L'industrie 4.0, en route vers l'usine du futur !

 

Comme le reste de la société, le secteur de l'industrie est entré en profonde mutation. Les machines, les ingénieurs, les usines ont eux aussi le droit à leur cloud personnel, leur flopée de datas et leurs objets connectés. Mais alors, à quoi va ressembler l'industrie du futur ?

Qu'est-ce que l'industrie 4.0 ?

Usine du futur, smart industries, usine connectée... tous ces termes désignent en réalité un même fait : le secteur de l'industrie aborde aujourd'hui sa 4ème révolution – d'où l'idée d'instrustrie 4.0. Les 1ère et 2ème révolutions industrielles, vous les connaissez déjà : apparition de la machine à vapeur et de la force hydraulique, et arrivée de l'électricité et de la production de masse. Mais peut-être vous êtes-vous arrêté là. Pourtant, pour certains historiens ou prospectivistes, nous avons vécu ou nous sommes en train de vivre une 3ème révolution industrielle avec l'avènement des robots et l'automatisation de la chaîne de production. Pour d'autres, nous en serions même à notre 4ème révolution industrielle, basée sur les objets connectés et les chaînes de production intelligentes.

usine du futur

Difficile de prendre le recul nécessaire pour comprendre la chronologie de ces révolutions et les liens qui les unissent. Mais ce qui compte, c'est de saisir les enjeux, les nouveautés que cela représente. Pour résumé, l'industrie se focalise désormais sur l'information en temps réel. Capteurs, big data, machines connectées, cloud, toutes les informations permettant de détecter les erreurs et d'améliorer la productivité des machines sont récupérées et analysées directement par les usines elles-même. Les données font leur entrée dans les ateliers de fabrication, et pas seulement au niveau des postes de travail. L'ensemble de la chaîne de production inclut l'utilisation de données. Machines, systèmes, réseaux, automates, tout cela fonctionne en symbiose grâce à la chaîne numérique. Des solutions intelligentes autonomes et inter-connectées au service de l’homme.

Les machines se digitalisent

Les machines industrielles sont désormais dotées de multiples capteurs, destinés à calculer l'humidité, le bruit, la chaleur, bref, toutes les données qu'il est possible de récolter. La maintenance, ou télé-maintenance, peut donc s'effectuer à distance et en temps réel. Le moindre bug est répertorié et transmis directement à l'ensemble des services, qui peuvent travailler main dans la main pour trouver la source du problème. Au sein d'une usine connectée, on peut également trouver des puces RFID, utiles à l'étiquetage et la traçabilité des objets sortis d'usines. Dans ces puces sont contenues les informations nécessaires à identifier un produit, l'avantage étant qu'elles peuvent être régulièrement mises à jour à distance.

Les robots industriels seront aussi équipés de caméras, de lasers ou de systèmes d'arrêt automatique, favorisant la sécurité des opérateurs travaillant avec ces robots. De plus, tous ces moyens de récolter des informations sur le fonctionnement des machines, informations directement transmises aux entreprises, permettent de gagner du temps lors des étapes de conception et de recherche et développement. Grâce à des outils récoltant ces données, les ingénieurs, les techniciens, les automaticiens peuvent collaborer ensemble au même moment. On perd donc moins de temps à attendre, à chaque étape, la validation du service précédent : c'est ce qu'on appelle la méthode agile, qui fonctionne selon les principes de réactivité et d'amélioration continue du produit.

usine du futur 4.0

Mais les changements s'opèrent à tous les niveaux

L'idée d'usine connectée ne se joue pas que dans la façon dont les machines sont conçues et utilisées. Aujourd'hui, c'est tout le modèle économique, de la création d'une usine à la formation des techniciens aux nouveaux outils numériques, en passant par les fonds d'aide à l'innovation gérés par l'Etat français, qui est repensé. Et Internet joue un rôle majeur dans ce changement de modèle. Prenons un exemple simple : un créateur d'usine connectée a désormais la possibilité de réduire ses coûts d'investissements en achetant directement ses machines sur Internet. Les canaux traditionnels sont alors court-circuités. Plus besoin de commander une machine à son revendeur régional habituel, qui s'il n'a pas la référence voulue, la demande au revendeur voisin, et ainsi de suite, jusqu'à ce que les délais s'allongent et les prix explosent. Les entreprises sont aujourd'hui connectées et demandeuses de solutions plus agiles, plus immédiates pour lancer leur activité. Au moment de l'achat de leurs machines, elles peuvent avoir recours à un service comme celui d'Exapro, spécialisé dans la vente de machines industrielles d'occasion en ligne. Créée en 2000, la société propose aujourd'hui un accès instantané à des dizaines d'offres de machines (machines agroalimentaires, presses à métaux, imprimeries, etc.), disponibles à travers le monde. Le web permet alors de faire se rencontrer acheteurs et vendeurs au même endroit, afin qu'ils puissent échanger sans intermédiaire autre que le site qui répond aux demandes et se charge de la mise en relation entre les deux parties. Equiper nos usines de machines modernes à prix abordable, c'est aussi lutter contre la sous-robotisation de nos TPE et PME et leur permettre de rester sur le marché mondial, un enjeu majeur de l'usine du futur.

Envoyer par mail

Auteur : -

Commentaires

Publier un commentaire
L'industrie 4.0 usine du futur

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Transition énergétique, la loi enfin dévoilée

Loi transition énergétique 2014

La transition énergétique est sans doute l'un des chantiers les ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

L'UMP au bord de l'implosion

UMP au bord de l'implosion 2014

Alors que le Président de la République traverse une crise de ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

High-tech > Science & Technologie

L'Airbus A380 : le géant des airs

Airbus A380

L’Airbus A380 est un avion civil quadriréacteur ...

Lire la suite
High-tech > Science & Technologie

L’atome pour les nuls

symbole de l'atome

Les atomes sont parmi les composants les plus ...

Lire la suite
High-tech > Science & Technologie

Technologie : ça marche au doigt et à l’œil !

doigt ecran tactile

Exit les touches ! Fini le temps où l’on ...

Lire la suite
  • Industrie 4.0
  • Nouvelles technologies
  • Usine du futur