Des gestes simples pour faire des économies d'énergie

Faire des économies d'énergie devient de plus en plus une priorité pour les particuliers mais également les entreprises et les diverses collectivités. Pétrole, gaz et électricité ont naturellement tendance à voir leur prix augmenter d'année en année pour causes de tensions internationales dans le cadre des prix du gaz ou du pétrole mais également à cause de la raréfaction progressive de ces ressources. Quant à l'électricité, le cas particulier de la France qui a protégé les français des hausses de prix voit son parc de centrales nucléaires vieillir et être remis en question entraînant des coûts de plus en plus important. La hausse des prix cumulée aux discours de protection de la planète entraîne nécessairement un changement progressif des comportements. Pour les entreprises, en particulier les grosses industries, les coûts relatifs à l'énergie représentent des postes de dépense de plus en plus importants au détriment de l'investissement ou de la rémunération des salariés par exemple.

 

Particuliers et entreprises, la chasse au gaspillage est ouverte

Pour les particuliers et les entrepreneurs, même si la relative conscience écologique est de plus en plus présente dans l'esprit collectif, il faut le reconnaître, c'est surtout les additions de plus en plus salées des coûts relatif à l'énergie qui font réagir progressivement les gens. La chasse au gaspillage est donc de rigueur et les économies peuvent être particulièrement importantes. De nouveaux métiers porteurs ont d'ailleurs fait leur apparition avec des spécialistes de l'optimisation de la consommation d'énergie qui préconisent des travaux de rénovation ou l'achat de nouvelles installations au rendement plus performant.

En premier lieu, c'est le chauffage (et potentiellement la climatisation pour les régions du Sud ou les grands immeubles de bureau) qui est le plus gourmand en énergie. Il existe donc diverses solutions pour faire d'importantes économies. Le plus simple consiste à tout simplement réduire d'un ou deux degrés la chaleur de l'habitation ou des bureaux. Auparavant, la tendance était en effet plutôt de surchauffer légèrement, ce qui n'était ni bon pour la facture ni pour l'organisme. Pour les habitations, la température des chambres peut elle aussi être encore abaissée d'un ou deux degrés dans le cas ou vous pouvez régler pièce par pièce. Ensuite, ce sont les équipements en eux même qui peuvent entraîner une surconsommation. Chaudière et radiateurs vieillissants peuvent expliquer en grande partie une consommation excessive surtout face aux équipements modernes très performants. Néanmoins leur remplacement à un coût non négligeable. Il en va de même pour l'isolation d'un bâtiment ou d'une habitation responsable parfois de grosses déperditions de chaleur.

Après le chauffage, se greffent en général tous les équipements électriques. Pour une habitation, c'est le chauffe-eau qui est en général le plus gourmand en électricité, vient ensuite l'éclairage et l'ensemble des appareils électroménager (congélateur, lave-linge...) et les appareils high-tech (télévision, ordinateur...). Comme pour le chauffage, des comportements simples peuvent avoir d'importantes conséquences sur l'addition finale. Il est donc conseillé de ne pas laisser ses appareils en veille mais aussi d'éteindre les lumières dans les pièces ou vous n'êtes pas. Enfin, c'est lors du renouvellement de vos appareils électriques qu'il peut être intéressant de se pencher sur leur consommation. Grâce aux nouvelles normes, vous pouvez facilement savoir si votre prochain frigo sera plutôt gourmand ou économe en électricité par exemple.

Le cas simple de l'éclairage

Pour les entrepreneurs et les particuliers, se pencher sur la question de l'éclairage est un point à ne pas négliger. Dans le cadre d'une habitation, c'est tout de même près de 7% de votre consommation électrique qui est utilisée pour vous éclairer et les économies sont faciles à réaliser. Le gouvernement, conscient de cet enjeu, a d'ailleurs tout fait pour favoriser les bons gestes. C'est le cas avec la disparition progressive de la traditionnelle ampoule à filament. Auparavant abondamment utilisée, sa puissance était bien souvent supérieure à 60 Watts et atteignait même souvent 100 Watts. Progressivement, ces ampoules disparaissent au profit des ampoules utilisant de nouvelles technologies. Les ampoules fluo-compactes tout d'abord qui proposent des performances 4 à 6 fois supérieures aux ampoules à filament avec un éclairage plus important avec moins de consommation mais aussi une durée de vie plus importante.

Mais c'est surtout autour des ampoules LED que la révolution est en marche comme vous pourrez le constater sur www.espaceampouleled.fr avec les dizaines de modèles à disposition des particuliers. Avec une consommation électrique minimaliste et une durée de vie très importante, ces ampoules sont la solution idéale lors du remplacement de vos ampoules usagers. Avec des formes permettant une diffusion de la lumière jusqu'à 360°, elles peuvent désormais équipées vos pièces principales. Autre atout, elles peuvent parfois changer de couleur à la demande et ainsi proposer l'atmosphère qui vous convient le mieux. Mieux encore, pour votre éclairage extérieur, les projecteurs LED vous permettent de remplacer les projecteurs standards très gourmands en énergie et de profiter au maximum de votre jardin. Sachez enfin que les ampoules de dernière génération (fluo-compactes et LED) se recyclent particulièrement bien.

Réduire ses dépenses d'énergie est l'affaire de gestes simples et de bon sens dans un premier temps mais il est aussi possible d'aller beaucoup plus loin en changeant notamment certains de ses équipements ou en effectuant des travaux d'isolation par exemple. Chacun fera donc en fonction de ses possibilités et au fur et à mesure, mais s'y préoccuper au plus tôt c'est se prémunir contre des factures de plus en plus importantes à venir.

Envoyer par mail

Auteur : -

Commentaires

Publier un commentaire

Charlie

Un point fort; l'importance de la consommation d'énergie au bureau est souvent négligée. Pour aller plus loin avec la durabilité, on peut aussi prendre en considération des produits écologiques de nettoyage, consommation etc. Pour le début, l'éclairage est un point fort. J'ai découvert les tubes LED pour remplacer les tubes néon.
On vient de changer et je pense que c'était un bon investissement.

27 juillet 2014 à 11h31

Répondre
recyclage des ampoules 2014

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Qui sont les millennials, cette nouvelle génération ?

Qui sont les millennials 1

  "Millennials" c'est le nouveau mot utilisé dans ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

  La transition s’effectue en douceur. Depuis la dissolution ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Maison > Pratique

Comment détruire un nid de guêpe ?

Comment détruire un nid de guêpe ?

Les guêpes remplissent un rôle très important ...

Lire la suite
Maison > Pratique

Les solutions pour traiter l’humidité

humidité dans les murs

C’est un problème que nous rencontrons souvent, ...

Lire la suite
Maison > Pratique

Eclairage d'intérieur : les règles à connaître

Conseils d'éclairage pour votre maison ou appartement

Avant de vous lancer dans l’installation de vos ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

La domotique envahit les maisons

La notion de domotique recouvre des systèmes qui vont du simple régulateur de chauffage ...

Lire la suite

Changer son comportement pour consommer moins d'électricité

ampoule fluorescente

Vous voulez réduire le montant de votre facture d'électricité? Pour consommer moins ...

Lire la suite

Eclairer un couloir : quelques conseils

éclairer un couloir

Lieux de passage par excellence, les couloirs sont souvent négligés. Pourtant, un ...

Lire la suite

Intoxication au monoxyde de carbone

Intoxication au monoxyde de carbone

Chaque année, le monoxyde de carbone fait de nombreuses victimes. Ce gaz inodore et ...

Lire la suite

L’entretien des chaudières et le contrat d’entretien annuel

Entretenir une chaudière

Pour éviter les intoxications au monoxyde de carbone, la loi prévoit un entretien ...

Lire la suite
  • économies d'énergie
  • éclairage
  • chauffage