Tailler les légumes de votre potager pour récolter plus

Quelques coups de sécateur bien placés améliorent le rendement. Au potager des tailles sont nécessaires. En limitant la végétation inutile, en accélérant la formation des fleurs, le Jardinier donne plus de temps aux fruits pour arriver à maturité. Dans un second temps, la taille vise souvent à ne conserver que les plus beaux, ils grossissent alors davantage étant mieux alimentés par la sève.

Les aubergines

Les bons gestes : à l’apparition de la 2éme fleur, coupez la tige principale juste au-dessus. Des rameaux secondaires vont apparaître en dessous. Conservez les 3 ou 4 plus beaux et taillez les autres, des fleurs vont de former sur ces rameaux secondaires. Opérez de juin à septembre.

Si vous oubliez : supprimez au moins les pousses sans fleur à la base et raccourcissez les rameaux fleuris du haut de la plante pour limiter le nombre de fruits.

Les poivrons

Les bons gestes : guettez l’apparition des fruits, quand les premiers et les suivants sont bien formés, taillez les rameaux qui les portent, une feuille au dessus du dernier fruit. Lorsque le pied porte de 12 à 15 poivrons, étêtez la tige principale, ainsi vous arrêterez la formation de nouveaux fruits et vous favoriserez le mûrissement de ceux déjà présents ; à ne pratiquer uniquement qu’en climat frais. Taillez de juin à août-septembre.

Si vous oubliez : taillez quand même en retard ou contentez-vous d’étêter la tige principale.

Les courges et potirons

Ce sont des plantes très coureuses, il est donc nécessaire de leur appliquer une taille franche pour maîtriser leur développement. Par ailleurs les courges profiteront davantage du soleil.

Les bons gestes : attendez que la tige principale porte 4 ou 5 vraies feuilles et coupez après la 2éme feuille. Les rameaux latéraux ne portant pas de fruits, taillez après la 5éme feuille quand ils en ont environ 8. Coupez les rameaux qui portent des fruits, deux feuilles après le fruit. Comptez 5 à 6 fruits par pied pour les courges et 3 fruits par pied pour les potirons ou un seul si vous voulez qu’il soit gros. Taillez de juin à septembre.

Si vous oubliez : les fruits vont se former un peu plus tard, les plantes auront plus de rameaux stériles que vous devrez couper. Sélectionnez le nombre de fruits désirés et taillez les tiges 2 feuilles après.

Les melons

Les bons gestes : quand le plant a développé 4 vraies feuilles sans compter les cotylédons (1ère feuilles charnues), coupez la tige principale après la 2ème feuille. Otez les cotylédons, continuez la taille sur les 2 rameaux latéraux apparus, coupez après la 3éme feuille quand ils en portent 5. Coupez les nouveaux rameaux issus de la taille précédente après la 3ème feuille. Des melons se forment enfin, quand ils ont la grosseur d’une noix, conservez uniquement le premier de chaque rameau et coupez la tige, 2 feuilles au-dessus. Supprimez les autres fruits, chaque pied ne doit porter que 4 à 6 melons. Opérez de juin à août.

Si vous oubliez : si les premières tailles ne sont pas réalisées, l’apparition de fleurs femelles sera retardée. Effectuez au moins la dernière étape à savoir, limiter le nombre de fruits et favorisez le grossissement de ceux que vous conservez.

Les concombres

Les bons gestes : attendez que la tige principale porte 4 vraies feuilles, ne pas compter les toutes premières feuilles qui tombent naturellement et coupez après la 2ème et la 3ème feuille. Taillez ensuite les rameaux secondaires après la 3ème feuille lorsqu’ils en ont 5 ou 6. Les fruits apparaissent sur les 8 rameaux qui naissent à la base des feuilles conservées. Sélectionnez les 4 plus beaux et raccourcissez les tiges qui les portent, une feuille au dessus du fruit. Lorsque les 4 premiers fruits mesurent environ 10cm de long, laissez 4 autres fruits se développer et ainsi de suite. Intervenez dès le mois de juin jusqu’en septembre.

Si vous oubliez : coupez tous les rameaux stériles et une partie de ceux qui fructifient. Essayez de rattraper la taille pour la seconde vague de fructification.

Les tomates à gros fruits

Les bons gestes : une ou deux fois par semaine, enlevez les gourmands qui apparaissent à l’aisselle des feuilles ou parfois à la base des tiges. Cassez-les à la main s’ils sont jeunes et tendres ou sinon coupez au sécateur. Si vous les laissez ils donnent de nouvelles tiges qui porteront des grappes de fruits mais qui encombrent et surchargent le plant. Intervenez de juin à septembre.

Si vous oubliez : si un ou deux gourmands de la base du plant de tomate ont déjà un bouquet de fleurs formées, conservez-les et taillez deux feuilles au dessus pour arrêter la formation de nouveaux bouquets. Si vous en gardez trop, les derniers auront peu de chance d’arriver à maturité.

Les tomates cerise

Les bons gestes : coupez tous les gourmands qui se développent à la base du pied et une majorité de ceux qui naissent à l’aisselle des feuilles. Les bouquets de fleurs se formant sur la tige principale, les gourmands oubliés ou laissés volontairement seront bien assez nombreux. Effectuez ces opérations de juin jusqu’en septembre-octobre.

Si vous oubliez : ce n’est pas grave, la taille étant plus souple pour cette espèce que pour les variétés à gros fruits.

romarin, sauge, thym

Les bons gestes : récoltez les extrémités de ces trois plantes selon vos besoins. Ne coupez pas trop ras sur le vieux bois car la pousse des jeunes rameaux sera difficile. Opérez autour de la floraison afin de sécher les feuilles en vue d’une consommation hivernale, c’est à ce moment précis que les parfums sont le plus prononcés. La récolte se fait pratiquement tout l’année.

Si vous oubliez : raccourcissez dès que possible l’extrémité des rameaux, cela empêchera que les arbrisseaux ne se dégarnissent du pied.

basilic, ciboulette, estragon

Les bons gestes : taillez la hampe de boutons floraux de basilic au dessus d’une paire de feuilles. Coupez les tiges de la ciboulette un peu au dessus de leur base, opérez selon les besoins culinaires. Taillez l’extrémité des tiges de l’estragon pour l’obliger à se ramifier et à retarder l’arrivée des fleurs. Coupez de juin jusqu’aux premières gelées.

Si vous oubliez : quand les fleurs sont déjà présentes, taillez le basilic et l’estragon au dessous pour les supprimer et toute la touffe de ciboulette à la base pour rajeunir les feuilles.

Appliquez pas à pas ces quelques conseils et vous récolterez plus d’aubergines, de poivrons, de courges, de potirons, de concombres, de melons et de tomates (la reine des tables estivales).

Envoyer par mail

Auteur : Mado - Le 31 mai 2010

Commentaires

Publier un commentaire
tailler les légumes pour récolter plus

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Qui sont les millennials, cette nouvelle génération ?

Qui sont les millennials 1

  "Millennials" c'est le nouveau mot utilisé dans ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

  La transition s’effectue en douceur. Depuis la dissolution ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Maison > Piscine & jardin

Toile de paillage : comment la choisir et la poser ?

Toile de paillage verte

La toile de paillage représente une solution ...

Lire la suite
Maison > Piscine & jardin

Le système mulching pour tondeuses à gazon

tondeuses à gazon mulching

Très utilisées par les jardiniers anglais et ...

Lire la suite
Maison > Piscine & jardin

Piscine en bloc polystyrène bancher

blocs polystyrènes à bancher

Les blocs polystyrène à bancher offrent une ...

Lire la suite
  • tailler les légumes
  • tailler concombres
  • tailler tomates cerise
  • tailler melons
  • tailler poivrons
  • tailler aubergines
  • tailler tomates
  • tailler potirons
  • tailler courges