Bientôt un vaccin contre l’asthme allergique

Testé et conçu par des chercheurs français, un vaccin permettant de désensibiliser contre des agents allergènes extérieurs pourrait bientôt être développé. Cette nouvelle technique visant à vaincre l’asthme s’attaque principalement à un agent allergène communément retrouvé dans l’environnement : le Derf1.

Un vaccin contre le Dermatophagoides farinae (Derf1)

Après ces longs mois de froid hivernal, la saison printanière frappe à nos portes, apportant avec elle sa robe de bourgeons à peine fleuris, de renouveau… et d’allergies. Toutefois, pour les plus sensibles, il se pourrait qu’une solution plus rapide que le protocole de désensibilisation actuellement en pratique permette de venir à bout de l’asthme allergique. En effet, un vaccin contre l’asthme allergique pourrait prochainement voir le jour. Selon les informations reçues, une équipe de chercheurs de l’INSERM et du CNRS ont mis au point un nouveau vaccin permettant de combattre l’asthme allergique, qui touche actuellement plus de 300 millions de personnes à travers le monde. D’autre part, l’environnement actuel est propice au développement de cette maladie. Selon les statistiques, le nombre d’asthmatiques a doublé au cours des dix dernières années, et près de 250.000 personnes par an décèdent des suites de l’affection.

L’asthme allergique est une affection qui s’attaque au système respiratoire, conséquent à une réaction immunitaire excessive, qui réagit de manière anormale lorsque l’organisme entre en contact avec une ou plusieurs substances inoffensives, notamment les acariens, le pollen et bien d’autres corps microscopiques qui nous entourent. Les travaux de recherches entrepris par les scientifiques de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale et du Centre national de la recherche scientifique ont ainsi mené à la découverte d’une nouvelle technique de vaccination qui s’attaque au Dermatophagoides farinae (Derf1), un allergène courant véhiculé par les acariens. Les tests effectués ont porté sur des souris de laboratoires, dont les gènes ont été préalablement modifiés, afin de présenter des caractéristiques asthmatiques. Si l’efficacité du vaccin a été largement prouvée, les tests sur un sujet humain devront confirmer l’ingénieuse entreprise.

Une nouvelle technique de désensibilisation plus efficace

Les travaux menés par les chercheurs, relatés le 2 avril dernier dans la revue scientifique Human Gene Therapy, consistent à travailler « à partir de séquences d’ADN spécifiques (de l’allergène) responsables de l’allergie », explique Bruno Pitard, un des scientifiques qui a participé à cette étude et directeur de l’équipe Innovations en Biothérapie de l’Institut du thorax. De manière plus concrète, le vaccin se base ainsi sur l’ADN de la substance allergisante même, et est administré deux fois à trois semaines d’intervalle. Il a été observé que son efficacité s’est significativement accrue lorsque les scientifiques ont procédé à une injection intramusculaire. Chez les souris allergiques traitées, le vaccin a provoqué la fabrication d’anticorps. Ainsi, la nouvelle technique antiallergène agit sur le système immunitaire, afin que celui-ci développe une réaction protectrice en contact de l’allergène.

Le traitement de désensibilisation actuellement appliqué consiste à administrer répétitivement aux patients allergiques une dose graduelle d’allergènes. Cette technique a pour but de réduire l’hypersensibilité quant au contact avec un allergène, en familiarisant l’organisme et le système immunitaire. Toutefois, l’efficacité de ce processus de désensibilisation s’avère très relative, et varie en fonction des patients traités. D’autre part, il implique différentes contraintes en termes de temps, celui-ci devant être appliqué à très long terme afin d’optimiser l’efficacité. Il nécessite également un suivi rigoureux. Jusqu’à ce jour, les résultats observés pour ce type de protocole ont toujours été particulièrement limités, poussant ainsi les chercheurs à développer de nouvelles solutions. Bien que les tests semblent concluants, il faudra encore huit ou dix ans pour mener à terme cette étude.

Envoyer par mail

Auteur : Hiko - Le 05 avril 2012

Commentaires

Publier un commentaire

biscotte

je trouve que c'est bien car j'en connais qui ont cet asthme. Vive la recherche

06 avril 2012 à 14h30

Répondre
grippe vaccination vaccin

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Transition énergétique, la loi enfin dévoilée

Loi transition énergétique 2014

La transition énergétique est sans doute l'un des chantiers les ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

L'UMP au bord de l'implosion

UMP au bord de l'implosion 2014

Alors que le Président de la République traverse une crise de ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Santé > Médicaments

Aerius : une option efficace contre les allergies

Aerius

Aerius est un antihistaminique antiallergique ...

Lire la suite
Santé > Médicaments

Amoxicilline, un médicament antibiotique très prescrit

Amoxicilline, médicament antibiotique.

Utilisée essentiellement dans le traitement des ...

Lire la suite
Santé > Médicaments

Le toplexil : un sirop sédatif !

Toplexil sirop contre la toux sèche

Le sirop toplexil est bien pratique car il ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

L'homéopathie, une pratique médicale très controversée

granules homéopathie

L’homéopathie est une médecine non conventionnelle créée il y a 200 ans. Son efficacité ...

Lire la suite

Biafine, une crème pour apaiser les coups de soleil

Tube de Biafine

Qui ne connait pas la Biafine n’a jamais eu de coup de soleil ! La Biafine est en ...

Lire la suite

Le zyrtec, l'arme contre les allergies

médicament Zyrtec

Le zyrtec est un médicament antihistaminique antiallergique. Il est utilisé pour ...

Lire la suite

Aerius : une option efficace contre les allergies

Aerius

Aerius est un antihistaminique antiallergique oral. Il est un médicament utilisé dans ...

Lire la suite

Quels progrès pour la science ?

grippe vaccination vaccin

Cette information a fait beaucoup de bruit ces derniers mois : il se pourrait que ...

Lire la suite
  • vaccin
  • Dermatophagoides farinae
  • asthme
  • allergie
  • désensibilisation