Installer un détecteur de fumée : comment et où ?

Avant mars 2015, toutes les habitations devront être équipées d’un détecteur de fumée pour lutter contre les incendies. Mais pour une protection efficace, il faut savoir choisir la pièce et l’emplacement de son installation. Il faut aussi comprendre le fonctionnement et le montage des détecteurs de fumée.

Installer un détecteur de fumée, c’est obligatoire !

Le détecteur de fumée (ou DAAF) est un appareil qui détecte la présence de fumée grâce à un rayon lumineux dirigé vers une cellule photoélectrique. Si des particules de fumée coupent le rayon lumineux, il déclenche une alarme sonore pour prévenir les habitants du danger. La loi Morange, votée le 9 mars 2010, impose l’installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d’habitation d’ici mars 2015.

Qui doit prendre en charge l’installation ?

Dans tous les cas, c’est l’occupant de l’habitation qui doit supporter les frais liés à l’installation du détecteur de fumée, qu’il soit propriétaire ou locataire. La seule exception concerne les locations saisonnières, les meublés, les logements de fonction et les foyers, pour lesquels l’installation du détecteur de fumée sera à la charge du propriétaire. Un détecteur de fumée coûte en moyenne entre 15 et 60 €.

Dans quelles pièces installer un détecteur de fumée ?

La base, c’est un minimum de 1 détecteur de fumée par étage et par zone de 80 m2. Si vous devez en installer plusieurs, choisissez des modèles interconnectables, dont les alarmes se déclenchent simultanément. Pour lutter contre les intoxications nocturnes, il faut bien sûr en placer un près des chambres, par exemple dans un couloir. Et si certains habitants fument dans leur chambre, celles-ci doivent impérativement être équipées. On conseille aussi de placer un détecteur de fumée dans les escaliers. Enfin, pour plus de sécurité, il peut être intéressant d’équiper les pièces contenant des appareils à risque (ordinateurs, chauffages portatifs…). A l’inverse, il ne faut pas installer de détecteur de fumée dans les cuisines et salles de bain : vapeurs et fumées de cuisson peuvent déclencher l’alarme. Enfin, évitez les pièces trop froides (pas moins de 4 °C), trop poussiéreuses ou trop ventilées.

Le choix de l’emplacement des détecteurs de fumée

Pour une protection efficace, il faut être prévenu dès le début de l’incendie. Or, les fumées de combustion suivent toujours le même chemin : elles montent, puis se répandent horizontalement. Les détecteurs de fumées doivent donc être installés au plafond, le plus au centre possible. Il ne faut surtout pas les placer contre une paroi, et encore moins dans un angle. Il faut aussi éloigner le détecteur des bouches d’aération et des ventilateurs qui repoussent la fumée. De même, on évite de l’installer trop près des sources de combustion (chaudière, cheminée…), qui émettent des particules. Enfin, il faut respecter une distance de 30 cm avec les néons, dont l’allumage perturbe les DAAF.

La pose d’un détecteur de fumée

Les systèmes d’installation des détecteurs de fumée sont très simples. Le plus souvent, ils disposent d’un socle qui sert de support de montage. Ce socle se fixe au plafond grâce à deux petites vis. Il suffit donc d’une perceuse, d’un tournevis et d’une échelle. Après avoir marqué au crayon l’emplacement des vis, on perce les trous. On peut alors fixer le support de montage grâce aux vis. Le détecteur de fumée, auquel on a rajouté les piles, se clipse ensuite sur son socle. Et une fois installé, n’oubliez pas de faire un test pour vérifier le bon fonctionnement de votre installation…

Le saviez-vous ?

Il existe aussi des modèles avec un socle autocollant.

Envoyer par mail

Auteur : - Le 20 mai 2011

Commentaires

Publier un commentaire

Alloalarme

Bonjour,

je viens compléter quelques informations sur les détecteurs de fumée. Il existe deux normes en vigueur :NF et EU. La norme européenne prévaut sur la norme Française.
Pour les prix, des détecteurs de fumée se trouve à moins de 10€. Certaines alarme possède également des détecteurs de fumée qui se raccordent à leur centrale d'alarme. Ces détecteurs sont un peu plus cher, mais la sirène est bien plus efficace (et on peut l'arrêter avec une télécommande).
Cordialement,
http://www.alloalarme.fr

11 juillet 2011 à 13h48

Répondre
Installer un détecteur de fumée

La loi Morange impose l’installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d’habitation d’ici mars 2015.

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Transition énergétique, la loi enfin dévoilée

Loi transition énergétique 2014

La transition énergétique est sans doute l'un des chantiers les ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

L'UMP au bord de l'implosion

UMP au bord de l'implosion 2014

Alors que le Président de la République traverse une crise de ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Maison > Bricolage

Comment installer un spot encastrable ?

installation d'un spot encastrable

La solution la plus simple pour installer un ...

Lire la suite
Maison > Bricolage

Comment crépir un mur extérieur

crepi enduit taloche

Pas 36 solutions si vous envisagez de crépir ...

Lire la suite
Maison > Bricolage

Comment percer du carrelage ?

Comment percer du carrelage ?

Percer du carrelage, ce n’est pas très ...

Lire la suite
  • détecteur de fumée
  • obligatoire
  • législation
  • pièces
  • installation
  • fonctionnement
  • incendie