Zoom sur un métier qui marche : serrurier

 

Fin 2017, pôle emploi publiait son enquête annuelle sur les « besoins en main-d’œuvre des entreprises ». Cette enquête permet d'identifier les secteurs dynamiques, qui envisagent une ou plusieurs embauches l'année suivante. 2018 s'annonce donc une belle année, avec près de 2,3 millions de projets de recrutement ! Une hausse inédite, qui concerne notamment les secteurs de l'industrie et de la construction, pour qui les difficultés d'embauche restent nombreuses. Les postes vacants de serrurier, mais aussi de couvreur, de chaudronnier ou de carrossier automobile existent bien, mais les candidats formés de manière adéquate ne sont pas assez nombreux.

 

Se former

 

Parlons de la formation d'un serrurier justement : pour devenir serrurier, on doit passer par plusieurs années de formation en apprentissage, couronnées ensuite par l'obtention d'un CAP. L'apprentissage propose un rythme intéressant pour les jeunes étudiants qui s'ennuient sur les bancs de l'école : quelques semaines en entreprise alternées avec quelques semaines à l'école. Un bon moyen également de rentrer rapidement dans la vie active et professionnelle, ce qui séduit de nombreux jeunes attirés par l'idée d'être rapidement autonome. Et gare aux idées reçues : l'apprentissage n'est pas une voie de garage. D'ailleurs, les moins bien orientés, poussés à se diriger vers l'apprentissage « faute de mieux » ne réussissent pas pour autant à aller au bout de leur CAP. L'apprentissage peut être un vrai choix, et le métier de serrurier une véritable passion.

 

Zoom sur un métier qui marche serrurier 2

Serrurier et... artiste !

 

Ce qu'on apprécie dans un métier artisanal, c'est le fait de ne plus concevoir assis derrière un bureau. On est dans la réalisation concrète d'objets qui prennent vie sous nos mains. C'est le contact avec la matière aussi, et toutes les possibilités offertes par tel ou tel matériau. Le métal, par exemple, n'a aucune limite : il peut être chauffé, formé, recyclé, étiré... de quoi attirer de nombreux créatifs. En effet, le CAP de serrurier-métallier attire aussi d'anciens étudiants des Beaux-Arts par exemple, parce qu'il représente un tremplin vers une carrière plus créative de ferronnerie d'art qui peut mener loin.

 

Le quotidien d'un serrurier

 

Serrurier, c'est un métier que l'on peut choisir d'exercer partout. Être serrurier sur Aix-en-Provence dans le sud de la France, en région parisienne comme dans un petit village, tout est envisageable puisque de toute façon, un serrurier est amené à se déplacer tout au long de la journée. Le rythme n'est pas toujours facile, puisqu'un serrurier peut se retrouver à travailler 7 jour sur 7, voire même au milieu de la nuit pour un dépannage d'urgence. Mais son domaine de compétence est vaste. Un serrurier ne passe pas toutes ses journées à ouvrir les portes de particuliers tête en l'air ! Il peut s'occuper de tout ce qui touche à l'ouverture et la fermeture de portes : l'installation d'un rideau de fer pour une boutique, la sécurisation d'une vitrine de grand magasin vandalisée, la conception du système de fermeture d'une entreprise, la pose de porte blindée ou de coffre-fort dans de grandes propriétés, la conception de portails métalliques, etc. Le métier peut même prendre un aspect ludique, puisque le serrurier peut se spécialiser dans l'ouverture de coffres et de serrures complexes, un véritable casse-tête qui demande patience et ingéniosité.

 

Zoom sur un métier qui marche serrurier 3

Le salaire

 

C'est parce qu'il a toutes ses compétences, qu'il intervient sur une zone géographique vaste et à toute heure de la journée (s'il choisit de pratiquer le dépannage 24h/24), que les tarifs d'un serrurier peuvent sembler élevés. Mais un serrurier ne gagne pas la même chose en fonction des prestations qu'il propose : une ouverture de porte à serrure simple est facturée bien moins chère que la création d'un garde-corps en fer forgé par exemple. Le niveau de formation et l'expérience du serrurier font également varier son salaire. Enfin, un serrurier peut être ouvrier d'exécution comme il peut être maître ouvrier, des qualifications et des compétences à différentes échelles, qui impliquent des salaires différents.

 

Envoyer par mail

Auteur : -

Commentaires

Publier un commentaire
Zoom sur un métier qui marche serrurier

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Qui sont les millennials, cette nouvelle génération ?

Qui sont les millennials 1

  "Millennials" c'est le nouveau mot utilisé dans ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

  La transition s’effectue en douceur. Depuis la dissolution ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Travail > Métiers & Formations

Le métier de policier

policier

Le policier est une personne qui joue un rôle ...

Lire la suite
Travail > Métiers & Formations

Le métier de secrétaire

secrétaire

Le métier de secrétaire demande des compétences ...

Lire la suite
Travail > Métiers & Formations

Le métier de boulanger

métier boulanger

La boulangerie est à la fois la fabrication et ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

Le métier de policier

policier

Le policier est une personne qui joue un rôle important dans la vie. C’est en effet ce ...

Lire la suite

Gérant de patrimoine

Gérant de patrimoine, c’est un métier qui fait rêver. Il a la réputation de manipuler ...

Lire la suite

Directeur des Ressources Humaines

Directeur des Ressources Humaines

Le métier de Directeur des Ressources Humaines est également connu sous son abréviation ...

Lire la suite

Le journaliste

journaliste d'un journal

Depuis toujours, l’Homme a été tout le temps curieux de connaître toutes les ...

Lire la suite

Chasseur de têtes, chasseur de talents

Chasseur de tête recrutement

Le chasseur de têtes est un métier en plein essor depuis quelques années en France. Il ...

Lire la suite
  • Dépannage
  • Serrurier
  • Métier