L'opération de la hernie discale

L’hernie discale, si elle se localise le plus souvent dans le bas du dos, occasionnant lombalgie puis sciatique, peut toucher toutes les parties de la colonne vertébrale. Elle consiste en une saillie d’une partie d’un disque intervertébral, lorsque celui-ci est cassé ou fissuré. Le noyau gélatineux ou le disque lui-même font alors pression sur les terminaisons nerveuses, d’où les fortes douleurs provoquées par une hernie discale.

Le plus souvent, une hernie discale se soigne avec un traitement médicamenteux visant à éliminer la compression du disque. Le patient prend alors un « cocktail » composé d’analgésiques, d’anti-inflammatoires et de relaxants musculaires. Parfois, des injections épidurales sont nécessaires. Pour cette maladie qui touche particulièrement les adultes entre 25 et 45 ans, l’opération est donc plutôt rare ; elle concerne en fait moins de 10% des personnes touchées. Elle se pratique si les traitements précédents n’ont pas eu d’effet ou en cas d’urgence.

L'opération classique, par disectomie

Dans tous les cas, l’objectif d’une opération d’une hernie discale est d’éliminer la pression effectuée par le disque sur les racines nerveuses. Cela nécessite ce que l’on appelle une disectomie, c'est-à-dire une ablation du disque intervertébral touché, qu’elle soit totale ou partielle. En conséquence, celui-ci ne retrouvera donc jamais toutes ses fonctionnalités.

L’opération se fait sous anesthésie générale et dure environ une heure et demie. Une incision de 5 à 10 cm est pratiquée par le chirurgien, qui procède ensuite au décollement du disque lombaire et à l’ouverture de la vertèbre – c’est l’hémi-laminectomie – pour parvenir au nerf. La dernière étape consiste alors à enlever la hernie puis à « nettoyer » le disque et particulièrement le noyau gélatineux qui se trouve à l’intérieur et pourrait être sorti de son lit.

Le recours à la microchirurgie

Les progrès de la médecine sont tels qu’il existe toutefois aujourd’hui une opération moins lourde en l’occurrence la microchirurgie – ou microdisectomie dans le cas d’une hernie discale. Cette dernière, pratiquée de manière quasi-systématique en Amérique du Nord, se fait alors en laparoscopie, c'est-à-dire à l’aide d’une mini-caméra.

L’anesthésie n’est que locale et l’incision n’excède pas 1 cm. Quant à la durée de l’opération, elle n’est que de 20 à 30 minutes. Le chirurgien se base sur une radio et la mini-caméra pour localiser précisément la hernie et travailler ensuite à l’aide de micro-instruments. Il retire la hernie puis insère une prothèse qui permettra par la suite d’éviter le frottement des disques. Le patient n’est ensuite hospitalisé que 48 heures et peut se lever le soir même.

De fait, la microchirurgie en opération d’une hernie discale pourrait même remplacer certains traitements médicamenteux, lourds pour les personnes atteintes tant la douleur est parfois insupportable et qui doivent parfois être pris sur de longues périodes, jusqu’à six semaines.

Envoyer par mail

Auteur : géraldine - Le 06 décembre 2012

Commentaires

Publier un commentaire
mal dos hernie

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Transition énergétique, la loi enfin dévoilée

Loi transition énergétique 2014

La transition énergétique est sans doute l'un des chantiers les ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

L'UMP au bord de l'implosion

UMP au bord de l'implosion 2014

Alors que le Président de la République traverse une crise de ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Santé > Traitements

Le Subutex, un traitement de substitution à l’héroïne

subutex buprénorphine

Le Subutex est le médicament le plus utilisé ...

Lire la suite
Santé > Traitements

L’électrothérapie

électrothérapie

Voici une méthode efficace pour lutter contre ...

Lire la suite
Santé > Traitements

L'opération de la hernie discale

mal dos hernie

L’hernie discale, si elle se localise le plus ...

Lire la suite
  • lombalgie
  • disectomie
  • hernie discale
  • sciatique
  • opération
  • colonne vertébrale