Le jardin ouvrier

Un jardin ouvrier est une parcelle de terrain mise à la disposition de ses habitants par la municipalité et devant être aménagée par son propriétaire. Appelés également « jardins familiaux », les jardins ouvriers ont une part non négligeable dans l’aménagement du territoire français.

L’histoire du jardin ouvrier

Les jardins ouvriers ont intégré le mode de vie français suite à la diffusion de ces espaces au 19ème siècle. La création de tels jardins vient de l’idée d’un abbé également homme politique nommé Jules Lemire. Les jardins ouvriers furent créés avec pour finalité l’amélioration de la vie des ouvriers en leur offrant le grand air, une terre à cultiver en famille pour avoir des vivres. En 1895, la Ligue française du coin de terre et du foyer vit le jour par l’initiative de Jules Lemire. Cette institution permit à ses membres d’avoir plus aisément accès aux parcelles de terres, qu’ils cultivaient par la suite pour leur autosubsistance.

A Paris, la Société des jardins ouvriers de Paris et banlieue contribue à l’expansion du concept et porta à 1515 le nombre de jardins ouvriers de la région parisienne. Mais c’est la banlieue de Paris qui comporte la moitié de ces jardins recensés. Les deux guerres mondiales ont également contribué à l’extension des jardins ouvriers. En effet, par nécessité, de nombreuses parcelles de terrains historiques sont transformés en potagers durant les années de guerre et bon nombre le sont restées après. Ces terres furent octroyées à des personnes qui avaient besoin d’un endroit à cultiver et pour vivre. C’est la raison pour laquelle on recensa 250 000 jardins ouvriers sur le territoire français au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. Ce fut en 1952, précisément le 26 juillet que le terme de « jardins familiaux » fut adopté lors d’un vote de loi. Actuellement, les jardins ouvriers ont une large côte auprès des défenseurs de l’environnement et du bien être naturel. Les demandes de parcelles se font très nombreuses, excédant de loin l’offre, rendant encore plus difficile la répartition des terrains.

Comment se compose un jardin ouvrier ?

Un jardin ouvrier est une parcelle de terrain cultivé par son propriétaire après acquisition de celle-ci. Il comporte habituellement des fruits ou des plantes potagères dans un but nourricier. Aucun usage commercial n’est permis avec les produits qui y sont cultivés. Ceux-ci sont destinés à la consommation familiale, donc à la subsistance.

La beauté d’un jardin ouvrier ne peut être obtenue que par l’effort de son propriétaire. S’il est créatif, il peut le remplir, en plus des plantes potagères, de fleurs décoratives pour en donner un meilleur aspect. L’entretien du jardin en sera plus contraignant, mais son travail portera ses fruits. De grands arbres, de petits arbustes, des plantes rampantes, des fleurs, des arbres fruitiers et des légumes enfouis peuvent tous trouver leur place dans un jardin ouvrier. Il faut du temps et surtout la motivation nécessaire pour produire assez pour la famille.

Les formalités autour des jardins ouvriers

Pour pouvoir faire l’acquisition d’un jardin ouvrier, il faut être un particulier, en général un père de famille, nécessiteux, inscrit à la commune qui fait offre des terrains. A une certaine période, on faisait presque la queue pour obtenir des parcelles de terrains. Mais les critères d’affectation pris en compte restent l’appartenance de la personne à la commune, sa mixité sociale et la proximité géographique du lieu de résidence de la personne. En effet, les jardins ouvriers font partie du patrimoine culturel et artistique d’une ville, leur entretien doit donc se faire régulièrement et ne pas se résumer aux week-ends.

La gestion des jardins ouvriers est effectuée par des associations privées déclarées et reconnues d’utilité publique. Tout usage commercial du terrain est proscrit par la loi en vigueur depuis 1901. L’utilisation de la parcelle ainsi obtenue reste strictement personnelle. Les contrevenants à ces réglementations vont au devant de situations équivoques avec la municipalité.

Le saviez-vous ?

En France, des concours de jardins ont lieu chaque année dans plusieurs villes et villages. Les habitants s’empressent de donner à leur jardin un aspect exceptionnel. Les prix sont offerts aux propriétaires des jardins les plus fleuris et aux décors potagers les plus exclusifs et évidemment, les possesseurs de jardins ouvriers y participent.

Envoyer par mail

Auteur : géraldine - Le 09 avril 2008

Commentaires

Publier un commentaire

marie

bonjour !
je souhaiterais trouver quelqu'un pour louer à deux une parcelle d'un jardin familial à toulouse afin de l utiliser à deux. Vu la liste d' attente, où puis je m adresser ?

20 juin 2013 à 09h19

Répondre

papy

bonjour,

j aimerais acheter un terrain de 200 m2 dans le 78 ou le 95 pas cher pour loisirs.
merci

14 mars 2012 à 09h42

Répondre

lune

bonjour,

je suis sur écouen,et j'aurais souhaiter avoir un jardin ouvrier.

merci d'avance

03 mai 2011 à 17h16

Répondre

pascal

bonjour, moi j habite dans le val d'oise herblay proche du 76 du 78 et interesser aussi par le 60 , je recherche un jardin dit familiales communales , je serai donc tres interessé par un jardin aux alentours donc de tout ces departements en calcul 1h 00 de trajet ne me derange pas , je vous remercie d avance.

02 mai 2011 à 19h21

Répondre

Invité

bonjour, j'habite toulouse et je souhaiterais avoir un jardin ouvrier ,je vis en appartement .A qui dois je m'adresser pour en louer un? merci de votre reponse

09 mai 2010 à 17h55

Répondre

nado

bonjour, j'habite a orléans et je voudrez savoir s'il y'a des jardins familiaux .
merci par avance

25 mars 2009 à 15h04

Répondre

hugodarmor@hotmail.fr

bonjour,
seriez vous au courant,de la marche a suivre pour espérer avoir un jardin ouvrier,je suis en appartement sur paris,et je vous donne mes coordonnés
hugodarmor@hotmail.fr

25 août 2008 à 22h23

Répondre
jardin ouvrier

Pour pouvoir faire l’acquisition d’un jardin ouvrier, il faut être un particulier inscrit à la commune qui fait offre des terrains.

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Qui sont les millennials, cette nouvelle génération ?

Qui sont les millennials 1

  "Millennials" c'est le nouveau mot utilisé dans ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

  La transition s’effectue en douceur. Depuis la dissolution ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Maison > Piscine & jardin

Toile de paillage : comment la choisir et la poser ?

Toile de paillage verte

La toile de paillage représente une solution ...

Lire la suite
Maison > Piscine & jardin

Le système mulching pour tondeuses à gazon

tondeuses à gazon mulching

Très utilisées par les jardiniers anglais et ...

Lire la suite
Maison > Piscine & jardin

Piscine en bloc polystyrène bancher

blocs polystyrènes à bancher

Les blocs polystyrène à bancher offrent une ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

Location de jardin, le boom des jardins familiaux

entrée d'un jardin ouvrier

Anciennement dénommés jardins ouvriers, les jardins familiaux ont le vent en poupe ...

Lire la suite

L’étang ornemental

étang ornemental

Un étang ornemental reflète la beauté de la vie aquatique et donne un ton naturel à une ...

Lire la suite

Pourquoi j'ai raté mon jardin ?

potager legumes

Vous avez consacré beaucoup de temps à votre jardin et malgré tout le résultat ne vous ...

Lire la suite

Le sécateur, un outil pour donner toutes les formes au jardin

sécateur

Le sécateur est un dispositif qui tient une place prépondérante dans le travail des ...

Lire la suite

Le parterre, beaucoup d'idées pour la beauté d'un jardin

parterre

Depuis l'époque des Antiquités, les hommes aménageaient l'espace dans lequel ils ...

Lire la suite
  • Jules Lemire
  • patrimoine culturel
  • commune
  • jardins familiaux
  • habitant
  • fruit
  • jardin ouvrier
  • entretien
  • formalité
  • institution
  • ouvrier
  • plante
  • municipalité
  • parcelle de terrain
  • propriétaire
  • fleur
  • potager
  • consommation familiale
  • demande de parcelle
  • subsistance
  • cultiver
  • jardin
  • répartition
  • associations
  • ville