La validation des acquis de l’expérience (VAE)

La validation des acquis de l'expérience (VAE) permet à un salarié d'accéder à un diplôme, un certificat ou un titre en procédant à la validation de son expérience professionnelle ou syndicale.

La validation des acquis de l'expérience abrégée en VAE est une procédure reconnue par le Code du travail. Elle permet à un salarié de faire reconnaître une expérience (professionnelle ou syndicale) à toutes fins d'obtenir un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle. Cette procédure permet à des salariés qui ont quitté prématurément les bancs de l'école de justifier de diplômes, titres et certificats acquis grâce à l’expérience et non plus seulement suite à une formation initiale ou une formation continue.

Les conditions de validation

La validation des acquis de l'expérience est ouverte à tous : salariés, non salariés, demandeurs d'emploi, fonctionnaires et agents publics. Les personnes ayant exercées des responsabilités syndicales peuvent également prétendre à la validation de leurs acquis de l'expérience. La procédure peut être entamée quelque soit le ou les diplômes obtenus précédemment. La seule véritable condition pour valider ses acquis est de justifier d'une expérience d'au moins 3 ans en continu ou discontinu dans une activité professionnelle en rapport avec le contenu du diplôme visé. Les expériences prisent en compte exclues les périodes de formation initiale ou continue, les stages et périodes de formation en milieu professionnel accomplis pour l’obtention d’un diplôme ou d’un titre.

Quels titres, quels diplômes ?

La validation des acquis de l'expérience s’applique en principe à l’ensemble des diplômes et titres à vocation professionnelle ainsi qu’aux certificats de qualification inscrits au Répertoire National des Certifications Professionnelles. Ces diplômes et titres peuvent être soit délivrés au nom de l’État, soit au nom d’organismes de formation ou de chambres consulaires (chambres de commerce et d’industrie…). Ils peuvent également être des certificats créés par les branches professionnelles (certificats de qualification professionnelle – CQP).

Quelle procédure ?

La procédure de VAE implique un vrai projet professionnel pour choisir la certification la mieux adaptée à chaque cas. Le dossier est constitué par le candidat après évaluation de la validité de la demande. Il peut être aidé si besoin pour constituer les preuves de ses expériences. Lorsque le dossier est prêt, le candidat le soumet à un jury représentatif qui l'examine. Sont notamment vérifiées les compétences, aptitudes et connaissances exigées pour l’obtention du diplôme, titre ou certificat concerné. Cette étape est au besoin appuyée par un entretien individuel. Selon la nature du diplôme ou du titre visé, la certification pourra faire l'objet d'une mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée. Le jury peut prononcer soit la validation totale des acquis soit la validation partielle. Si la validation partielle est prononcée, le jury doit préciser la nature des compétences et aptitudes nécessitant un contrôle complémentaire.

Le saviez-vous ?

La procédure de VAE peut être organisée dans le cadre du plan de formation de l’entreprise ou d’un congé spécifique : le congé pour validation des acquis de l’expérience. La prise en charge des frais pour les allocataires au chômage est possible sous certaines conditions.

Envoyer par mail

Auteur : Dominique A.C. - Le 25 septembre 2008

Commentaires

Publier un commentaire

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Transition énergétique, la loi enfin dévoilée

Loi transition énergétique 2014

La transition énergétique est sans doute l'un des chantiers les ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

L'UMP au bord de l'implosion

UMP au bord de l'implosion 2014

Alors que le Président de la République traverse une crise de ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Travail > Contrats & droit du travail

Salaires : à quand la parité ?

Parité homme-femme au travail

Certes, la parité gagne du terrain et ...

Lire la suite
Travail > Contrats & droit du travail

L’accident du travail ou de trajet

accident du travail

Lorsqu'un accident survient dans le cadre des ...

Lire la suite
Travail > Contrats & droit du travail

Travail le dimanche, des avantages et des inconvénients

travail le dimanche

Le repos dominical instauré par la loi du 13 ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

Le congé paternité : les jeunes papas unanimes !

congé paternité

Depuis le 1e janvier 2002, un salarié, père d'un enfant venant de naître, peut demander ...

Lire la suite

Les congés payés, un droit pour tous les salariés

congé payé

Les congés payés instaurés dans les années 30 par le Front Populaire concernent tous ...

Lire la suite

Démissionner, une rupture de contrat du fait de l'employé

démissionner lettre

Au cours d'une carrière, il est parfois nécessaire de démissionner de son poste pour ...

Lire la suite

Travail le dimanche, des avantages et des inconvénients

travail le dimanche

Le repos dominical instauré par la loi du 13 juillet 1906 en France fait partie des ...

Lire la suite

Saisir le conseil de Prud'hommes

La création du conseil des prud'hommes date du 1296 quand le conseil de la ville de ...

Lire la suite
  • jury
  • diplôme
  • chomage
  • congé
  • dossier
  • certificat
  • validation des acquis de l'expérience
  • expérience
  • frais
  • salarié
  • validation des acquis
  • entretien
  • VAE
  • titre