La lucite estivale bénigne, ou allergie solaire

La lucite estivale bénigne, aussi appelée allergie solaire, est une affection due à l’exposition au soleil. Elle est sans danger, mais présente des manifestations inesthétiques qui peuvent être handicapantes. Plaques rouges, éruptions de petites boutons et violentes démangeaisons en sont les signes les plus fréquents. Elle peut être évitée simplement grâce à quelques gestes de prévention et à une bonne préparation de la peau.

La lucite estivale bénigne (LEB) est une affection très fréquente de la peau, due au soleil (photodermatose). Elle affecte entre 10 et 20 % de la population adulte, essentiellement de jeunes femmes (entre 15 et 35 ans). Plus rarement, elle peut aussi se rencontrer chez l’enfant. On parle couramment d’allergie solaire, mais il s’agit en fait d’une réaction toxique localisée. On sait que l’agent toxique est contenu dans les rayons du soleil, mais on n’en connaît pas exactement la cause. Les chercheurs soupçonnent cependant les UVA d’être responsables de la lucite estivale bénigne. En effet, elle peut apparaître après des séances de bronzage en cabine (UVA artificiels).

Les symptômes de la lucite estivale

La lucite estivale bénigne porte bien mal son nom, car elle peut survenir en toute saison, dès que l’ensoleillement est suffisant. Elle apparaît généralement à partir du deuxième jour d’exposition au soleil, le plus souvent au début des vacances ou pendant un week-end. Elle se manifeste sous la forme d’éruptions de petits boutons et tâches rouges, qui peuvent provoquer de violentes démangeaisons. Elle est parfois confondue avec une éruption d’urticaire. Les plaques peuvent aussi se couvrir de petites cloques. Les premières zones touchées sont le décolleté, le cou et les épaules. Les éruptions atteignent ensuite les avant-bras, les mains, les jambes et le dessus des pieds. Le visage n’est que très rarement affecté. Dans la majorité des cas, les symptômes disparaissent au bout d’une ou deux semaines, à condition de ne plus s’exposer au soleil et de rechercher l’ombre. Cependant, la lucite estivale pourra réapparaître à chaque nouvelle exposition. Ses manifestations pourront d’ailleurs s’amplifier avec les années : apparition plus rapide, pour des périodes de moindre ensoleillement, avec des éruptions plus intenses, plus couvrantes, et qui durent plus longtemps. Mais il arrive aussi qu’elle disparaisse définitivement, sans que l’on sache pourquoi.

Les solutions pour lutter contre la lucite estivale

Le maître mot contre la lucite estivale, c’est la prévention ! Surtout si vos vacances ont déjà été gâchées par ces inesthétiques plaques rouges. Bien sûr, porter des vêtements et éviter les expositions au soleil sont les meilleures précautions à prendre. Mais il est difficile de les respecter quand on est en vacances au bord de la mer… Il faut donc mettre en place un programme d’exposition progressive. Les crèmes solaires sont aussi de très bonnes alliées, mais il ne faut pas les considérer comme des « boucliers » anti-lucite estivale. Dans tous les cas, il faut choisir une crème à fort coefficient de protection solaire, et possédant des filtres anti-UVB et anti-UVA. Les médecins recommandent de privilégier les crèmes contenant du tinosorb M. Dans les cas sévères de lucite estivale, certains filtres anti-UVA plus puissants peuvent être délivrés sur ordonnance médicale. La peau peut aussi être préparée avant la période d’ensoleillement grâce à des traitements préventifs, déterminés par un dermatologue. Il peut s’agir d’une prise de bêta-carotène et de sélénium (comprimés de type Oenobiol Solaire, Minactive solaire, Betaselen…). Quand cela ne suffit pas (pour un tiers des patients), il faudra ajouter un traitement à base d’antipaludéens de synthèse. Enfin, un autre tiers des patients sera dirigé vers des séances d’UVA à très faible dose (PUVA thérapie).

Le saviez-vous ?

L’exposition au soleil peut provoquer d’autres réactions cutanées. Une poussée d’herpès peut notamment se déclencher suite à un bain de soleil Elle se situera alors au niveau des lèvres, sous forme d’une plaque rouge gonflée, évoluant en cloque.

Envoyer par mail

Auteur : - Le 02 août 2010

Commentaires

Publier un commentaire
la lucite estivale

La meilleure précaution à prendre contre la lucite estivale bénigne est d'éviter les expositions au soleil.

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Transition énergétique, la loi enfin dévoilée

Loi transition énergétique 2014

La transition énergétique est sans doute l'un des chantiers les ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

L'UMP au bord de l'implosion

UMP au bord de l'implosion 2014

Alors que le Président de la République traverse une crise de ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Santé > Dermato

Lutter contre les points noirs

patch contre les points noirs

Les points noirs ou comédons sont très courants ...

Lire la suite
Santé > Dermato

La mycose des pieds, un parasite très répandu

mycose aux pieds

Onychomycose, pied d’athlète, mycose des ...

Lire la suite
Santé > Dermato

Cicalfate d’Avène, pour réparer les peaux abîmées

Cicalfate de Avène

La gamme Cicalfate d’Avène est recommandée pour ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

L’allergie aux produits de beauté et cosmétiques

’allergie aux produits de beauté et cosmétiques

Avec des symptômes majoritairement bénins, l’allergie aux produits de beauté est ...

Lire la suite

L’acné des adultes

bouton d'acné chez l'adulte

Alors que les boutons et autres points noirs sont associés aux problèmes d’adolescent, ...

Lire la suite

Cicatrices d'acné : Comment s'en débarrasser

cicatrice visage

Les cicatrices d'acné sont disgracieuses sur le visage ! Pour en venir à bout, ...

Lire la suite

La couperose, une hypersensibilité cutanée

rosacée visage

La couperose souffre d'une mauvaise réputation souvent injustifiée ! Généralement ...

Lire la suite

Vitiligo, une peau tachée !

Le monde de la médecine ne cesse de faire des progrès, mais avec elle, de nouvelles ...

Lire la suite
  • LEB
  • lucite estivale
  • tâches rouges
  • traitement
  • symptômes
  • boutons rouges
  • allergie solaire
  • lucite estivale bénigne