Se protéger du soleil selon son type de peau

Le soleil fait son apparition timide, puis les beaux jours se multiplient : voilà l’été qui s’annonce ! C’est l’occasion de sortir les petits hauts et de dévoiler ses gambettes. Oui, mais il faut faire attention, car les premiers coups de soleil sont très mauvais. Alors, pensez à bien protéger votre peau.

Il faut adapter le type de protection solaire selon le genre de peau que vous avez. Voici un petit récapitulatif qui vous servira de guide pour bronzer sans avoir peur de vous exposer !

Pour les peaux claires…

Sachez que ces peaux au teint de porcelaine réagissent mal au soleil, surtout si elles sont dotées de taches de rousseur. Les épidermes des peaux claires sont donc fragiles et auront besoin de beaucoup d’attention. Il faut les soigner si vous ne voulez pas être couvert de rougeurs et de boutons. Les plus fragiles sont les peaux de rousses. Si vous êtes brunes, vous aurez moins de précautions à prendre.

Si vous êtes rousse, vous aurez peu de chances de pouvoir bronzer. Inutile de rester des heures sous le soleil de plomb pour espérer gagner quelques couleurs. Même pas un léger hâle, rien ! Les pigments qui permettent de bronzer et noircir la peau ne sont pas produits par ce genre de peau, tout simplement. Et puis sachez également que ce sont les peaux de rousses qui ont le plus de risques de développer un cancer de la peau. Pour les blondes, un espoir de bronzage, léger, subsiste. Mais il faut éviter les coups de soleil. Les brunes à peaux claires sont celles qui bronzeront le plus et pourront gagner un joli teint abricot.   Pour toutes en tout cas, il faut une protection élevée : un indice 50+ afin de freiner un maximum d'U.V est indispensable ! Après plusieurs jours d'exposition, vous pouvez passer à un indice 30. Pour le visage, choisissez une crème douce et hydratante pour une peau sèche ou un fluide pour une peau grasse. Pour le corps, un lait sera parfait. Pensez surtout à renouveler les applications toutes les deux heures. Evitez aussi de vous exposer entre 11h et 15h, le soleil est à son apogée !

Vous pouvez préparer votre peau avant les expositions. Il suffit de prendre des bêta-carotènes (pigments qui fabriquent la vitamine A, présents dans les Fruits et légumes). Evitez les U.V. en cabine pour ne pas épuiser votre capital soleil.

Pour les peaux mates…

Ce n’est pas parce que vous avez un joli teint halé naturel, que vous pouvez omettre la « crème de protection ». Vous devez vous aussi vous protéger des méfaits du soleil. Vous bronzerez avec plus ou moins de facilité et attraperaient peu de coups de soleil. Alors conservez cette chance en utilisant une protection solaire. Ainsi, vous pourrez vous exposer sans risque.

Quant aux peaux noires, elles sont sûres de ne jamais connaître de rougeurs et de brûlures. Les coups de soleil, ce n’est pas pour elles. Mais il ne faut pas oublier les effets dévastateurs des U.V. sur la peau. Certains dégâts (vieillissement de la peau, mélanomes...) sont invisibles à l'oeil nu.

Même avec la peau mate, une protection haute est vivement recommandée, surtout si on ne s'expose que quelques semaines dans l'année.

Commencez par un indice 30 les premiers temps, puis diminuez au fur et à mesure. Le tout est d'en étaler suffisamment : l'équivalent d'une balle de golf en crème sur le visage !

Et les peaux matures ?

Le soleil peut devenir notre pire ennemi : celui qui nous vole notre jeunesse. Les U.V. et radicaux libres sont responsables des taches et de la perte d'élasticité de la peau. Sachez que les U.V. A sont responsables du vieillissement cutané à près de 80 %. Ils pénètrent dans le derme, endommagent l'élasticité de la peau et provoquent des taches. Ces dernières viennent uniquement du soleil et plus on s'expose, plus on les accentue. On les trouve surtout sur le visage, le décolleté et les mains. Des endroits où la peau est très fine. Heureusement, de nombreux produits vantent désormais des actions protectrices pour conserver la jeunesse de notre peau et freiner l'apparition d'hyperpigmentations.

Donc pour éviter les effets nocifs du soleil, il faut freiner et hydrater sa peau (pour conserver l'élasticité de la peau). Optez donc pour des protections solaires chargées en actifs antioxydants ou sinon à indice élevé de type 50+.

Les béta-carotènes avant l'exposition et pendant est indispensable car ils ont une véritable action antioxydante qui agit de l'intérieur. Pensez à en consommer !

Petit conseil : Toutes les recettes dites « maison », naturelles, sont à proscrire, car de nombreux produits, comme le citron ou l'huile peuvent avoir des effets photosensibilisant et causer des brûlures.

Envoyer par mail

Auteur : Jean Grey - Le 07 juillet 2010

Commentaires

Publier un commentaire
Les dangers du soleil

Cet été, bronzer en toute sérénité !

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Transition énergétique, la loi enfin dévoilée

Loi transition énergétique 2014

La transition énergétique est sans doute l'un des chantiers les ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

L'UMP au bord de l'implosion

UMP au bord de l'implosion 2014

Alors que le Président de la République traverse une crise de ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Beauté > Pratique

Simulez votre tatouage en ligne avec TatouPourToi.com

simulation tatouage biceps

TatouPourToi.com vient de lancer un concept ...

Lire la suite
Beauté > Pratique

Choisir ses pantalons selon sa morphologie

choisir son jeans

Le pantalon est LE vêtement que l’on porte ...

Lire la suite
Beauté > Pratique

Comment se maquiller en ayant une peau mate, noire ou métisse

maquillage d'une peau noire

Ce n’est pas parce que l’on a la peau mate, ...

Lire la suite
  • crème de protection
  • cancer de la peau
  • type de peau
  • coups de soleil
  • peaux claires
  • protection solaire
  • rousse
  • comment se protéger du soleil
  • protection solaire