Un jardin en bonne santé

Chaque année au printemps le jardin nous appelle à la façon des sirènes. La terre exige d’être grattée, semée, plantée…et nous on se plie de bonne grâce à ses impérieuses exigences. La clef d’un jardin en bonne santé est d’apporter les bons gestes pour éviter des invasions de ravageurs ou de maladies. La devise « mieux vaut prévenir que guérir » doit également s’adapter à notre jardin.

Un sol bien équilibré, une fertilisation optimisée, un arrosage bien géré, autant de paramètres qui peuvent résoudre pas mal de problèmes que nous pouvons rencontrer. Il est aussi important de laisser la place aux « auxiliaires » comme les coccinelles, les syrphes, ces insectes prédateurs qui limitent les dégâts des ravageurs.

Entourez le potager par des massifs de plantes aromatiques (thym, absinthe, sarriette, menthe) qui éloignent les insectes parasitaires grâce à leur odeur forte. Utilisez des procédés naturels, par exemple de la sciure de bois ou de la cendre pour faire fuir les limaces. Associez astucieusement les plantes pour leur permettre de se protéger contre les maladies ou les ravageurs : le céleri et la menthe chassent la piéride du chou ; le basilic ou l’œillet d’inde au pied des tomates limitent les attaques des pucerons ou des nématodes ; la capucine également absorbera toutes sortes de pucerons qui n’iront pas sur vos légumes.

Le printemps tout proche devient palpable, les grandes abeilles charpentières butinent le chèvrefeuille d’hiver. Les bulbes sortent de terre. Mars est peut-être le mois le plus enthousiasmant car il n’est trop tard pour rien. Le Jardinier se sent renaître, il n’a qu’une envie c’est d’aller faire un tour à la jardinerie ou à la graineterie la plus proche, de reprendre ses outils et de se mettre à gratter la terre. Pour apprendre le b.a.ba du jardinage pourquoi ne pas suivre quelques cours en conférence ? C’est convivial et c’est un excellent moyen de partager ses expériences.

Certaines préparations peuvent être élaborées facilement à partir de plantes sauvages courantes et rendent vos végétaux vigoureux et sains sans recourir aux traitements chimiques. Faites le plein d’orties, de prêles et fougères bien tendres. Les extraits d’ortie, de prêle et de fougère ne polluent ni l’air, ni l’eau. Ils ne sont toxiques ni pour les abeilles, ni pour les hérissons encore moins pour les grenouilles et le jardinier n’a pas besoin de porter gants et masque pour les utiliser.

Cueillez toutes ces plantes dans la nature en évitant les emplacements exposés aux pollutions. Avril-mai est le moment idéal pour récolter ces trois plantes indispensables à la santé de votre jardin. Si vos récoltes sont abondantes, faites sécher vos plantes pour en disposer tôt au printemps. Etalez-les à l’abri du soleil ou faites des bouquets que vous suspendrez tête en bas dans un bâtiment aéré. Stockez ensuite dans des sacs en papier à l’abri de la lumière. Décoction, macération, purin, faites la différence entre ces trois modes de préparation et découvrez leurs utilisations.

L’ortie

Avec l’ortie, on respecte la vie du sol et de la nature : on prouve que l’on peut jardiner sans passer par la case « grande surface » et remplir son caddie de produits de traitements. L’ortie est un fortifiant et stimulant du sol qui aide les plantes contre les attaques de champignons, 3 manières de l’employer :

a) hachée menue dans le trou de la plantation
b) en macération diluée à 5% et pulvérisée sur les plantes et les semis
c) diluée à 10-20% pour arroser la terre. L’ortie accélère également le travail des micro-organismes du sol qui aident à la fabrication de l’humus.

La fougère

La fougère « aigle » pousse à la lisière des forêts, elle convient pour préparer un purin que vous ferez avec 1 kg de feuilles que vous laisserez fermenter dans 10 litres d’eau pendant 5 jours puis que vous filtrerez.. Cette macération agira contre les pucerons des fruitiers, la cochenille, la cicadelle de la vigne ainsi que la rouille des rosiers et de la rose trémière.

La prêle

La prêle des champs est plus efficace que celle des marais, elle soigne et prévient les maladies cryptogamiques (à savoir : cloque du pêcher, mildiou, oïdium, rouille). 1 kg de tiges finement coupées dans 10 litres d’eau. Laissez tremper 24 heures puis faites bouillir le tout pendant 30minutes, filtrez la préparation obtenue après refroidissement. Diluez à 20% cette décoction et pulvérisez avant l’apparition de feuilles, puis une seconde fois en été.

Les vrais compagnons du jardin ce sont les arbres, les brins d’herbe, les rayons de soleil, les nuages ; c’est dans tout cela que coule la vie, la vraie vie. Jardiner c’est améliorer, jamais détruire, ne pas perturber l’écosystème et respecter la nature. La nature n’a pas de poubelle parce qu’elle ne crée pas de déchets.

Envoyer par mail

Auteur : Mado - Le 11 mai 2010

Commentaires

Publier un commentaire
un jardin potager sans maladies ni ravageurs.

Pour avoir un jardin en bonne santé il faut lui apporter les bons soins pour éviter les invasions de ravageurs et les maladies.

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Qui sont les millennials, cette nouvelle génération ?

Qui sont les millennials 1

  "Millennials" c'est le nouveau mot utilisé dans ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

  La transition s’effectue en douceur. Depuis la dissolution ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Maison > Piscine & jardin

Toile de paillage : comment la choisir et la poser ?

Toile de paillage verte

La toile de paillage représente une solution ...

Lire la suite
Maison > Piscine & jardin

Le système mulching pour tondeuses à gazon

tondeuses à gazon mulching

Très utilisées par les jardiniers anglais et ...

Lire la suite
Maison > Piscine & jardin

Piscine en bloc polystyrène bancher

blocs polystyrènes à bancher

Les blocs polystyrène à bancher offrent une ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

Les armes du jardinier au naturel

pucerons coccinelle

L’hiver est une période favorable pour soigner vos arbres et arbustes. Avec l’aide de ...

Lire la suite
  • ravageurs
  • plantes aromatiques
  • ortie
  • maladies
  • auxiliaires
  • prêle
  • fougère
  • jardin en bonne santé