Quelles sont les solutions apportées par le numérique pour les petits commerçants ?

 

Aujourd'hui, seuls 58 % des français disent être satisfaits de l'accessibilité des produits des petits commerçants sur internet (sondage OpinionWay pour Dolmen Technologies). Pourtant, ils sont plus de 80 % à apprécier la qualité de ces produits, l'accueil en magasin ou la relation client avec leurs commerces de proximité. Ils y sont attachés, mais manquent parfois d'informations ou de services qui leur faciliteraient la vie. Aux petits commerçants donc de se mettre à la page grâce à la digitalisation de leur commerce.

 

Un gain de temps

 

Gagner du temps est désormais possible grâce à des logiciels simples qui proposent diverses fonctionnalités. C'est le cas de la start-up AddictGroup, qui a créé une solution de caisse enregistreuse tactile à destination des gérants de commerces de proximité. Adaptée à tous les types de commerces (restauration, service, marché, artisan, boutique), ce logiciel centralise une multitude de services dont peut avoir besoin un commerçant. Elle permet :

 

le numérique pour les petits commerçants

   la prise de commande

   l'encaissement du client

   la gestion du fichier clients

   le suivi des ventes en temps réel

   la mise en place d'un programme de fidélité

   la gestion des stocks

   l'optimisation avec des logiciels de comptabilité et des sites de e-commerce

 

C'est typiquement le genre de solutions, intuitives et regroupées en une unique interface, dont ont besoin les petits commerçants pour faire face aux grandes enseignes et à leur budget quasi illimité. Le gain de temps est considérable pour un commerçant dont les journées ne sont jamais assez longues.

 

Plus de ventes et plus de clients

 

Les clients restent attachés à leur commerce de proximité, quoi que l'on puisse penser. Ils se tournent de plus en plus vers les produits locaux, sont sensibles aux problématiques des circuits courts et sont à la recherche de plus d'authenticité. Et c'est précisément ce que peuvent apporter les commerces de quartier.

 

Malgré cela, de nombreux acheteurs font au plus simple. Ils pratiquent ce qu'on appelle le « web to store », et commencent donc leur recherche de produit directement sur internet, avant de se rendre en magasin pour l'acquérir. Ils achètent aussi directement en ligne, optent pour une solution de « clic and collect » (commande en ligne à retirer sur place), ou se rendent directement dans les grandes surfaces, où ils sont sûrs de trouver ce dont ils ont besoin. Pour réussir à capter ces clients potentiels, qui ne connaissent pas votre boutique ou qui ne savent pas si vous avez le produit qu'ils recherchent en stock, il faut donc soigner sa présence en ligne.

 

Le minimum est de renseigner ses coordonnées et ses horaires sur les annuaires en ligne, comme les Pages Jaunes, L'Internaute, Tripadvisor ou encore Foursquare. Posséder un site internet ou un profil sur certains réseaux sociaux peut aussi être un bon moyen d'informer ses clients des services et produits proposés, à condition d'opter pour un site responsive (adapté aux smartphones) et une page Facebook animée et alimentée régulièrement.

 

Pour aller plus loin et accroître ses chances de capter ces potentielles ventes supplémentaires, un commerçant peut opter pour les places de marché. Ces plateformes centralisent, en un seul endroit, une large offre de commerces et de produits. Parfois, ce sont directement les localités qui créent ces plateformes. Un moyen pour le client d'acheter en un clic et en une seule commande divers produits proposés par les commerçants du coin, avant d'aller les retirer directement en boutique.

 

La fidélisation des clients

 

le numérique pour les petits commerçants 3

La digitalisation permet aussi aux petites boutiques de fidéliser leur clientèle. Et ce serait dommage de s'en priver, puisque les clients sont plus attachés à leur commerce de quartier qu'aux grandes enseignes impersonnelles. Ainsi, de nombreuses solutions Saas (des logiciels en ligne que l'on paie mensuellement, contrairement aux logiciels plus lourds dont on achète la licence) permettent aux patrons de magasins de construire une base de clients, d'envoyer des offres et des promotions par mail ou sms, de créer une carte de fidélité ou encore de suivre l'historique des commandes de ses clients.

 

Moins de stock à gérer

 

Certains commerces profitent de leur site internet pour rendre disponible leur catalogue. Ils n'utilisent leur boutique que comme une vitrine, un espace privilégié pour faire goûter leurs produits, permettre aux clients de les essayer ou de profiter de conseils avisés. L'ensemble du stock n'est alors disponible que sur internet, ce qui permet de louer une boutique plus petite (et donc de profiter d'un loyer plus bas) et de gérer les stocks plus facilement grâce à des solutions automatisées.

 

Envoyer par mail

Auteur : -

Commentaires

Publier un commentaire
le numérique pour les petits commerçants

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Transition énergétique, la loi enfin dévoilée

Loi transition énergétique 2014

La transition énergétique est sans doute l'un des chantiers les ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

L'UMP au bord de l'implosion

UMP au bord de l'implosion 2014

Alors que le Président de la République traverse une crise de ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Travail > Pratique

La pyramide de Maslow

marketing pyramide besoins maslow

La pyramide de Maslow est une classification ...

Lire la suite
Travail > Pratique

Et si vous deveniez testeuse ?

testeuse de produit cosmétique

Voilà un petit boulot d’appoint facile à faire ...

Lire la suite
Travail > Pratique

Tickets resto : un usage limité !

loi abus tickets restaurant

Bien pratique pour payer ses courses au ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

La pyramide de Maslow

marketing pyramide besoins maslow

La pyramide de Maslow est une classification hiérarchique des besoins humains. Le grand ...

Lire la suite
  • Numérique
  • Commerce
  • Digitalisation