Comment augmenter ses chances de tomber enceinte ?

Le désir d’enfant peut survenir à tout âge, cependant, si pour certaines cet acte biologique se passe naturellement, d’autres ont plus de mal à arriver à concevoir. Le stress, certains problèmes de santé, le surmenage, ou encore une mauvaise alimentation sont autant d’éléments qui pourront être la cause de nombreuses tentatives ratées. Voici quelques conseils qui vous permettront de mettre toutes les chances de votre côté afin d’obtenir ce bébé tant désiré.

Mettez votre corps en condition de concevoir

Si la grossesse est l’acte le plus naturel qu’il soit, force est de constater que notre mode de vie moderne vient souvent entraver sa bonne marche. Il est donc essentiel, dans un premier temps, de préparer son corps à cette conception.

Pour celles utilisant la pilule comme moyen de contraception, il est recommandé d’arrêter toute prise trois mois avant la conception effective, ceci afin que le corps puisse reprendre naturellement le contrôle sur les cycles hormonaux. Avant cela, les professionnels de santé précisent qu’il existe plus de risques de fausses couches.

Afin d’augmenter vos chances de réussite, envisagez également d’Arrêter de fumer, car ceci peut mettre en péril non seulement vos chances de conception, mais également la poursuite de votre grossesse. Associez le futur papa à ce changement, car la qualité de ses spermatozoïdes en dépend.

Si vous êtes en surpoids, il est temps d’envisager un régime. Le corps à besoin d’être dans la meilleure forme possible afin d’affronter les neuf mois de modifications importantes qu’il subira. Adoptez une alimentation équilibrée et saine, et là encore, associez le futur papa à cette démarche ! En effet, monsieur produira une meilleure qualité de spermatozoïdes s’il s’alimente de manière saine, et ceci aura une influence directe sur son potentiel de fécondation.

Essayez enfin d’éliminer la plupart de vos causes de stress. Il est prouvé que le surmenage ou certains blocages psychologiques constituent une entrave importante au processus de conception. Au besoin, consultez un thérapeute qui vous aidera à résoudre les problèmes que vous ne pouvez pas éliminer seuls.

N’hésitez pas, enfin, à prendre contact avec votre médecin afin de faire effectuer un bilan général, et de soigner d’éventuels petits déséquilibres avant d’entrer dans le processus de la grossesse. Prenez également contact avec un ostéopathe spécialiste des femmes enceintes. Il suffit parfois d’éliminer un léger blocage fonctionnel pour que soudain, la grossesse tant désirée se déclenche.

Calculez votre période de fertilité

Savoir définir avec précision sa période de fertilité est essentiel pour maximiser vos chances de concevoir. Un ovule libéré de l’ovaire a une durée de vie de 48 h. Les spermatozoïdes, quant à eux, vivent près de trois jours une fois libérés dans les voies génitales féminines. Théoriquement, il est donc possible de concevoir sur une période allant de trois jours avant l’ovulation, à 48h après. Ceci laisse donc une fenêtre de cinq jours de fertilité.

Afin de connaitre votre période d’ovulation, il existe de nombreuses techniques.

Si vous avez la chance d’avoir un cycle régulier et constant d’un mois sur l’autre, vous n’aurez qu’à déterminer le 14e jour avant la date de vos prochaines règles. Ce jour précis sera celui de l’ovulation. Votre période de fertilité s’étendra donc du 17e jusqu’au 12e jour avant vos règles.

Si votre cycle est irrégulier, vous devrez alors procéder de manière différente. Dans un premier temps, vous pourrez essayer de repérer les signes physiques de l’ovulation. Celle-ci peut se manifester par des douleurs modérées dans la région basse du ventre, une tension dans les seins ainsi que l’apparition de petites sécrétions vaginales blanchâtres appelées glaire cervicale.

Il est également prouvé que le lendemain de l’ovulation, la température prise au réveil est légèrement plus élevée. Vous pouvez donc essayer de constituer une courbe de température à partir du début de votre cycle, et de repérer un pic qui représentera l’ovulation. Attention cependant, cette méthode et difficile à mettre en œuvre. La température devra être prise tous les matins avant de quitter son lit et dans les mêmes conditions, sinon les résultats seront faussés. Par ailleurs, un léger rhume suffira à perturber vos relevés.

De nos jours, il existe des tests d’ovulation vendus dans les pharmacies et qui mesurent le taux de l’Hormone LH dans les urines. Cette hormone est libérée dans les 24 à 36 h après l’ovulation. Cette méthode, tout comme celle de la prise de température et celle de recherche des signes physiques, vous offre une fenêtre de conception plus étroite, puisqu’il ne reste plus que les 48 h de vie de l’ovule pour obtenir une fécondation.

Les composants alimentaires qui améliorent la fertilité

Si un régime alimentaire équilibré, et une bonne hygiène de vie sont essentiels pour augmenter vos chances de concevoir, force est de constater que certains éléments représentent plus particulièrement de précieux alliés pour améliorer votre fertilité ainsi que celle du futur papa.

C’est le cas du zinc qui contribue à la production de spermatozoïdes de bonne qualité et qui en plus augmenterait le taux de testostérone.

Les couples souhaitant concevoir auront tout intérêt à se tourner vers les nutriments à haut potentiel antioxydant tels que le sélénium, ou encore la vitamine E. Ceux-ci protègent le corps de la production de radicaux libres qui peuvent être la cause d’un manque de mobilité des spermatozoïdes, ou encore de fausse-couche une fois la grossesse entamée.

Ces antioxydants fonctionneront de concert avec la vitamine C qui, chez le futur papa, limitera la production de spermatozoïdes anormaux et les protègera des radicaux libres.

La vitamine B quant à elle, permettra d’améliorer la fertilité tant chez l’homme que chez la femme. Pensez également à favoriser vos apports en vitamine B9, connue également sous le nom d’acide folique, car celle-ci aura un rôle essentiel dans la formation de l’embryon si le processus de fécondation réussit.

Enfin, les acides gras essentiels seront à favoriser, car ils représentent un atout important pour le bon fonctionnement général des organes reproducteurs masculins et féminins.

Envoyer par mail

Auteur : Ludivine - Le 25 janvier 2013

Commentaires

Publier un commentaire
tomber enceinte

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Qui sont les millennials, cette nouvelle génération ?

Qui sont les millennials 1

  "Millennials" c'est le nouveau mot utilisé dans ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

  La transition s’effectue en douceur. Depuis la dissolution ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Santé > Bébé & Grossesse

Les signes de la grossesse : le corps ne s'y trompe pas !

Signes de la grossesse

Les signes de la grossesse sont multiples mais ...

Lire la suite
Santé > Bébé & Grossesse

Le doublement des gencives et premières dents

anneau de dentition

Les premières dents chez le bébé sont souvent ...

Lire la suite
Santé > Bébé & Grossesse

La période d'ovulation : le top de la fertilité

période d'ovulation bébé enceinte test

Chez la femme, le cycle menstruel est rythmé ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

Le diabète gestationnel chez la femme enceinte

diabète grossesse prise de sang

Toute femme enceinte court le risque de développer un diabète de grossesse ou diabète ...

Lire la suite

Les signes de la grossesse : le corps ne s'y trompe pas !

Signes de la grossesse

Les signes de la grossesse sont multiples mais force est de constater que chaque femme ...

Lire la suite

Prise de poids idéale pendant la grossesse

poids ideal enceinte

Une prise de poids énorme durant votre grossesse ? Vous êtes inquiète ? Vous êtes ...

Lire la suite

Perte des eaux enceinte : Comment réagir ?

peur de l'accouchement

En fin de grossesse, c'est une des choses qui vous fait souvent le plus peur... Comment ...

Lire la suite

Les bébés prématurés

couveuse en néonatologie

Les bébés prématurés sont ceux qui naissent en avance sur le terme de la grossesse. ...

Lire la suite
  • enceinte
  • bébé
  • période de fertilité
  • grossesse
  • fécondité