Le judo, un sport avec beaucoup de sagesse

Le judo est un art et un sport figurant parmi les plus pratiqués et les plus en vogue de nos jours. Apparu au Japon dans les années 1880, le terme Judo signifie d’après des termes locaux « la voie de la souplesse ». Ce sport a vu le jour grâce à un certain Dr Jigoro Kano. Ayant ses origines dans ce pays, le judo provient d’un ancien art d’attaque et de défense : le Ju-jitsu. Son histoire ainsi que ses règles constituent un des grands attraits de ce sport.

Histoire du judo

Le judo est une discipline initiée par Jigoro Kano en 1882. Le terme judo est composé de deux mots, ou kanji dans le langage japonais, jû et dô. Jû signifiant la souplesse, la douceur et Dô l’art, le moyen ou la voie. D'où sa signification : «voie de la souplesse ». Le Judo est une discipline où à la fois on peut trouver la pratique d’un sport typiquement japonais, le budo ou un sport de combat et d’un art martial. Ces deux aspects lui confèrent tout son charme. Les adeptes de ce sport sont appelés des judokas.

Le Dr Jigoro Kano, qui fut un professeur d’éducation physique, enseignait à ses élèves que : "la douceur est une force". Et qu’à la différence des autres arts martiaux, connus par leur effet dangereux, le judo apprend à ses pratiquants à se soumettre, car d’après lui encore la soumission est une force, et en même temps à pratiquer les contre-attaque appris. Suite à de nombreuses difficultés politiques dans le temps, le ju-jitsu n’a pas survécu comme tant d’autres arts martiaux. Et c’est sous cette déchéance que J.Kano a fondé une école "Kodokan Judo".

Cette école, Kodokan judo, est la première salle de judo à avoir été construite à Shitaya. En effet, elle a été aussi la première que J.Kano a construite en 1882. Il enseigna ses élèves en insistant sur le côté philosophique du judo. En précisant aussi le fait qu’il soit une activité non seulement physique mais aussi et surtout mentale. Il ne fut réellement reconnu qu’un demi-siècle après. Il commença l'apprentissage du judo par une carrière scolaire avant d'être répandu et totalement connu dans tout le Japon. Par la suite, il devint une discipline dans les forces de Police japonaise.

C’est en 1905 que le judo fut pratiqué pour la première fois en France mais seulement par les corps dans l’armée et aussi par les forces de police. Quelques années plus tard, le judoka J.Kano partit répandre la pratique du Judo en Grande-Bretagne. Et, le judo se fit connaître peu après à Londres, en 1918. Ce fut en 1949 que l’European Judo Union naquit, et la fédération internationale de judo en 1951. Les premières compétitions et championnats japonais se déroulèrent en 1930. Et les premiers mondiaux de Judo se passèrent à Tokyo, au Japon, en 1956. Puis, lors de la Seconde Guerre Mondiale, le Judo devint le sport national au Japon.

Déroulement du judo

Le principe du judo est d’affaiblir l’adversaire en dépensant le minimum d’énergie et de force venant de soi, c'est à dire: « le minimum d’effort pour le maximum d’efficacité ». Et à chaque entraînement, on devrait s'en rappeler. Le but du judo est de se servir de la force, de l’élan, du poids et de l’agressivité de l’adversaire, dans le but de les lui faire retourner contre lui-même. Dans cette perspective, le judoka déstabilise son adversaire en le projetant et en l’immobilisant par terre. Le judo se singularise aussi dans son but de devoir harmoniser tout ce qui fait l’être (esprit, corps et cerveau) et de s’équilibrer soi-même pour dérouter l’adversaire. En plus, dans le judo, on doit suivre huit codes moraux du judo, qui sont: la politesse, le courage, la sincérité, l'honneur, la modestie, le respect, le contrôle de soi et l'amitié.

Le judo est une discipline respectable. De ce fait, il possède sa propre tenue, le kimono, conçu comme toutes les tenues traditionnelles japonaises. Le kimono étant nommé aussi le judogi est un costume en coton. Habituellement, il est de couleur blanche mais il peut aussi se porter sous la couleur bleue pour éviter la confusion des joueurs pendant les compétitions. Toujours dans cette même perspective, les joueurs peuvent se distinguer, si ce n’est par la couleur de leur judogi, alors par celle de leur ceinture. Celle-ci pouvant être soit rouge soit blanche.

Le judo est un art pratiqué sur un tapis qu’on appelle « tatami », et les judokas doivent s'y affronter avec les pieds nus. Possédant une superficie de 9m2, ce tatami présente aussi une zone dite de sécurité de 1m, longeant son périmètre. Il est maintenu par un cadre en bois. Et c’est sur ce tapis ou zone de combat, que le tournoi se déroule, sous l’œil vigilant d’un arbitre et de deux juges postés sur les deux côtés opposés, juste aux coins du tapis. Les deux sportifs s’affrontent alors, tout en gardant le mieux possible, une grande maîtrise de soi, ainsi qu’une grande souplesse et agileté, pour venir à bout de son adversaire. Pour cela, un judoka peut utiliser plusieurs techniques de déséquilibrage de l'adversaire, des techniques debout ou des techniques au sol.

Et c'est à travers les tournois qu'il fait et qu'il gagne, de ses réussites ainsi que de son efficacité lors des évaluations qu'on attribue une ceinture de couleur ou un grade à un judoka. La couleur de la ceinture signifie un échelon pour les judokas. Les types de couleurs de ceintures allant entre le 1er et le 9ème kyu varient de la blanche, la jaune, puis à l'orange et la verte, la bleue et enfin au plus haut degré de la ceinture marron.

Le saviez-vous ?

Le judo est plus un art qu'un sport. Dès leur plus jeune âge, les enfants devraient y être initiés car le judo fortifie non seulement le corps mais aussi le mental et l'esprit de l'enfant. Ce qui sera plus que bénéfique pour lui dans sa vie future.

Envoyer par mail

Auteur : Ludivine - Le 29 juillet 2009

Commentaires

Publier un commentaire

Tyb

C'est un bon article de vulgarisation bien qu'approximatif.

30 juillet 2009 à 09h33

Répondre
judokas sur le tatami

Le principe du judo est d’affaiblir l’adversaire en dépensant le minimum d’énergie.

Judo est un sport de combat

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Qui sont les millennials, cette nouvelle génération ?

Qui sont les millennials 1

  "Millennials" c'est le nouveau mot utilisé dans ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

  La transition s’effectue en douceur. Depuis la dissolution ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Loisirs > Individuel

La Gymnastique Artistique

cheval d'arçons

La Gymnastique Artistique tire ses origines des ...

Lire la suite
Loisirs > Individuel

Le Body Sculpt, un corps tonique et en pleine forme

Body Sculpt

Le Body Sculpt est une nouvelle forme de ...

Lire la suite
Loisirs > Individuel

La lutte

Lutte féminine

La lutte est une discipline sportive très ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

Le Karaté, art martial japonais

Karaté do

Art martial japonais, d’origine Okinawaïenne, le Karaté do est aujourd’hui présent dans ...

Lire la suite

Le taekwondo

taekwondo

Sport de combat vieux de plusieurs millénaires, le taekwondo reste une discipline ...

Lire la suite

Le Jujutsu

jiu-jitsu

Dans l'histoire du Japon, il y a plus de 2500 ans, dans l'esprit propre aux ...

Lire la suite

Le Sogobudo, un art martial de synthèse !

Elaboré dans les années 1990 par les senseï Loïc Bernard et Steve Gosselin, le Sogobudo ...

Lire la suite

Le Sumo ou lutte à la Japonaise

Sumo, lutte à la Japonaise

Le Sumo est un combat de lutte, mais ce qui en constitue la différence est le gabarit ...

Lire la suite
  • Japon
  • compétition
  • sport de combat
  • judogi
  • kimono
  • judoka
  • Dr Jigoro Kano
  • art
  • judo
  • art martial
  • école
  • tatami