques au moment de votre départ !

 

Envoyer par mail

Auteur : -

Commentaires

Publier un commentaire
s'installer au canada

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Transition énergétique, la loi enfin dévoilée

Loi transition énergétique 2014

La transition énergétique est sans doute l'un des chantiers les ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

L'UMP au bord de l'implosion

UMP au bord de l'implosion 2014

Alors que le Président de la République traverse une crise de ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Voyage > Destinations

La Jamaïque, la douceur des tropiques

Jamaïque plage

Dans la mer des Caraïbes, au sud de Cuba, ...

Lire la suite
Voyage > Destinations

L’Afrique du Sud, point de rencontre entre deux océans

Cap de bonne espérance

Le gigantesque territoire (deux fois la ...

Lire la suite
Voyage > Destinations

L’Espagne : une voisine turbulente et fantasque

Espagne - moulins, campagne

Point de transition entre Europe et Afrique, ...

Lire la suite
  • s'installer au canada
  • étudier au canada
  • travailler au canada