Escalier prêt à monter : bien le choisir

Il existe plusieurs styles d'escaliers : droit, en colimaçon, hélicoïdal ou encore échelles de meunier … Les escaliers prêt à poser sont ainsi faits qu'ils s'adaptent à la quasi-totalité des configurations et sont bien souvent moins chers que des escaliers sur mesure posés par des professionnels.

Le choix d'un escalier n'est pas à prendre à la légère : il prend de la place, il faut donc le choisir de la façon la plus optimale possible ; de plus il doit être confortable à l'utilisation, et être sécurisé pour permettre le passage des enfants.

Quel type d'escalier choisir ?

Circulaire, droit ou tournant, il convient de choisir l'escalier qui s'adaptera le mieux à votre intérieur.

L'escalier circulaire : il s'agit d'une bonne solution pour des espaces restreints. Il en existe deux sortes : hélicoïdal, qui semblera flotter dans l'air, ou à vis, qui seront construits autour d'un pied central fixé au sol. Ils offrent l'avantage d'avoir besoin de peu d'espace d'ancrage au sol (jusqu'à 1,20m de diamètre), mais sont souvent proposés sans contremarche, ce qui peut être dangereux pour des enfants. Notez également que ces escaliers sont souvent étroits, ce qui en réduit le confort d'utilisation, et ne permet pas le passage de meubles.

L'escalier tournant : il est lui aussi une bonne solution lorsque l'on manque de place. Il peut ainsi facilement s'insérer dans un angle, pour une optimisation maximum de l'espace. Les modèles possédant la possibilité d'articuler les deux poutres qui le supportent (appelées « limon ») permettent une plus grande diversité d'implantation du produit dans votre intérieur. Notez tout de même qu'un tel escalier comportera forcément des marches plus étroites dans Les Angles.

L'escalier droit : il s'agit de l'escalier le plus courant. Composé d'une volée de marches, il présente l'avantage de presque toujours comporter des contremarches, ce qui améliore notamment la sécurité pour les enfants. L'inconvénient de ce type d'escalier est évident : il a besoin d'un ancrage au sol très important, et est donc à déconseiller pour les petits espaces.

Venons en maintenant au choix du matériau de construction. Souvenez vous que vous n'allez pas changer votre escalier tous les deux ans, ainsi, n'hésitez pas à investir dans des matériaux résistants et durables.

Le bois est le matériau le plus utilisé. On peut choisir entre le chêne, résistant mais relativement cher, le sapin ou le pin, moins chers mais d'une résistance un peu moindre à l'utilisation, ou encore les bois exotiques. Sachez que les marches seront glissantes si vous les cirez ; optez plutôt pour les protéger en les huilant ou en les vitrifiant.

On peut aussi choisir de construire son escalier en métal : il présente énormément d'avantages techniques évidents, et offre une grande liberté de création. Il faut néanmoins noter que ce type d'escalier est bruyant, et qu'il vaudra mieux en recouvrir les marches de caoutchouc, par exemple.

Le verre, qui pourrait paraître dangereux au premier abord, offre en réalité une grande solidité, notamment si vous choisissez d'utiliser du verre feuilleté.

Il est également possible d'avoir un escalier de « maçonnerie ». Bien que les escaliers en pierre de tailles ne soit plus très à la mode, et présentent l'inconvénient de coûter très cher, il existe maintenant de nouvelles techniques permettant de réaliser de très beaux escaliers en béton, pour lesquels le coût sera moindre.

La pose de l'escalier

En ce qui concerne la pose, les notices sont assez bien faites. Néanmoins, il faut le plus souvent être à deux pour terminer l'ouvrage et poser le second limon. Cela pourra parfois sembler difficile, mais c'est loin d'être insurmontable. Vérifiez bien en déballant votre produit, à l'aide de la notice, qu'il ne vous manque aucune pièce avant de commencer. Choisissez bien l'escalier pour l'adapter à votre appartement, n'hésitez pas à vous faire aider par les conseillers en magasin pour éviter les déconvenues.

Le saviez vous ?

Un escalier prêt à poser vous coûtera vraisemblablement entre 600 et 1000 euros, mais un escalier posé par un artisan vous coûtera facilement le double, voire bien plus !

Envoyer par mail

Auteur : Sabine - Le 27 avril 2010

Commentaires

Publier un commentaire
escalier bois et métal

Le prix d'un escalier prêt à poser se situe entre 600 et 1000 euros.

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Qui sont les millennials, cette nouvelle génération ?

Qui sont les millennials 1

  "Millennials" c'est le nouveau mot utilisé dans ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

  La transition s’effectue en douceur. Depuis la dissolution ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Maison > Pratique

Comment détruire un nid de guêpe ?

Comment détruire un nid de guêpe ?

Les guêpes remplissent un rôle très important ...

Lire la suite
Maison > Pratique

Les solutions pour traiter l’humidité

humidité dans les murs

C’est un problème que nous rencontrons souvent, ...

Lire la suite
Maison > Pratique

Eclairage d'intérieur : les règles à connaître

Conseils d'éclairage pour votre maison ou appartement

Avant de vous lancer dans l’installation de vos ...

Lire la suite
  • escalier prêt à monter
  • choisir un escalier
  • escalier tournant
  • escalier droit
  • escaliers prêts à poser
  • escalier en verre
  • escalier circulaire
  • escalier en bois
  • escalier en acier
  • escalier en colimaçon