Ciel, mes fichiers ! La récupération de fichiers, une pratique essentielle.

Malgré une apparente sécurité, les données sont des entités volatiles. Défaillance matérielle, étourderie ou suppression malveillante : elles sont ici, et l'instant d'après non. Mais comment faire, dans la pratique, pour récupérer les 4 000 photos disparues de votre voyage au Venezuela ? Une seule solution : la récupération de données.

Comment ça marche ?

La récupération de fichiers informatiques est une opération consistant à palier à la perte de données et ce, qu'importe la cause. Mais selon les cas, la cause peut justement énormément importer : selon celle-ci, la difficulté de la restauration peut varier de la simple formalité au défi. Heureusement, des entreprises spécialisées veillent au grain, et se consacrent entièrement à de telles opérations. Quatre phases différentes caractérisent la récupération : la réparation du support, la copie (bit à bit !) du contenu, la récupération de données et la réparation de celles-ci, si besoin il y a. La récupération peut être envisagée sous deux approches : logicielle ou matérielle (bien moins usitée, celle-ci n'est qu'une action sur le hardware).

La récupération logicielle est la plus répandue et agit sur le système d'exploitation. En effet, celui-ci fonctionne en découpant les ressources auxquelles il accède en morceaux, puis les retrouve grâce à un index. Pour le système d'exploitation, un disque dur est une compilation de connaissances où chaque demande correspond à l’utilisation d'une table des matières. Quand l'utilisateur demande d'effacer une structure (un fichier ou une partition, par exemple), le système d'exploitation ne le détruit pas directement : il se contente de modifier l'index. Effacer un article équivaut à le retirer de la table des matières. Celui-ci sera toujours présent au milieu des pages de « l'encyclopédie ». Les espaces libres ne sont remplacés que lorsqu'un autre contenu y est déposé.

Ainsi, de nombreux outils divers peuvent être utilisés dans le cas de cette approche basée sur les softwares. Certains se basent sur le système d'exploitation, d'autres sur la structure que l'on cherche à récupérer (la structure effacée, en somme) et enfin d'autres marient les deux approches.

Enjeux : de l'anecdotique au gravissime.

La récupération de données recouvre une réalité plurielle, et donc plusieurs niveaux d'enjeux. La perte de donnée non maîtrisée comporte ainsi des enjeux différents selon la nature des fichiers manquants et de leurs contextes d'utilisation. Ainsi, la perte de vos photos de vacances aux Venezuela précédemment évoquée n'aura pas le même impact que celui de fichiers en relation avec la comptabilité d'une grande entreprise, ou d'un service public. Non que ces premières n'aient pas une valeur inestimable à vos yeux, mais dans le cas d'un service national, c'est tout un Etat qui est alors mis en jeu. D'autres données encore, peuvent servir dans des affaires juridiques plus ou moins importantes : ainsi, la récupération de données couvre un champs d'action particulièrement étendu, car nous possédons (ou utilisons) tous un ordinateur, certaines données nous sont primordiales. Et comme l'être humain est faillible (tout comme l'ordinateur : le défaut de sauvegarde, cela marche dans les deux sens !), la  récupération de données est une pratique primordiale.

Selon Kroll Ontrack, voici les erreurs et négligences informatiques les plus courantes qui peuvent conduire à une perte de données et à des vulnérabilités dans la sécurité. Prenez soin de corriger ces erreurs, et vos données seront protégées.

1 - Défaut de documentation et d'exécution des procédures informatiques. 2 - Défaut de sauvegarde. D'après une récente étude de Kroll Ontrack auprès de clients ayant demandé une récupération de données, 61 % avaient procédé à une sauvegarde au moment de la perte, mais la sauvegarde ne fonctionnait pas correctement ou n'était pas à jour. 3 - De nombreux cas de perte de données sont le résultat de personnes qui n'ont pas investi dans la sécurité ou la modernisation de leur infrastructure. Firewall et Antivirus se doivent d'être à jour afin de se protéger des cyberattaques ! 4 - Non-respect des politiques de sécurité et/ou absence de mise à jour. La moindre faille dans la sécurité informatique peut avoir de graves conséquences. Ainsi, protégez vos mots de passe, et évitez de les communiquer à quiconque, que ce soit sur Internet ou auprès de vos collègues.

Envoyer par mail

Auteur : -
Modifié

Commentaires

Publier un commentaire
La récupération de fichiers

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Transition énergétique, la loi enfin dévoilée

Loi transition énergétique 2014

La transition énergétique est sans doute l'un des chantiers les ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

L'UMP au bord de l'implosion

UMP au bord de l'implosion 2014

Alors que le Président de la République traverse une crise de ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

High-tech > Informatique

Chrome OS, le grand projet de Google

google systeme exploitation

Si vous êtes un minimum intéressé par le monde ...

Lire la suite
High-tech > Informatique

iPad : le nouveau bébé d’Apple !

ipad apple

Voilà, c’est fait, la pomme la plus célèbre de ...

Lire la suite
High-tech > Informatique

Pourquoi choisir un mac ?

Apple iMac

Mac ou PC ? Voilà la question qui revient ...

Lire la suite
  • fichiers informatiques
  • perte de données
  • récupération de données