Le taekwondo

Sport de combat vieux de plusieurs millénaires, le taekwondo reste une discipline rigoureuse qui regroupe plusieurs milliers d’adeptes dans le monde et possède une excellente renommée en France. D’ailleurs, le taekwondo détient la troisième place des arts martiaux pratiqués en France, suivant de près le judo et le Karaté.

L’histoire du taekwondo

Le taekwondo nous vient de la Corée. Il y existe depuis bien avant le Moyen Age. Des trouvailles archéologiques comme entre autres des peintures tombales attestent que le taekwondo a existé depuis la nuit des temps. Les rois appréciaient les combats nobles et récompensaient les soldats victorieux. Plusieurs écoles ont perpétué l’art du combat sans arme tout en conservant avec rigueur les directives traditionnelles de l’art, appelé auparavant le Subakhi ou le Taekkyeon. Plusieurs techniques d’arts martiaux coréens ont été regroupées pour donner naissance au taekwondo tel qu’on le connaît en 1955.

L’entrée du taekwondo dans nos pratiques sportives résulte des efforts du Général Choi dans la démonstration de cet art de combat dans plusieurs villes du monde. En effet, à partir de sa création officielle, on assista à des séances de démonstrations du nouvel art martial dans le monde, en passant par Taiwan, le Vietnam, les Etats-Unis, l’Allemagne et inévitablement, la France a eu droit à sa tournée de taekwondo. En 1966, la Fédération Internationale de Taekwondo vit le jour par l’initiative du Général Choi. Elle fut suivie de près par la création en 1973 de la WTF ou Fédération Mondiale de Taekwondo par les Sud-Coréens. Depuis 1994, le taekwondo a été promu au rang des disciplines olympiques.

Le combat de taekwondo

Chaque combat de taekwondo offre toujours des sensations uniques. En plus des techniques de combat et de l’exhibition de la force, la démonstration esthétique prédomine dans la totalité de la compétition. Le taekwondo fait appel aux mains et surtout aux pieds du combattant. La posture du combattant reste le fondement de toute sa stratégie. Elle garantit la portée de ses coups et les autres mouvements qui consistent en blocages de coups adverses et en attaques. Plusieurs variantes des coups existent et un long apprentissage de l’art permet d’offrir un spectacle impressionnant d’esthétique et d’affrontement de force.

Au taekwondo, d’autres sortes de démonstrations détrônent souvent les combats. Il s’agit par exemple du Kyeukpa ou épreuve de casse qui fait appel à la concentration et à un dépassement psychologique du combattant, censé frapper sur une surface solide. Pendant l’apprentissage, le taekwondiste exécute des combats conventionnels ou Han-Bon et des combats libres ou Kyorugi, pendant lesquels les coups de pieds sont empreints de rapidité et de puissance phénoménale.

Les règles du taekwondo

Le taekwondo se veut être une discipline de combat sans arme. Un combat dure généralement trois rounds de trois minutes additionnées d’une minute de repos. Pour comprendre le déroulement d’un combat de taekwondo, un peu de vocabulaire s’avère nécessaire. Au début du combat, l’arbitre donne le top en disant « Sijak » ou « commencez ». C’est également l’arbitre qui annonce la fin de l’affrontement avec le mot « keuman » qui veut dire « arrêtez ». A l’image des arts martiaux orientaux, plusieurs rituels sont exécutés par les compétiteurs et les arbitres. Les salutations traditionnelles ont une importance reconnue par tous les pratiquants de cet art. La compétition se déroule sur une aire de compétition lisse de 12m x12 m à l’intérieur de laquelle se démarque l’aire de combat proprement dite qui mesure 8mx 8m et qui est recouverte de tapis élastique.

Pour passer de la ceinture blanche à la ceinture noire, l’adepte du taekwondo effectue des épreuves éliminatoires appelées Poom-Se, des combats conventionnels et des épreuves de casse. Le Poom-se se présente comme un enchaînement de mouvements d’attaques, de défenses et de déplacements, qui reflète toute la philosophie de cet art martial universellement reconnu. Ces épreuves permettent d’identifier le niveau et le degré de pratique du combattant. Les grades par ordre croissant de hiérarchie les ceintures blanche, jaune, verte, bleue, rouge et noire.

Le saviez-vous ?

Au taekwondo, la protection est de rigueur pour éviter les conséquences des mauvais coups. Le combattant est tenu de porter des protège-tibias, un plastron, un casque et surtout une coquille génitale. En effet, une seule frappe peut occasionner un déboîtement de la mâchoire ou même la mort instantanée, si l’adversaire fait usage de la meilleure technique.

Envoyer par mail

Auteur : Ludivine - Le 15 avril 2008

Commentaires

Publier un commentaire

mim

je suis foude taekwondo et je veux savoir plus d'info pour bien developper mon niveau a ce sport.

09 janvier 2009 à 22h44

Répondre

MAITRE JACOB 2dan

je pense que c'est une très bonne initiative d'expliqué sur le net notre art qui de par son originalité surpasse les autres surtout sur le côté combat. je soutiens vivement les précurseurs de ce site et les encourages! merci

14 décembre 2008 à 22h56

Répondre
taekwondo

Le taekwondo fait appel aux mains et surtout aux pieds du combattant.

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Transition énergétique, la loi enfin dévoilée

Loi transition énergétique 2014

La transition énergétique est sans doute l'un des chantiers les ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

L'UMP au bord de l'implosion

UMP au bord de l'implosion 2014

Alors que le Président de la République traverse une crise de ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Loisirs > Individuel

La Gymnastique Artistique

cheval d'arçons

La Gymnastique Artistique tire ses origines des ...

Lire la suite
Loisirs > Individuel

Le Body Sculpt, un corps tonique et en pleine forme

Body Sculpt

Le Body Sculpt est une nouvelle forme de ...

Lire la suite
Loisirs > Individuel

La lutte

Lutte féminine

La lutte est une discipline sportive très ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

Le judo, un sport avec beaucoup de sagesse

judokas sur le tatami

Le judo est un art et un sport figurant parmi les plus pratiqués et les plus en vogue ...

Lire la suite

La boxe thaïlandaise ou Muay thaï

boxe thaïlandaise Muay thaï

La boxe thaïlandaise est le nom utilisé pour désigner le Muay thaï. Il s’agit donc d’un ...

Lire la suite

Le Jujutsu

jiu-jitsu

Dans l'histoire du Japon, il y a plus de 2500 ans, dans l'esprit propre aux ...

Lire la suite

L’escrime

escrime

L’escrime est un sport qui est déjà apparu aux environs du Moyen Age. L’escrime est à ...

Lire la suite

La lutte

Lutte féminine

La lutte est une discipline sportive très ancienne et qui existe depuis des ...

Lire la suite
  • mouvements d’attaques
  • art martial
  • keuman
  • round
  • pratique
  • grades
  • coup de pied
  • Sijak
  • épreuve de casse
  • tapis
  • sport de combat
  • aire
  • compétition
  • combat
  • arbitre
  • taekwondo
  • salutation
  • Poom-Se
  • Kyeukpa
  • déplacement
  • ceinture noire
  • protection
  • mouvements de défenses
  • mains
  • ceinture blanche