Les 35 heures : un « mieux » social

La mesure politique des 35 heures mise en place en 2002 par le gouvernement Jospin sous le nom de lois Aubry continue toujours aujourd'hui à susciter des commentaires négatifs ou positifs selon qu'ils émanent des patrons ou des salariés.

La loi des 35 heures mise en place en France en 2002 fixe la durée légale du temps de travail à temps plein à 35 heures par semaine en moyenne annuelle au lieu de 39 heures précédemment. Cette loi cadre visait à mieux partager dans la population active le volume du travail et ainsi limiter le chômage en France.

Dans la réalité, la loi des 35 heures également connue sous le nom de Réduction du Temps de Travail ou RTT n'a pas forcément eu l'effet escompté. Les entreprises contraintes à passer aux 35 heures n'ont pas embauché massivement mais plutôt réorganiser le travail de telle sorte de gagner en productivité. Les salariés passant aux 35 heures ont conservé leur salaire initial (payés 39 heures en ne travaillant que 35 heures) grâce à des subventions financées par la fiscalité. Ces subventions coûtent à la collectivité 16 milliards d’euros chaque année.

Une application négociée

La mise en application de la loi des 35 heures a fait l'objet de discussions syndicales branche par branche. Ces discussions ont donné lieu à de grandes disparités dans les entreprises quant à la rémunération et aux modalités du temps de travail. Dans tous les cas, le salarié peut continuer à travailler 39 heures, mais certaines heures supplémentaires qu'il effectue (4 heures par semaine) sont cumulées pour être utilisées sous forme de demi-journées ou de journées complètes de repos compensatoires (RC). Quoi qu'il en soit, la durée maximum de travail sur un an est de 1600 heures (1607 heures depuis 2005 suite à la suppression du lundi férié de la Pentecôte).
Selon les négociations menées par branche, diverses formules se rencontrent en France : soit 35 heures sans repos compensatoire, 7 heures par jour, 5 jours par semaine ; soit 37,5 heures par semaine et 1,33 jour de repos compensatoire par mois ; 39 heures par semaine et une demi-journée de repos compensatoire par semaine ; 39 heures par semaine et deux journées de repos compensateur par mois.
Certains statuts échappent à la loi et notamment les cadres et les professions libérales. Les très petites entreprises (moins de 10 salariés) ont été autorisées également à adopter plus de souplesse et de flexibilité dans la mise en application.

Et les heures supplémentaires ?

Dans tous les cas, la loi garde la possibilité pour tous les salariés de travailler plus, en faisant des heures supplémentaires. Dans les cas où la négociation n'a pas donné lieu à des accords, la loi précise les modalités des heures supplémentaires. Elles sont limitées dans un contingent de 180h par salarié et par an. La rémunération des heures supplémentaires suit un schéma établis par la loi pour les entreprises de plus de 20 salariés : 25% de la 36e heure à la 43e heure incluse et pour les entreprises jusqu'à 20 salariés : 10% de la 36e jusqu'à la 39e heure incluse, puis 25% jusqu'à la 43e heure incluse. Au-delà de 43 heures, la majoration est de 50%. Les heures supplémentaires effectuées peuvent également être compensées par un repos compensateur. Les heures effectuées hors contingent donnent droit automatiquement à un repos compensateur (50% pour les entreprises jusqu'à 20 salariés, 100% pour les autres).

Le saviez-vous ?

En France en 1848, la durée légale du travail était de 84 heures par semaine. Cette durée est passée à 40 heures en 1936, 39 heures en 1982, et 35 heures en 2002.

Envoyer par mail

Auteur : Dominique A.C. - Le 27 juillet 2007

Commentaires

Publier un commentaire

La star

Pourquoi ne pas faire assistante maternelle. Tu travail chez toi, tu aménages ton temps de travail et tu décides du nombre d'enfants que tu peux accueillir. En plus, ce n'est pas incompatible avec le fait d'avoir des enfants. Mais par contre, je me demande si ton jeune âge ne constituera pas un frein. Pour cela je te conseille de t'informer de l'adresse du Conseil Général de ton Département et de poser toutes les questions relatives à ce métier.

bon courage

29 avril 2010 à 19h23

Répondre

jemy

Boujour voila j'envisage de travailler avec les enfants ou méme les personne agée j'ai deja eu beaucoup d'expeérience. J'ai 17 ans et j'ai travaillé en maison de retraite, en psychiatrie, en crêche, en halte garderie, en hopitaux ,en maternelle... mais bon pour pouvoir continuer à travailler il faut avoir des diplomes ce que j'aimerais c'est trouvée quelque chose qui me plait pour pouvoir exercer le métier sans me forcer mais avec des horaires normal 35 par semaine. J'ai un fiancée et je compte bien plus tard avoir des enfants donc je suis un peu embêter je ne c'est pas quoi faire.

29 janvier 2008 à 11h07

Répondre
35 Heures

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Transition énergétique, la loi enfin dévoilée

Loi transition énergétique 2014

La transition énergétique est sans doute l'un des chantiers les ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

L'UMP au bord de l'implosion

UMP au bord de l'implosion 2014

Alors que le Président de la République traverse une crise de ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Travail > Contrats & droit du travail

Salaires : à quand la parité ?

Parité homme-femme au travail

Certes, la parité gagne du terrain et ...

Lire la suite
Travail > Contrats & droit du travail

L’accident du travail ou de trajet

accident du travail

Lorsqu'un accident survient dans le cadre des ...

Lire la suite
Travail > Contrats & droit du travail

Travail le dimanche, des avantages et des inconvénients

travail le dimanche

Le repos dominical instauré par la loi du 13 ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

Force Ouvrière

logo de Force Ouvrière

Force Ouvrière est une confédération syndicale française qui a été créée en 1948 au ...

Lire la suite
  • reduction du temps de travail
  • RTT
  • 35 heures