Les porte-avions, des navires de guerre XXL

Véritables géants des mers, les porte-avions sillonnent sans relâche, ou presque, les océans et les mers du monde entier embarquant à leur bord des milliers d'hommes, des tonnes de vivre et d'équipements et bien sur différents types d'aéronefs. Accompagnés en général par divers navires de protection, le porte-avion et sa flotte représentent un arsenal militaire stratégique indispensable utilisé par un petit nombre de nations.

 

Une histoire associée à celle de l'aviation

Dès le début du XXème siècle, les pionniers de l'aviation, tel le français Clement Ader, ont compris l'importance stratégique qu'allait prendre l'aviation. Ces visionnaires avaient tout de suite compris l'utilité de l'aviation et de l'importance de la supériorité aérienne lors des conflits à venir. Les différents conflits armés depuis la 1ère guerre mondiale n'ont fait que démontrer cette prévision. Mais les aéronefs, avions et hélicoptères, n'ont à l'époque qu'une faible autonomie et il leur est impossible de surveiller les océans et de protéger les navires. Très vite, l'idée de porte-aéronefs est donc évoquée car les différentes marines voient un intérêt tout particulier d'intégrer l'aviation dans leurs dispositifs. Initialement, ce sont des hydravions qui sont transportés par des navires spécialement adaptés. L'avantage de ces hydravions résident dans le fait qu'ils décollent et amérissent tout prêt de ces bâtiments pour y être hissé et stocké. Dès 1914, les premières attaques de l'aéronavale font rages.
En parallèle, les premiers essais d'appontage et de décollage sont réalisés sur des cuirassés modifiés. Pendant l'entre 2 guerre, les premiers véritables porte-avions sortent des chantiers navals et les exercices grandeur nature révèlent l'efficacité d'un tel dispositif. A cette époque, il n'y a pas encore de système de catapultage et le pont d'envol est le même que le pont d'atterrissage traversant ainsi de part et d'autre le porte-avion.

La 2ème guerre mondiale sera un tournant pour l'aéronaval, et fera surtout l'objet de batailles terribles dans l'océan Pacifique. L'attaque tristement célèbre de Pearl Harbor, qui entraînera les USA dans le conflit mondial, sera une attaque menée par les porte-avions japonais. D'autres batailles, bien souvent portées à l'écran dans des films épiques, telles Midway ou Guadalcanal seront également menées entre portes-avions japonais et américains. La guerre du Pacifique sera le terrain de mise en pratique de ces monstres des mers.

Après 1945, d'autres conflits mettront en jeu des porte-avions mais l'avènement des avions à réaction révolutionne la conception de ces bâtiments.

La naissance de géants des mers : les super porte-avions

Plus lourds, les avions de combats à réaction nécessitent la mise en place de systèmes de catapultage, bien souvent à vapeur, pour permettre aux appareils d'acquérir la vitesse nécessaire à leur décollage. De plus, des ponts obliques, pour l'atterrissage, font l’apparition sur les bâtiments. Ainsi des avions peuvent simultanément décoller et atterrir, ce qui était jusque la impossible. C'est l'émergence des supers porte-avions, des navires déplaçant plusieurs milliers de tonnes à vide.
En 1958, les Etats-Unis mettent en chantier leur 1er porte-avion nucléaire, l'USS Enterprise, qui restera comme le plus long porte-avion jamais construit. D'une longueur de 341 mètres, embarquant plus de 5000 hommes et plus de 100 aéronefs, l'USS Entreprise est propulsé par 8 réacteurs nucléaire lui conférant une autonomie quasi illimitée. Il restera en service de 1961 à 2012.
L'USS Enterprise sera le point de départ des porte-avions modernes et c'est ainsi que les américains mettront en chantier différents bâtiments de la classe Nimitz qui composent encore aujourd'hui l'arsenal aéronaval américain, le plus performant au monde. Equipés d'avions de combats et de surveillance, d'hélicoptères de lutte anti-sous marine et de sécurité et encadrés par des navires d'accompagnement (patrouilleurs, croiseurs, frégates... et ravitailleurs), ces géants sont disposés à travers le monde pour intervenir en un temps record aux quatre coins de la planète.
En France, c'est le Charles de Gaulle qui est le fleuron de la marine et de l'aéronaval française. Plus petit que les modèles américains, il embarque entre 28 et 35 aéronefs dont les redoutables et efficaces Rafale construits par Dassault ainsi que des Super-Etendards modernisés.
La Chine possède depuis peu son premier porte-avion, le Liaoning (16), construit sur le modèle d'un Kouznetsov Russe et compte bien construire d'autres bâtiments pour asseoir son emprise face aux américains.

Quelques éléments notables :
- L'USS Enterprise, outre le fait d'être un porte-avion, possédait, avec ses 8 réacteurs, la concentration la plus importante de réacteurs nucléaire au monde. 2 réacteurs suffiront pour les bâtiments de classe Nimitz.

- Le Charles de Gaulle est le premier et unique porte-avion à propulsion nucléaire qui ne soit pas américain.

- Le système de catapultage à vapeur fonctionne tel un lance pierre. Il se fixe sur le train avant renforcé de l'avion et permet à celui-ci d'atteindre 250km/h en quelques secondes, voir 270km/h pour les appareils américains, plus lourds, qui profitent d'un pont d'envol plus long, pour une accélération d'environ 5g.

- Les Super-Etandards français utilisent des élingues, un cable fixé autour de l'appareil, comme système de catapultage. Le Charles de Gaulle est donc équipé des 2 systèmes puisque les Rafales sont catapultés de manière plus classique.

- A atterrissage, des câbles, ou brins d'arrêt, tirés le long du pont, permettent aux appareils de s'y accrocher afin de s'arrêter net via une crosse d'appontage qui se baisse.

- Les pilotes sont aidés par l'officier d'appontage et des miroirs d'appontage afin d'anticiper les oscillations du navire dues à la houle.

Envoyer par mail

Auteur : -

Commentaires

Publier un commentaire
Porte-avions

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Transition énergétique, la loi enfin dévoilée

Loi transition énergétique 2014

La transition énergétique est sans doute l'un des chantiers les ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

L'UMP au bord de l'implosion

UMP au bord de l'implosion 2014

Alors que le Président de la République traverse une crise de ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

High-tech > Science & Technologie

L'Airbus A380 : le géant des airs

Airbus A380

L’Airbus A380 est un avion civil quadriréacteur ...

Lire la suite
High-tech > Science & Technologie

L’atome pour les nuls

symbole de l'atome

Les atomes sont parmi les composants les plus ...

Lire la suite
High-tech > Science & Technologie

Technologie : ça marche au doigt et à l’œil !

doigt ecran tactile

Exit les touches ! Fini le temps où l’on ...

Lire la suite
  • marine
  • porte-avions
  • superstructures
  • aéronaval