Les réfrigérateurs, entre classicisme européen et gigantisme américain

Avec la modification des rythmes de vie, le congélateur est devenu un accessoire quasiment incontournable dans les foyers, et leur développement a considérablement modifié la gamme des réfrigérateurs classiques. Aujourd’hui, une nouvelle étape semble franchie dans l’évolution du froid domestique, avec l’arrivée massive de systèmes de réfrigération à l’américaine.

Il est loin désormais le bon temps du réfrigérateur de grand-mère, avec son minuscule bac à glaçons.

Aujourd’hui, de plus en plus de ménages ont besoin de s’équiper d’un espace de congélation conséquent, sans pour autant posséder la place nécessaire pour l’installation d’un gigantesque coffre. Résultat : les modèles se sont diversifiés pour s’adapter à tous les modes de vie.

Et aujourd’hui, avec l’explosion des marchés liés à l’équipement de l’habitat (décoration, électroménager, mobilier…), on assiste à l’implantation d’une gamme particulièrement symptomatique des modes de consommation actuels : le réfrigérateur « coup de cœur ».

Les différents types de réfrigérateurs

Il existe en gros trois types de frigidaires différents. Tout d’abord, le modèle le plus ancien est le « simple porte » : il s’agit d’un réfrigérateur en colonne équipé, comme son nom l’indique, d’une seule porte. Il est essentiellement composé d’un compartiment de conservation des denrées fraîches, et parfois d’une petite cellule de congélation sur le haut, dans laquelle peuvent être entreposés les bacs à glaçons. Il convient particulièrement aux familles consommant majoritairement des produits frais, mais il peut aussi être complété par l’achat d’un congélateur indépendant. Peu encombrant, il représente la solution la plus économique, aussi bien à l’achat qu’à l’utilisation. Il existe même des versions compactes (les modèles « top » ou « table top ») qui peuvent se glisser sous un plan de travail, mais leur capacité n’excède pas 150 litres.

On trouve ensuite les réfrigérateurs « double porte », qui se composent de deux parties distinctes : un frigidaire et un congélateur, empilés l’un sur l’autre. En réduisant la part consacrée aux aliments frais, ils proposent un espace de congélation plus important et plus adapté aux préoccupations actuelles. La version « combiné », qui place le module congélateur dans la partie inférieure de la colonne (contrairement au double porte classique), est celle qui dispose du plus grand espace de congélation, avec un compartiment en tiroirs d’une moyenne de 100 litres.

Enfin, une nouvelle gamme de réfrigérateurs est en train de s’implanter dans les magasins d’électroménager avec l’adaptation des modèles américains au marché européen. Il s’agit d’un appareil de très grand volume doté de deux portes contiguës en façade, ouvrant à gauche sur le congélateur et à droite sur le frigidaire (d’où leur dénomination de réfrigérateur « side-by-side »). Ils sont d’autre part équipés de divers éléments de confort de type fontaine d’eau et distributeur de glaçons et de glace pilée. En raison de leur très grande capacité, ils sont essentiellement destinés aux familles nombreuses. Cependant, les voies de la consommation étant impénétrables, les motivations qui poussent à l’achat d’un réfrigérateur américain tiennent parfois plus à des questions de plaisir qu’à des raisons pratiques.

Les avantages et les inconvénients du réfrigérateur américain

par rapport à la gamme européenne Si le réfrigérateur américain connaît actuellement une campagne de promotion relativement importante, il n’en reste pas moins un achat marginal qui ne représente que 2 % des équipements proposés sur le marché de l’électroménager français. Il faut dire que ses dimensions hors norme étaient jusqu’à maintenant plutôt incompatibles avec les standards des cuisines européennes : une largeur d’au moins 91 cm et surtout une profondeur allant jusqu’à 75 cm, quand les cuisines traditionnelles n’en prévoit que 60... C’est pourquoi de plus en plus de fabricants proposent aujourd’hui des modèles « side-by-side » dits « intégrables », d’une profondeur de 60 cm. Mais le plus souvent, l’installation d’un réfrigérateur américain est prévue au moment de l’aménagement de l’espace, et c’est la cuisine qui est construite autour, qui s’y adapte. Le phénomène est d’autant plus vrai que la mise en place de l’appareil ne peut se faire qu’à proximité d’une arrivée d’eau.

L’avantage le plus important de ces frigidaires américains, c’est avant tout la sensation de confort qu’ils procurent. Ils fonctionnent tous sur le principe du froid ventilé (ou système « no frost ») qui répartit l’air froid de façon homogène dans les compartiments et l’assèche pour empêcher la formation de givre (il supprime donc le dégivrage) et éviter l’apparition d’odeurs et de moisissures. Il est particulièrement performant pour redescendre rapidement la température après l’ouverture des portes, de 2 à 3 fois plus vite que le système classique du froid statique. Le confort d’utilisation de l’appareil est renforcé par une série d’équipements qui donnent à l’ensemble un aspect très convivial : fontaine d’eau fraîche, distributeur de glaçons et de glace pilée.

Mais toutes ces commodités ont un prix : le réfrigérateur américain reste un produit élitiste, aussi bien pour son prix d’achat que pour les factures qu’il engendre. À cause du système particulièrement vorace de froid « no frost », il consomme infiniment plus d’énergie que les modèles européens. Il s’agit donc d’un équipement des moins écologiques… Les fabricants font de gros efforts actuellement pour améliorer les performances énergétiques de ce produit, mais le réfrigérateur américain engendre dans tous les cas des dépenses supérieures.

D’autre part, la ventilation « no frost », particulièrement performante pour la production de froid, l’est aussi pour la production de… décibels ! Le système est réputé bruyant, même si, là encore, les produits haut de gamme sont étudiés pour réduire cet effet. Et parce qu’il assèche l’air ventilé dans les compartiments, le frigidaire américain possède aussi l’inconvénient de dessécher les aliments non couverts.

Avant tout, si les modèles « side-by-side » se développent actuellement, c’est parce qu’ils répondent particulièrement bien à de nouvelles attentes dans les modes de consommation. Avec un réfrigérateur américain, on n’achète pas qu’un équipement électroménager : on achète un véritable style de vie, du volume, de la fiabilité, de la convivialité, de la qualité... bref, un certain standing. Au-delà de l’équipement, c’est un achat « plaisir », un coup de cœur qui touche particulièrement les hommes (ils représentent 80 % des acheteurs).

Le saviez-vous ?

Les prix des réfrigérateurs traditionnels européens s’étendent de 150 € pour un modèle « top » à 2.500 € pour un « double-porte » combiné haut de gamme. Pour la version américaine, il vous en coûtera au minimum 900 €, et les plus gros volumes montent facilement jusqu’à 10.000 €. Un achat plaisir, donc, mais pas à la portée de toutes les bourses

Envoyer par mail

Auteur : - Le 04 décembre 2007

Commentaires

Publier un commentaire

sébastien

bonjour,

je prépare actuellement un projet, dans le cadre de ma formation en BTS MUC, sur le marché des réfrigérateur américains et j'aimerais savoir si vous auriez des données chiffrées concernant l'évolution de la consommation des français en se qui concerne ces produits et les prévisions à venir??


cordialement

04 juin 2009 à 16h08

Répondre
réfrigérateur américain frigo

Le réfrigérateur américain « side-by-side ». Le must du frigo.

réfrigérateurs double porte Whirlpool

Les réfrigérateurs « double porte » se composent de deux parties distinctes : un frigidaire et un congélateur, empilés l’un sur l’autre.

réfrigérateur brandt frigo

Le modèle le plus ancien de frigo est le « simple porte ». Peu encombrant, il représente la solution la plus économique.

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Qui sont les millennials, cette nouvelle génération ?

Qui sont les millennials 1

  "Millennials" c'est le nouveau mot utilisé dans ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

  La transition s’effectue en douceur. Depuis la dissolution ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Maison > Cuisine & bain

Bien choisir sa centrifugeuse

Ce petit appareil électroménager a révolutionné ...

Lire la suite
Maison > Cuisine & bain

Quel éclairage pour la cuisine ?

Eclairage d'une cuisine

La cuisine est un endroit difficile à mettre en ...

Lire la suite
Maison > Cuisine & bain

Les hottes à moteur déporté

Les hottes à moteur déporté sont des appareils ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

Bien choisir son congélateur

congélateur

Constituant un appareil de stockage alimentaire et en même temps un objet décoratif, le ...

Lire la suite

Le réfrigérateur

réfrigérateur

Le réfrigérateur est un appareil que les Français utilisent au quotidien qu’il serait ...

Lire la suite

Bien choisir son four à micro-ondes

Micro-ondes Whirlpool JT 359

Les ménages d’aujourd’hui sont de plus en plus pressés et nombreux sont ceux qui ne ...

Lire la suite

Comment choisir son four ?

four inox

Du minuscule appareil électrique qui équipe les chambres d’étudiants à la magnifique ...

Lire la suite

Choisir son robot ménager

Robots ménager

Bien plus qu'un appareil électroménagers, le robot ménager est un véritable assistant ...

Lire la suite
  • américain
  • réfrigérateur américain
  • volume
  • choix
  • table top
  • congélation
  • consommation
  • choisir
  • inconvénient
  • side-by-side
  • congélateur
  • dimension
  • fontaine d’eau
  • frigo américain
  • réfrigérateurs
  • frigo
  • distributeur de glaçons
  • frigidaire
  • simple porte
  • prix
  • avantage
  • combiné
  • no frost
  • top
  • double porte
  • électroménager
  • classe