Pourquoi j'ai raté mon jardin ?

Vous avez consacré beaucoup de temps à votre jardin et malgré tout le résultat ne vous satisfait pas. En dressant un premier bilan dans le potager, vous constatez que les tomates sont malades, les radis piquent, les laitues montent. Dans le jardin d’agrément ce n’est guère mieux : tout y pousse y compris les mauvaises herbes qui demandent des heures de désherbage. En revanche les floraisons des vivaces et des arbustes sont rares, les rosiers se dégarnissent de la base. Quant aux potées et jardinières, elles ne sont pas en forme non plus. Bref votre jardin vous déçoit et vous pensez ne pas être récompensé de vos efforts. Faites tranquillement le point en reconnaissant vos oublis, vos erreurs et effectuez les bons gestes, grâce à ces quelques rectifications, votre jardin deviendra resplendissant.

Mes radis sont piquants

Les radis « de tous les mois » ont un goût trop corsé, ils ne sont pas tendres et doux comme au printemps. Malgré leur nom, il est préférable d’interrompre le semis de ces radis de juin à aout car ils supportent mal la chaleur et la sécheresse.

Les astuces :

a) Semez-les à la mi-ombre ou protégez-les du soleil par des légumes plus hauts (haricots ou tomates)
b) Maintenez le sol bien humide en le paillant.
c) Semez souvent mais en petites quantités.
d) Ne les placez pas près du cerfeuil qui les rends plus piquants.

Mes salades montent à graines

Par temps chaud et sec ou après un orage, les salades montent à graines (même les jeunes pieds) avant que vous puissiez en profiter.

Les astuces :

a) Arrosez régulièrement pour limiter l’alternance de périodes sèches et humides.
b) A partir de mi-mai, choisissez des variétés adaptées à une récolte estivale, lentes à monter en graines et résistantes à la chaleur.
c) Semez-les en place en répartissant bien les graines, puis éclaircissez.
d) Evitez les repiquages car la reprise est plus difficile par temps chaud.

Mes haricots arrivent en même temps

Ils sont tous arrivés à maturité en même temps, vous êtes très vite débordé par les cueillettes, vous en mangez à tous les repas et devez même les congeler, les stériliser, en donner à tout va pour ne pas les perdre.

Les astuces :

a) Adaptez la surface semée à vos besoins : 1m2 produit de 0kg5 à 2 kg.
b) Etalez les semis. Opérez tous les 15 jours pour étaler également les cueillettes de fin juillet jusqu’aux premières gelées. Comptez au moins 2 mois entre le semis et la récolte.
c) Ne semez pas plus de 2 à 3 rangées de 5m de longueur à chaque fois. En tout prévoyez environ 10m2 pour la consommation d’une famille de 4 personnes. Doublez la surface pour avoir des réserves pour l’hiver.

Ma menthe et ma mélisse vagabondent

La menthe s’étale au-delà de l’espace qui lui est réservé à mesure de la croissance de ses rhizomes. Quant aux jeunes plants de mélisse, ils germent dans les planches de légumes à des endroits non souhaités.

Les astuces :

Pour la menthe

a) Cultivez de préférence la menthe dans de grands pots que vous enterrerez. De cette manière les rhizomes seront bloqués et ne pourront pas s’étendre.
b) A chaque printemps, déterrez les pots, changez le mélange terreux et divisez les rhizomes. Conservez-en la moitié parmi les plus beaux et les plus jeunes pieds. Replantez-les dans un pot et enterrez-les à nouveau. Pour la mélisse
c) Taillez régulièrement les touffes à la cisaille avant ou au tout début de la floraison, vous éviterez ainsi les semis naturels et de plus les jeunes pousses qui repousseront seront plus parfumées.

J’ai trop de courgettes

Les semences étant de grosse taille, vous avez semé tout un sachet de graines de courgettes ou planté 5 ou 6 pieds pour occuper un rang. Maintenant vous ne savez qu’en faire ! Pensez donc, 1 courgette par pied tous les deux jours !

Les astuces :

a) L’année prochaine, prévoyez deux périodes de semis en pleine terre : la première en avril-mai, puis la deuxième vers la mi-juillet. Cette deuxième série produira en septembre ainsi vous éviterez une pénurie après une trop grande abondance.
b) Prévoyez 2 ou 3 pieds pour 4 personnes à chaque semis. Choisissez des variétés différentes (vertes, jaunes, longues, rondes) selon les utilisations.
c) Quant aux grosses courgettes que vous n’avez pas cueillies à tant faute de surabondance, ouvrez-les, enlevez les graines et congelez-les, elles feront de très bonnes soupes en hiver.

Ail, oignon, échalote sont malades

Le feuillage et les bulbes présentent des traces de maladie, de parasites ou de pourriture et de plus les bulbes sont petits. Les attaques de ces trois légumes sont surtout dues à de mauvaises conditions de culture.

Les astuces :

a) L’ail, l’oignon et l’échalote s’installent loin les uns des autres, leurs maladies et parasites étant souvent communs. Et surtout ne mettez ni engrais ni fumier car ces végétaux n’apprécient pas l’azote.
b) Ne les cultivez pas près des pois, fèves, haricots et autre fabacées qui enrichissent la terre en azote.
c) En sol mal drainé, plantez les en rangs sur une butte ce qui permettra une meilleure évacuation de l’eau.

Mes semis de fleurs d’été n’ont rien donné

Vous avez piqué et ressemé des impatiens, des pétunias, des géraniums ou des bégonias qui ne sont pas encore en fleurs, pourtant ils poussent mais surtout en hauteur.

Les astuces :

a) Ces semis sont difficiles à réaliser pour un amateur et doivent être effectués tôt car les plantes ont besoin de plusieurs mois pour s’étoffer avant de fleurir.
b) Faites vos semis à chaud (20°C) à partir de février-mars, puis repiquez deux fois les jeunes plants dans des pots un peu plus grands et dans un mélange plus riche. Placez-les à la lumière et pincez-les pour les fortifier : ils porteront plus de fleurs. Habituez-les peu à peu à la température extérieure avant de les planter à la mi-mai.
c) Si vous n’avez pas le temps d’effectuer tout ce processus, achetez des plants en jardinerie, l’avantage des mini mottes et des plantes en godets, c’est qu’ils fleurissent dès juin.

Tout a fleuri au printemps

De mai à la mi-juillet, avec les roses, les arbustes à fleurs, les pivoines, les iris, votre jardin a été très fleuri et maintenant début août vous n’avez plus de fleurs.

Les astuces :

a) Dans chaque massif, vous devez associer des végétaux qui fleurissent en toutes saisons : printemps, été, automne et quelques uns en hiver, ainsi les floraisons s’échelonneront toute l’année.
b) Comblez les vides de vos massifs, installez en septembre-octobre des fleurs qui fleuriront en été, des graminées ou des asters pour l’automne, des viornes, bruyères et jasmins pour l’hiver. Et au printemps, plantez des lavatères arbustives, abélias qui s’épanouissent en été.

J’ai trop de mauvaises herbes

La terre nue entre les plantes des massifs, des allées, les espaces entre les dalles de la terrasse sont envahies de mauvaises herbes. Les graines apportées par les oiseaux ou le vent profitent de ces endroits riches ou bien drainés.

Les astuces :

a) Dans les massifs installez des plantes couvre-sol en septembre ou paillez le sol au plus vite.
b) Pour réalisez un paillage dans vos massifs, désherbez soigneusement entre vos fleurs, puis arrosez avant d’étaler une couche de 5 cm de paillettes de lin ou encore de tonte de gazon.
c) Pour les allées ainsi que pour la terrasse, arrachez régulièrement les mauvaises herbes, soit à la main, soit à l’aide d’un désherbeur thermique, surtout ne vous laissez pas déborder, faites au fur et à mesure.

Mes plantes ont plus de feuilles que de fleurs

Vos plantes se portent bien, elles poussent beaucoup, leur feuillage est bien coloré et généreux mai… elles fleurissent peu.

Les astuces :

a) Les plantes absorbent trop d’azote, cet élément favorise le développement des feuilles au détriment des fleurs. Vous avez sans doute ajouté trop de compost au terreau lors de la plantation ou vous utilisez un engrais azoté, type plante verte.
b) Optez pour un engrais naturel spécial fleurs ou géraniums pauvre en azote et riche en phosphore qui stimule la floraison.
c) Respectez le dosage, reportez-vous à la notice. Les fleurs vont se former peu à peu et vous aurez une floraison pour le reste de l’été.

J’ai trop de potées à arroser

Un arrosoir par ci, un autre par là, on a parfois l’impression que nous ne viendrons jamais à bout de cette corvée. Effectivement en plein été, l’arrosage des potées occupent une partie de la soirée. Les contenants employés sont peut être trop petits ou les plantes trop nombreuses. Pour réduire la facture et les arrosages, il existe pourtant différentes solutions.

Les astuces :

a) Dès cet été, déplacez toutes les potées qui se trouvent sur une terrasse ou un mur trop ensoleillés.
b) Etalez une couche de paillette de lin à la surface de vos potées et de vos jardinières.
c) Ajoutez de la terre argileuse ou de la terre à rosiers vendues en sacs ou encore des grains d’eau au terreau (une fois gorgés d’eau ils vont la restituer aux racines).

Mes fleurs ne s’ouvrent pas

Les gazanias, pourpiers, dimorphothécas et ostéospermums sont des fleurs qui nous séduisent par le spectacle coloré qu’elles nous offrent, excepté lorsque leurs inflorescences ne s’épanouissent pas. Ces végétaux ont la particularité de monter leur cœur uniquement en plein soleil, les jours sombres ou lorsque l’exposition est trop ombragée, elles restent fermées comme des huitres.

Les astuces :

a) Déplacez vos potées et jardinières pour leur offrir le plein soleil même sur une terrasse.
b) Plantez-les seules dans les contenants, elles ne peuvent se marier avec des plantes de mi-ombre.
c) Si votre jardin est peu ensoleillé en plein été ou si vous n’êtes pas dans une région très ensoleillée, changez de tactique et optez pour d’autres annuelles.

Cet article n’est pas fait pour saper le moral des débutants mais progresser en revenant sur ses échecs. Au jardin comme dans d’autres domaines, nous avons tous été des débutants. Le but est de trouver des réponses et de les mettre en œuvre pour ne pas refaire les mêmes erreurs.

Envoyer par mail

Auteur : Mado - Le 29 janvier 2010

Commentaires

Publier un commentaire
potager legumes

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Transition énergétique, la loi enfin dévoilée

Loi transition énergétique 2014

La transition énergétique est sans doute l'un des chantiers les ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

L'UMP au bord de l'implosion

UMP au bord de l'implosion 2014

Alors que le Président de la République traverse une crise de ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Maison > Piscine & jardin

Toile de paillage : comment la choisir et la poser ?

Toile de paillage verte

La toile de paillage représente une solution ...

Lire la suite
Maison > Piscine & jardin

Le système mulching pour tondeuses à gazon

tondeuses à gazon mulching

Très utilisées par les jardiniers anglais et ...

Lire la suite
Maison > Piscine & jardin

Piscine en bloc polystyrène bancher

blocs polystyrènes à bancher

Les blocs polystyrène à bancher offrent une ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

Le jardin potager ou le bonheur de cultiver

jardin potager

Activité connaissant un relent de popularité dans le monde citadin, le jardinage n’a ...

Lire la suite

La bêche, l’ustensile de jardinage par excellence

bêche, outil de jardinage

L’art du jardinage requiert toute une gamme d’instruments et d’ustensiles ...

Lire la suite

La binette, un outil plus qu'indispensable

binette, outil de jardin

Outil pratique et maniable, très solide malgré son poids léger, la binette, dont le nom ...

Lire la suite

Les armes du jardinier au naturel

pucerons coccinelle

L’hiver est une période favorable pour soigner vos arbres et arbustes. Avec l’aide de ...

Lire la suite

Les bienfaits du jardinage

bienfaits du jardinage

Qui n'a jamais rêvé de vivre entouré d'un jardin aux milles couleurs? Ou encore de se ...

Lire la suite
  • potager
  • mauvaises herbes
  • tomate malade
  • jardinage
  • conseils
  • astuces
  • maladie
  • courgette
  • potager
  • menthe
  • haricot
  • salade
  • radis pique
  • rhizomes
  • jardin
  • reussir son jardin
  • semis