Récolter ses graines de fleurs

Gousses, capsules et fruits en tout genre mûrissent sur vos plants de fleurs comme autant de sachets de graines offerts.

Comme leur nom l’indique, les annuelles se ressèment tous les ans d’où l’intérêt économique de récupérer les graines pour les installer l’année suivante. Une fois les pétales tombés, les graines se forment peu à peu au cœur de la fleur. Le fruit sèche pendant la maturation des graines. Quand elles sont mûres le fruit les libère, il faut donc cueillir le fruit bien sec mais avant que les graines se disséminent dans la nature.

En règle générale laissez sécher les semences sur du papier journal durant quelques jours dans une pièce bien ventilée à l’abri du soleil. Enfin, il faut les conserver, le plus simple consiste comme pour les légumes, à préparer des enveloppes au nom de chaque fleur, vous y placez les graines débarrassées de tout débris végétal susceptible de moisir, emballées dans du papier absorbant et placées dans une boîte en fer dans un endroit sec.

Belle-de-jour : des graines rustiques Une fois les fleurs fanées, les graines murissent à la base dans une fine capsule. Coupez des tiges entières. Une fois bien sèche, la capsule s’émiette facilement. Soufflez sur l’ensemble pour éliminer les débris végétaux. Placez les graines dans du papier absorbant et glissez le tout dans une enveloppe étiquetée. Conservation : 5 ans.

centaurée bleuet : trompeur La semence du vrai bleuet à fleur simple d’un bleu intense tombe très facilement car les capitules s’ouvrent par beau temps dès que leur semence est mûre, puis ils se referment laissant croire qu’ils contiennent encore des graines…ne vous laissez pas berner. Coupez une plante entière et placez-la dans un pot sur une toile ou sur un journal et récupérez les graines tombées. Conservation : de 1 à 3 ans.

capucine : simple à extraire L’orangé est le coloris le plus stable, mais les différentes variétés peuvent se marier entre elles. Choisissez des plantes vigoureuses, si possible sans pucerons. Une fois les fleurs fanées, les pétales tombent et de grosses capsules groupées par trois se forment au bout d’une tige enroulée en tire-bouchon. Cueillez-les quand elles se détachent facilement. Mettez les capsules à sécher à plat, à l’air libre et à l’ombre. Une fois bien sèches, ensachez-les. Chaque capsule contient une grosse graine. Conservation : de 1 à 4 ans.

cosmos : des graines longues et sombres Avec ses coloris orangés, cosmos sulphureus se distingue des formes plus courantes blanches et roses. A partir du mois d’août les fleurs fanent, sèchent et laissent sur place un fruit sec à l’aspect hérissé. Cueillez-le quand il est de couleur marron foncé. Effritez ce fruit entre les doigts sur une feuille de papier pour libérer les graines qui sont très allongées. Eliminez les déchets et placez les graines dans une enveloppe sur laquelle vous aurez pris soin de notez le nom de l’espèce concernée. Conservation : 1 à 2 ans.

Datura : dans les gros fruits épineux Il existe peu de semis fidèles au pied mère. Les fleurs blanches lavées de rose et très parfumées cèdent la place à des capsules pendantes recouvertes d’aiguillons refermant des centaines de graines. Ouvrez les capsules sèchent avec précaution pour récupérer les graines. Prenez garde : elles sont toxiques. Placez-les au sec dans du papier absorbant et enfermez-les dans une enveloppe étiquetée. Conservation : de 1 à 5 ans.

Erigéron : pâquerette expansive Les graines prélevées sur cette espèce donnent des semis fidèles. Si le climat est favorable, la plante se ressème spontanément. Les fleurs sont de petites tailles, aussi leurs graines sont minuscules, regroupées au centre des fleurs, c’est d’ailleurs le cas de toutes les astéracées. Coupez les tiges et faites-les sécher sur du papier journal. Emiettez les inflorescences sèches du bout des doigts dans une assiette et repoussez les débris végétaux puis enfermez-les dans un sachet. Conservation : 1 à 2 ans, pas plus.

Lavatère : des gousses bien reconnaissables Il existe des lavatères aux coloris blancs et roses particulièrement lumineux. A la base des fleurs fanées se forment des capsules d’abord vertes mais qui brunissent en se desséchant. C’est alors le moment de les cueillir quand on aperçoit les graines noires à l’intérieur. Pressez la capsule afin que les graines se détachent les unes des autres. Eliminez les débris de la capsule et laissez encore un peu sécher les graines à l’air libre. Conservation : de 1 à 4 ans.

ipomée ou volubilis : les fleurs fanent en un jour Vous avez le choix entre de nombreuses variétés parmi lesquelles « bleu azur » à très grandes fleurs bleues. Ce sont 5 ou 6 graines de couleur foncée et aux formes anguleuses qui sont contenues dans une capsule ronde à la base de la fleur fanée. Achevez le séchage des capsules dans un plateau ou un sac en papier. Brisez les capsules pour récolter et isoler les graines assez grosses. L’opération est très facile à accomplir. Conservation : de 1 à 4 ans.

lupin : quelques graines par gousse Le lupin étant autogame (les fleurs bisexuées se reproduisent sur la même souche), le semis de votre coloris préféré peut s’avérer fidèle. Les fleurs forment des gousses renfermant entre 2 et 5 graines. Coupez les hampes dès que les gousses commencent à sécher. Placez-les dans un vase posé sur une toile jusqu’à ce que les gousses s’ouvrent et libèrent les graines. Etalez-les par la suite sur du papier absorbant à l’ombre et au sec pendant dix jours. Conservation : de 1 à 3 ans.

nigelle de Damas : des capsules très décoratives L’espèce est bleue, mais il existe des variantes roses ou blanches. Des capsules, gonflées comme des ballons, succèdent aux fleurs fanées. Quand on les secoue, elles font un bruit de grelot, les graines étant libre à l’intérieur, cueillez-les à ce stade. Placez le bouquet dans un sac papier et liez au niveau de la tige. Laissez- le sécher dans un vase, tête en haut jusqu’à ce que les graines tombent. Conservation : 2 ans maximum.

Œillet d’Inde : des pelotes à récolter A fleurs simples ou doubles, les hybrides sont nombreux. Une fois la fleur fanée, le centre se dessèche, formant comme une pelote garnie de poils longs et hérissés. Récoltez les tiges entières et faites les sécher sur un plateau. Emiettez la pelote du bout des doigts.les graines s’y trouvent serrées les unes contre les autres, chacune étant hérissée de soies formant comme un minuscule pinceau bicolore. Conservation : de 1 à 3 ans.

muflier : des semences par milliers Le fruit du muflier est une capsule renfermant des graines très petites (elle peut en contenir jusqu’à 7500 par gramme). Cueillez les tiges entières au moment où elles commencent à sécher. Confectionnez un bouquet que vous mettrez à sécher à plat ou dans un vase sur une toile. Récupérer les graines tombées ou pilez les capsules sèches dans un mortier pour libérer les semences. Passez le tout à travers un tamis pour séparer les graines des débris de capsules. Placez au sec et au frais. Conservation : de 1 à 4 ans.

souci : au cœur de la fleur Simple et orangé à l’origine, on trouve maintenant des variétés de soucis doubles, de couleur variant du jaune au brun. Une fois les pétales des fleurs fanées tombés, les graines se forment au cœur de la fleur. Récoltez celui-ci avant que l’ensemble ne se disloque pour disperser les graines dans la nature. Laissez le tout sécher encore quelques jours jusqu’à ce que vous puissiez aisément séparer et trier les graines des débris. Placez-les dans une enveloppe et précisez bien la variété. Conservation : de 1 à 5 ans.

Semis fidèles ou semis surprises ?

Chaque fleur s’autoféconde, c’est notamment le cas des plantes autogames qui se reproduisent fidèlement. C’est aussi le cas des variétés fixées, leur semis leur reste fidèle puisqu’on les a multipliées entre elles de nombreuses années jusqu’à obtenir une lignée d’individus toujours identiques.

Par contre pour les plantes allogames qui ne se reproduisent que par fécondation croisée, le pollen de l’une fécondant l’ovaire de l’autre, il est plus difficile de reproduire la même plante voire la même couleur.

Même cas pour les hybrides F1, si leurs graines sont semées elles produisent une deuxième génération F2 avec seulement quelques individus semblables au pied mère et quelques différents.

Envoyer par mail

Auteur : Mado - Le 25 janvier 2010

Commentaires

Publier un commentaire

danau

j'ai trouvé une grosse graine marron, en forme de coeur. Quelqu'un dit le samolo. Je ne parviens pas a avoir une information sur cette graine. Le savez-vous ?

23 mars 2011 à 19h00

Répondre

caja

J'ai planté des graines de tournesol de cette forme et couleur.

16 septembre 2013 à 04h37

fleur graine

Vous pouvez récupérer les graines de vos fleurs pour les replanter l’année suivante.

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

  La transition s’effectue en douceur. Depuis la dissolution ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

Transition énergétique, la loi enfin dévoilée

Loi transition énergétique 2014

La transition énergétique est sans doute l'un des chantiers les ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Loisirs > Plantes & fleurs

Le guide des plantes aromatiques

herbes aromatiques

A côté des condimentaires classiques, il existe ...

Lire la suite
Loisirs > Plantes & fleurs

Callistemon, l’arbuste rince-bouteilles

rince-bouteilles

Avec ses grandes fleurs en forme de cylindres, ...

Lire la suite
Loisirs > Plantes & fleurs

L'arum

Arums

Nom botanique : ARUM Sa majesté ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

Le muflier

Fleur de muflier

Nom botanique : ANTIRRHINUM Familiers des jardins de curé, les mufliers font ...

Lire la suite

La lavatère

lavatère

Nom botanique: LAVATERA SCRIPT_PUB1 Plante annuelle, rameuse, haute de 80cm à 1m. ...

Lire la suite

Bien arroser ses plantes

arrosage plante d'extérieur

Bien des plantes s’épanouissent à la belle saison si elles reçoivent assez d’eau, ...

Lire la suite

Le cosmos

Cosmos bipinnatus

Nom botanique : COSMOS SCRIPT_PUB1 Le cosmos de la famille des astéracées ...

Lire la suite

La ficoïde

fleur de ficoïde

Nom botanique : MESEMBRYANTHEMUM Dans les années 60, la mesembryanthémum ne ...

Lire la suite
  • Nigelle de Damas
  • Capucine
  • Lavatère
  • Souci
  • Cosmos
  • récupérer les graines
  • semences
  • Lupin
  • récolter
  • conservation
  • graines
  • Belle-de-jour
  • graines de fleurs
  • Muflier
  • Centaurée bleuet
  • Œillet d’Inde
  • Ipomée
  • Erigéron
  • semis
  • Datura