Victor Hugo, un poète, un écrivain et un père engagé

Ecrivain inclassable, poète génial, politicien rebelle et acharné, Victor Hugo est un homme entier et fondamentalement libre. Il laisse derrière lui une oeuvre monumentale qui inspire encore de nombreux auteurs tant l'original était exceptionnel.

Victor Hugo a marqué de son empreinte la littérature française. Son talent s'est exprimé dans la poésie qu'il a révolutionné au même titre que Charles Baudelaire, mais aussi au travers de ses romans qui restent aujourd'hui les fleurons du style romantique. Victor Hugo était aussi connu pour ses prises de positions politiques engagées. Cet homme à part, totalement indompté n'a jamais plié devant la société jusqu'à sa mort.

Une jeunesse ambitieuse

Victor-Marie Hugo est né le 26 février 1802 à Besançon. Son père, Joseph Léopold Sigisbert Hugo, est général d'Empire ce qui explique la jeunesse tumultueuse et voyageuse de la famille au gré des mutations du père. Si le petit Victor passe la majeure partie de son enfance à Paris, il déménage régulièrement à Naples et en Espagne. En 1813, le père et la mère de Victor Hugo se séparent suite à une liaison rendue publique de Madame Hugo avec le général d'Empire Victor Fanneau de la Horie. Les enfants s'installent alors avec leur mère à Paris.

Dès le plus jeune âge, Victor Hugo se destine à une grande carrière d'écrivain. En 1819, il fonde avec ses frères Abel et Eugène, la revue, « Le Conservateur littéraire ». Cette publication attire l'intérêt des lettrés de l'époque surtout lorsque Victor Hugo remporte le concours de l'Académie des Jeux floraux. Poussé par ses succès, le jeune Victor Hugo abandonne ses études en classes préparatoires. En 1821, à seulement 19 ans, il publie son premier recueil de poésie "Odes". Sur sa route littéraire il rencontre Charles Nodier dont les réunions du Cénacle à la bibliothèque de l'Arsenal portent tout ce qui compte alors du courant romantique. Poète, romancier, journaliste, dramaturge, Victor Hugo est tout cela à la fois tant sa boulimie d'écrire et son ambition sont grandes. En 1822, il épouse Adèle Foucher dont il aura 6 enfants.

Un auteur multi-facettes

En 1827, la sortie de la pièce "Cromwell" propulse le jeune auteur sur les devants de la scène. Ce drame en total décalage avec les conventions classiques (unité de temps et de lieu) bouleverse le genre. Il renouvelle son exploit avec "Hernani" en 1830, une pièce de théâtre dramatique qui crée le style romantique. Dès cet instant, la plume d'Hugo s'emballe. Il publie en 1831 l'un de ses romans les plus connus "Notre-Dame de Paris", puis renoue avec la poésie avec les "Chants du crépuscule" en 1835. En 1838, il publie une pièce de théâtre majeure sous le titre de "Ruy Blas". Hugo accède à l'Académie française en 1841. En 1843, sa fille Léopoldine décède accidentellement d'une noyade avec son mari. Profondément affecté par cette mort, Victor Hugo commence "les Contemplations", un recueil de poésie dont le célèbre « Demain, dès l'aube... » que tous les écoliers de France récitent encore. C'est aussi à cette époque que Victor Hugo se lance en politique. Monarchiste par sa mère vendéenne, il est élu au début de la Révolution de 1848, député de la deuxième République. Il soutient la candidature de Louis-Napoléon Bonaparte élu Président de la République en décembre 1848 mais dès l'année suivante, il s'oppose aux idées par trop réactionnaires de ses anciens amis. Hugo choisit alors l'exil sous le Second Empire pour mieux s'opposer à Napoléon III. De cet exil naîtra "Les Châtiments" (1853), "Les Contemplations" (1856), "La Légende des Siècles" (1859), "Les Misérables" (1862). A l'issue de la guerre franco-prussienne de 1870, après 20 ans d'exil, Hugo rentre en France avec l'avènement de la Troisième République. Le retour en terres Françaises sera de courte durée puisqu'il décède le 22 mai 1885 à Paris.

Le saviez-vous ?

Selon ses dernières volontés, Victor Hugo fut enterré au Père Lachaise dans le plus grande sobriété puisqu'il avait demandé à être transporté par un « corbillard des pauvres » à sa dernière demeure. Quelques jours après sa mort, le juin 1885, sa dépouille fut transportée en grandes pompes au Panthéon.

Envoyer par mail

Auteur : Dominique A.C. - Le 04 avril 2008

Commentaires

Publier un commentaire

chapdelaine

Contrairement à ce que vous dites, Victor Hugo n'a jamais été inhumé au Père-Lachaise (il en avait effectivement fait la demande pour être auprès des siens) : il fut directement conduit au Panthéon. C'est d'ailleurs l'unique personnalité à qui se soit arrivé.

04 avril 2008 à 13h45

Répondre

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Qui sont les millennials, cette nouvelle génération ?

Qui sont les millennials 1

  "Millennials" c'est le nouveau mot utilisé dans ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

  La transition s’effectue en douceur. Depuis la dissolution ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Loisirs > Littérature & Ecrivains

Guy de Maupassant, l'écrivain réaliste

Guy de Maupassant est un écrivain connu pour ...

Lire la suite
Loisirs > Littérature & Ecrivains

Victor Hugo, un poète, un écrivain et un père engagé

Ecrivain inclassable, poète génial, politicien ...

Lire la suite
Loisirs > Littérature & Ecrivains

Molière, un auteur classique mais non conformiste

Adulé ou détesté de son temps, Molière reste ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

Beaumarchais, l'écrivain séducteur à scandales

Beaumarchais est un dramaturge français de premier plan du siècle des Lumières. Ses ...

Lire la suite

Alfred de Musset, le poète de l'amour

Alfred de Musset est l'un des auteurs français les plus charismatiques du mouvement ...

Lire la suite

Guy de Maupassant, l'écrivain réaliste

Guy de Maupassant est un écrivain connu pour ses romans et surtout ses nouvelles aux ...

Lire la suite

Marcel Pagnol

Marcel Pagnol fut d'abord un dramaturge puis un cinéaste et un écrivain. Il aimait sa ...

Lire la suite

Max Jacob, le poète peintre

Max Jacob, simple fils de tailleurs sur mesure émigrés d'Allemagne a connu une vie ...

Lire la suite
  • dramaturge
  • littérature française
  • écriture
  • écrivain
  • Panthéon
  • politicien
  • Chants du crépuscule
  • romancier
  • Notre-Dame de Paris
  • poète
  • journaliste
  • Hernani
  • Cromwell
  • Châtiments
  • Les Contemplations
  • Victor Hugo
  • oeuvre
  • Académie française
  • poésie
  • La Légende des Siècles
  • Les Misérables
  • auteur
  • poète
  • roman
  • Demain, dès l'aube...