Professionnels de l'immobilier : quelles garanties financières pour leurs clients ?

 

Les professionnels de l'immobilier, qu'ils soient agents immobiliers, gérants d'immeubles pour le compte de propriétaires, ou encore syndics de copropriété, ont tout intérêt à proposer de nombreuses garanties à leurs clients s'ils souhaitent attirer de nouveaux acquéreurs.

 

Faire le choix de se tourner vers des professionnels pour la gestion de ses biens immobiliers est compréhensif. Un futur propriétaire s'évite ainsi de nombreuses déconvenues. Mais certaines questions restent tenaces : que faire en cas de loyer impayé ? Comment être sûr de ne pas revendre à perte ? Heureusement, les professionnels du secteur de l'immobilier, en plus des garanties et des sécurités optionnelles qu'ils peuvent proposer, ont des obligations légales. Garantie financière, responsabilité civile professionnelle, garantie de revente... faisons le tour des principales offres que peuvent proposer agents, syndics et gérants pour sécuriser les revenus et les biens de leurs clients.

 

Les obligations légales

 

Professionnels de l'immobilier quelles garanties

La loi Hoguet régit les activités d'un agent immobilier. Elle oblige notamment tout agent à souscrire à une garantie financière (dans le cas où celui-ci détient des fonds pour le compte de ses clients) et à une assurance de responsabilité civile professionnelle. Grâce à elles, l'agent immobilier est habilité à détenir des fonds et à travailler dans la gestion immobilière. L'assurance responsabilité civile couvre les dommages corporels, matériels et immatériels causés dans le cadre de l'activité professionnelle. Ce sont donc des gages de professionnalisme et de sécurité pour les clients d'agents immobiliers.

 

Prémunir ses clients des loyers impayés

 

C'est la crainte principale des propriétaires de biens immobiliers, et les professionnels du secteur l'ont bien compris. Ainsi, les professionnels consciencieux optent généralement pour une garantie loyers impayés, afin de sécuriser les revenus de leurs clients en cas d'impayés. La garantie loyers impayés (GLI) peut couvrir les pertes pécuniaires subies en cas de non paiement de loyers, les charges et les taxes dues par le locataire, mais pas seulement. Elle peut également intégrer le non-paiement du préavis en cas de départ rapide du locataire, les frais de remise en état des locaux, les frais d'état des lieux établis par un Huissier en cas de conflit, et la perte financière engrangée par le temps perdu à remettre le bien en état.

 

De nombreuses autres garanties peuvent être inclues dans une offre GLI : la protection juridique devant toutes juridictions civiles ou pénales, la garantie des charges de copropriété impayées, ou encore la garantie de vacance locative.

Certaines de ces garanties sont optionnelles ou conditionnelles, il faut donc bien lire le contrat proposé par l'assurance ou l'établissement bancaire afin de sélectionner la meilleure offre pour ses clients.

 

La garantie revente, une sécurité supplémentaire

 

La garantie revente quant à elle n'est pas adressée qu'aux propriétaires choisissant l'investissement locatif. Tous les futurs propriétaires peuvent y souscrire, afin de se protéger des aléas de la vie. La garantie revente a en effet pour principe de réduire les risques de moins-value en cas de revente précipitée d'un bien immobilier, à cause d'un accident, d'un problème familial ou professionnel par exemple. Ainsi, le propriétaire qui se retrouve obligé de revendre son bien après quelques années seulement, alors qu'il a à peine commencé à le rembourser ou que le prix de vente est bien inférieur au prix d'achat, peut compenser la perte d'argent engrangée grâce à la garantie revente.

 

Cette garantie a été mise en place par des réseaux d'agences immobilières, des compagnies d'assurance et des établissements bancaires en quête de nouveaux acquéreurs et de nouveaux clients. Attention toutefois, contrairement peut-être à ce que son nom indique, une garantie revente n'assure pas la revente du bien au prix souhaité ou le fait de trouver un acquéreur. C'est légèrement plus subtil. Il s'agit plutôt d'un accompagnement, d'un moyen d'aider le revendeur à remplir toutes les conditions pour revendre son bien au mieux, et surtout, d'une indemnisation en cas de perte financière lors de la revente. Un agent immobilier peut donc proposer cette garantie à son client qui souhaite se protéger en cas de divorce, de décès, d'invalidité, de mutation professionnelle ou de naissance multiple par exemple.

 

Envoyer par mail

Auteur : -

Commentaires

Publier un commentaire
Professionnels de l'immobilier garanties financières

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Qui sont les millennials, cette nouvelle génération ?

Qui sont les millennials 1

  "Millennials" c'est le nouveau mot utilisé dans ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

  La transition s’effectue en douceur. Depuis la dissolution ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Immobilier > Droit & Gestion

Faire donation d'un bien immobilier

immobilier maison droits de succession

La donation d'un bien immobilier est une ...

Lire la suite
Immobilier > Droit & Gestion

L'administrateur de biens, quel est son rôle ?

rénovation facade

Vous êtes propriétaire d’un immeuble ? ...

Lire la suite
Immobilier > Droit & Gestion

La Société Civile Immobilière (SCI)

La Société Civile Immobilière connaît ses ...

Lire la suite
  • garanties financières
  • Agent immobilier
  • Agences immobilières