Pierre et le loup : conte musical à la Burton!

Maintes fois adapté, Pierre et le loup, le conte musical de Prokofiev, n’a jamais été revisité avec autant de poésie, d’humour et de subtilité ! La talentueuse réalisatrice britannique Suzie Templeton signe un vrai joyau du film d’animation et modernise ce grand classique. Foncez voir ce mini-chef d’œuvre (33 minutes à peine) dans les salles obscures : il sort le 23 septembre au cinéma.

Exit le célèbre enregistrement (pourtant sympathique), fait, il y a fort longtemps, par le superbe Gérard Philippe. Et bienvenue à cette libre interprétation contemporaine de Suzie Templeton ! La jeune femme dépoussière la légende musicale en lui insufflant une vraie bouffée d’oxygène : elle s’approprie l’histoire et l’illumine d’une nouvelle clarté, lui conférant une saveur bien différente pour en faire un exceptionnel conte féerique… Une véritable fiction onirique dont la réalisation se rapproche dangereusement de la perfection !

D’abord, la musique !

À l’origine, ce conte a été conçu pour initier les enfants à la musique symphonique. Chaque personnage est représenté par un thème musical simple et facile à identifier. Un pari audacieux mais réussi ! Dans cette version animée sans parole, après 5 minutes de silence complet (nécessaire pour poser l’intrigue), le Philharmonia Orchestra, parfaitement articulé sous la baguette de Mark Stephenson, se met à jouer… et l’aventure peut commencer !

Ribambelle d’animaux…

C’est l’histoire d’un petit garçon, Pierre, qui s’aventure dans l’énigmatique forêt enneigée, malgré l’interdiction de son grand-père : un loup rôde dans les bois… Les personnages, sculptés avec finesse, sont, tour à tour, croqués avec humour et empreints de poésie ou de nostalgie : l’adorable petit canard, craquant et rêveur, le corbeau, un brin farceur, le matou précieux, susceptible et grotesque (mention spéciale au gros minet délicieusement hilarant, notamment lorsqu’il tombe de l'arbre aux pieds duquel l'attend le loup vorace... drôlissime !), le loup, bien sûr, sauvage et mystérieux et Pierre, évidemment, gamin intrépide, qui s’affirme au fur et à mesure de l’intrigue pour prendre le dessus sur l’animal (symbolisé par son arrivée, en vainqueur triomphant, sur la place de la ville, conduisant la cage du loup emprisonné, avec derrière lui, la présence irradiante de la lune). Le jeune garçon et ses acolytes nous invitent dans un monde aux allures Burtoniennes… Et l’on aime ça !

Figurines animées

Les personnages-marionnettes, dont la photogénie à l’écran est saisissante, s’animent comme par magie dans les décors féeriques (le lac gelé au milieu de la forêt, lieu de toutes les pirouettes et acrobaties, la ville de nuit, à peine éclairée par quelques lampadaires...) et nous subjuguent par leur réalisme et leur poésie… des outils habilement maîtrisés par Templeton !

L’esthétisme irréprochable et la finesse de sa construction en font un vrai bijou du film d’animation qui nous mène loin dans l’imaginaire... L'idée d'avoir transposé l'action dans la Russie moderne, et les clins d’oeils assumés à l'univers de Tim Burton (l'arbre à la Sleepy Hollow, la lune au visage souriant non sans rappeler l'étrange Noël de Monsieur Jack), apportent une beauté glacée et une touche de poésie mystique : sublime !

Caméra virevoltante !

Des variations de plans, des ralentis, des travellings, un montage parfois « cut » (pour mieux refléter l’état d’esprit de l’enfant dont les idées fusent à 100 à l’heure), autant de figures de style qui collent parfaitement à la musique et soulignent son rythme haletant. Les Angles de vue de la caméra sont parfois surprenants mais toujours efficaces (surtout lorsque l’on se retrouve le nez collé au dodu derrière du matou pour suivre sa course folle en direction du pauvre canard : superbe !)

Un lien mystique…

La réalisatrice s’est permis de reconstruire le scénario avec une fin totalement imprévue, comme un aboutissement à la relation de Pierre et du loup. Les considérant comme deux adversaires de force égale, elle joue avec leurs regards bleus similaires, leur confrontation muette, et les fait s’affronter, yeux dans les yeux, lors de véritables mini-duels dignes des westerns de Sergio Leone. Une rivalité qui laisse place, peu à peu, à une compréhension mutuelle, tissant un lien affectif empli de pudeur, un lien secret délicatement restitué à l’écran. L'histoire ainsi recomposée, raconte comment le jeune héros apprend à surmonter son angoisse et à la vaincre ! Eternelle question que soulève Miss Templeton, celle du rapport de l’homme (ici de l’enfant) à l’animal : amis ou ennemis ?

Aussi en DVD !

Ce conte musical est aussi disponible en DVD, chez Arte Éditions au prix de 15 euros. Grâce à de nombreux bonus, ce joyau dévoile ses secrets de fabrication : 5 ans de travail, 100 personnes impliquées, une confiance totale des producteurs accordée à la réalisatrice…

Le documentaire « Behind the Scenes » sensibilise sur la difficulté à réaliser un tel film : sophistication des marionnettes, manipulation sans arrêt des articulations, précisions et réalisme minutieux des décors, choix des couleurs de chaque tableau... Ainsi, le film d'animation montre qu'il est bel et bien un art de haut niveau, au même titre que le cinéma.

Ce mini-film, sublimé par la magnifique et intemporelle musique de Prokofiev, qui passe du drame à la comédie en une fraction de seconde, promet un moment de pur enchantement : MAGIQUE !

Le saviez-vous ?

En février 2008, Pierre et le loup a obtenu l’Oscar du meilleur court-métrage d’animation, décerné par la célèbre Académie à Hollywood. En 2007, il avait déjà raflé le Grand prix au Festival d’Annecy.

Envoyer par mail

Auteur : Jean Grey - Le 21 septembre 2009

Commentaires

Publier un commentaire

jejedu30

C' est bidon on ne peu meme pas voir le film

20 novembre 2009 à 19h31

Répondre
suzie templeton

Pierre et le loup, le conte musical de Prokofiev, revisité par Suzie Templeton.

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Transition énergétique, la loi enfin dévoilée

Loi transition énergétique 2014

La transition énergétique est sans doute l'un des chantiers les ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

L'UMP au bord de l'implosion

UMP au bord de l'implosion 2014

Alors que le Président de la République traverse une crise de ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Stars/TV > Films

Madagascar, le petit joyau des studios Dreamworks

Madagascar film d'animation dessin animé

Film d’animation réalisé par Tom McGrath et ...

Lire la suite
Stars/TV > Films

Les sorties cinéma de l'été 2010

Bobine de film et clap de cinéma.

Comme tous les ans, l’été, c’est l’occasion de ...

Lire la suite
Stars/TV > Films

Charlotte Gainsbourg : nymphomane ?

Charlotte Gainsbourg- the Nymphomaniac

The Nymphomaniac (Nymphomane), un titre de film ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

Shrek 4, il était une fin…

Shrek 4, affiche du film.

Et oui, ce quatrième épisode de Shrek sonne bel et bien le glas des aventures de l’ogre ...

Lire la suite

Madagascar, le petit joyau des studios Dreamworks

Madagascar film d'animation dessin animé

Film d’animation réalisé par Tom McGrath et Eric Darnell tout droit sorti des studios ...

Lire la suite

James Cameron : des projets uniquement sur Avatar

James Cameron

Après avoir réalisé ses projets d’explorateur en visitant les tréfonds de l’océan ...

Lire la suite

Man of Steel aujourd'hui au cinéma

Man of Steel

Collants bleus, bottes et cape rouge, un « S » rouge sur fond jaune sur le ...

Lire la suite

Les Tontons flingueurs fêtent leur 50 ans

Les Tontons Flingueurs 2013

C'est un monument du cinéma Français qui fête ce mois-ci ses 50 ans. Indémodable et ...

Lire la suite
  • Pierre et le loup
  • Festival d’Annecy
  • film de Suzie Templeton
  • Serge Prokofiev
  • dvd
  • affiche
  • Suzie Templeton
  • oscar
  • court-métrage
  • cinéma
  • conte pour enfant
  • film d’animation
  • Templeton
  • musique
  • conte musical pierre et le loup
  • sortie pierre et le loup
  • conte musical