Mission Mars One : ils vont coloniser Mars

C'est peut être le plus grand défi technologique de l'homme pour le XXIème siècle, mais assurément le plus grand challenge en terme de conquête spatiale : poser le pied sur Mars. En effet et depuis que l'homme s'est posé sur la lune en 1969, les astronautes du monde entier ont les yeux rivés vers la planète rouge, la planète la plus proche de notre bonne vieille Terre. Situé à une distance oscillant entre un peu plus de 55,7 millions et 401,3 millions de kilomètres de la Terre, se rendre sur Mars est un défi considérable compréhensible par tous et pose de nombreux problèmes aussi bien techniques qu'humains. A titre de comparaison la distance Terre-Lune n'est « que » de 384,400 km, une paille donc. Outre la communauté scientifique qui tente de trouver le meilleur moyen pour s'y rendre, la conquête martienne passionne aussi de nombreux individus à travers le monde, passionnés ou non d'espace d'ailleurs. Certains d'entre eux ont reçu tout récemment un message leur indiquant qu'ils seraient peut être les premiers humains à fouler le sol martien.

 

Mars One, le projet fou de colonisation martienne

S'il existe des projets très ambitieux, un peu fou sans doute tout en restant très sérieux, Mars One est bien l'un de ceux la. Initié par un ingénieur néerlandais, Bas Lansdorp, ce projet n'a pour modeste ambition que de coloniser dès 2025 la planète Mars. Vous pensez que c'est une blague ? Et bien non, le projet Mars One est tout ce qu'il y a de plus sérieux. Reposant sur des technologies déjà développées ou en cours de développement, ce projet privé de conquête martienne pourrait bien aboutir et c'est une nouvelle étape de ce projet qui vient d'être franchie.
Depuis début 2013, les équipes de Mars One ont ouvert au grand public la possibilité de postuler pour cette incroyable mission. Car ce sont bel et bien des gens comme vous et moi qui seront du voyage. Closes au mois d’août, cette étape a connu un véritable succès puisque plus de 200,000 candidats ont envoyés leur lettre de motivation ainsi qu'une petite vidéo de présentation. Moyennant une petite participation, cette engouement a également permis à la firme d'engranger ses premières recettes. La suite du projet sera quant à elle financée par un moyen originale, la médiatisation de toute la mission, tel un programme de télé-réalité. D'un coût approximatif de 6 milliards de dollars, l'ensemble de la mission Mars One est encore loin d'être réalisable, mais le projet avance. Ainsi, sur les 200,000 candidats, 1,058 d'entre eux ont eu le privilège d'être pré-sélectionnés. Parmi eux, on compte au passage 22 français.  Au final et après des tests beaucoup plus poussés, 24 d'entre eux prendront part à cette mission.

Un voyage sans retour

Sur le plan technique, le projet Mars One est très sérieux et s'appuie notamment sur les technologies de la société SpaceX qui met d'ores et déjà en orbite des satellites, et ravitaille même ISS, la Station Spatiale Internationale, grâce à sa capsule Dragon. Mais c'est une toute nouvelle capsule, pouvant cette fois être habitée, qui intéresse tout particulièrement les responsables du projet Mars One. Ce sont ces petits modules qui pourraient servir de moyen de transport puis d'habitation pour les astronautes de la mission. Envoyés au fur et à mesure, ces modules emporteraient hommes, vivres et équipements vers Mars avant de se poser les uns à côté des autres pour former une véritable petite colonie totalement autonome.
Si le projet à de quoi séduire les plus aventuriers et téméraires d'entre nous, il pose néanmoins un petit soucis... En effet, contrairement aux missions d'exploration martienne que compte mettre en œuvre la NASA via une coopération internationale, celle-ci ne propose pas de billet de retour. Le départ vers Mars sera donc définitif pour les 24 chanceux, ou plutôt très courageux élus. De quoi donner quelques frissons et sueurs froides rien qu'à l'idée d'y penser.

Principales contraintes liées à la conquête martienne

Techniquement, les scientifiques sont dès à présent capables d'envoyer des hommes sur Mars, mais les contraintes n'en sont pas moins considérables. Outre celles liées aux coûts exorbitants de la mission en elle même, c'est dans un premier temps le voyage vers Mars en lui même qui pose problème. Soumis aux contraintes de la mécanique spatiale, la fenêtre de départ, celle ou Mars est au plus près de la Terre est courte et ne se répète que tous les 1 an et demi environ. La NASA estime qu'avec une consommation de carburant minimale, il faudra tout de même 6 mois pour rejoindre Mars. Un voyage dont la durée doit être nécessairement contenu afin d'éviter l'exposition trop prolongée des astronautes aux diverses radiations cosmiques notamment.
Une fois au sol, l'exploration martienne pourra débuter, analyse géologique, recherche d'eau etc etc, et les astronautes devront attendre plus d'un an et demi avant de pouvoir à nouveau prendre la direction de la Terre tout en bénéficiant d'une distance Mars-Terre optimale. Il faudra donc trouver le moyen d'embarquer les vivres, le carburant et l'oxygène nécessaire pour toute la durée de la mission ou pourquoi pas de le fabriquer une fois sur place. Sur place, les conditions seront spartiates puisque l'atmosphère de Mars n'est pas respirable pour l'homme et que les températures y sont extrêmes. Au final, c'est donc plus de 900 jours de mission. Un défi technique très important, mais également psychologique très éprouvant. En effet, le facteur humain joue un rôle crucial dans cette mission et de nombreuses expériences sont déjà en cours sur Terre pour tenter de déterminer si les humains sont capables de supporter cet éloignement si long de la civilisation sans compter le stress, constant, de la mission qui va avec.

Mars One, c'est donc un projet un peu fou mais qui a peut être toute les chances d'aboutir et de permettre ainsi à l'humanité toute entière d'effectuer un sacré pas de géant en terme de conquête spatiale. Si ce projet ne va pas à son terme, les ingénieurs de la NASA et du monde entier se creusent les méninges pour mettre sur pied le plus rapidement possible une mission habitée vers Mars. De quoi faire rêver.

Envoyer par mail

Auteur : -

Commentaires

Publier un commentaire

Citraubien

La planète Mars reste hostile, c'est assez difficile d'imaginer des être humains sur cette planète à l'heure actuelle.

08 janvier 2014 à 19h39

Répondre

LaurentA31

Ce projet vient en parallèle de celui lancé par le milliardaire Dennis Tito, qui envisage une mission habitée avec un lancement prévus avant Janvier 2018 pour être dans une configuration d'alignement de la Terre et Mars favorable; Plus de détails ici :
http://spacetravelfoundation.blogspot.fr/2013/11/the-dream-of-dennis-tito-send-its-own.html

07 janvier 2014 à 17h56

Répondre
Mission Mars One 2014

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Transition énergétique, la loi enfin dévoilée

Loi transition énergétique 2014

La transition énergétique est sans doute l'un des chantiers les ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

L'UMP au bord de l'implosion

UMP au bord de l'implosion 2014

Alors que le Président de la République traverse une crise de ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

High-tech > Science & Technologie

L'Airbus A380 : le géant des airs

Airbus A380

L’Airbus A380 est un avion civil quadriréacteur ...

Lire la suite
High-tech > Science & Technologie

L’atome pour les nuls

symbole de l'atome

Les atomes sont parmi les composants les plus ...

Lire la suite
High-tech > Science & Technologie

Technologie : ça marche au doigt et à l’œil !

doigt ecran tactile

Exit les touches ! Fini le temps où l’on ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

Curiosity fête ses 1 an sur la planète rouge

Curiosity

La planète rouge, Mars, est au cœur de la recherche spatiale depuis la conquête de la ...

Lire la suite

La Chine met en orbite 3 taïkonautes

le lanceur Shenzhou 10

La Chine poursuit avec succès sa route vers la conquête de l'espace. Hier, vers 11h38 ...

Lire la suite
  • exploration
  • conquête spatiale
  • espace
  • aventure
  • Mars One