Etre une femme, ça veut dire quoi ?

Ambitieuse s'il en est, la question du féminin doit demeurer irrésolue. C'est l'énigme, à dire vrai, de chacun d'entre nous, tous sexes confondus.

Insaisissable, fuyante, évanescente – "La femme n'existe pas", a dit Jacques Lacan... Comprendre : les femmes existent, mais ce qui ferait l'essence du sexe féminin échappe irréductiblement à toute définition.

Attention à la féminité d'apparat

On observe que les filles prennent des allures de femme de plus en plus jeunes. Elles semblent manier les armes de la séduction à égalité avec leurs aînées. Talons, jupes, maquillage, sacs à main – elles n'ont aucun accessoire à envier aux femmes mûres, et sont même en position de leur opposer jeunesse et fraîcheur. En outre les standards physiques et les valeurs qui ont le vent en poupe actuellement – minceur, voire androgynie, jeunesse éternelle – avantagent indéniablement plus une adolescente prépubère qu'une femme "dans la force de l'âge" comme on dit.

Ni pudeur, ni conservatisme – c'est au nom d'une idée de la femme qu'on peut regretter cette ruée, de plus en précoce, dans les brancars d'une séduction par l'image. Précisons encore qu'il ne s'agit pas ici de faire une leçon de convenances, mais de mettre en garde contre un jeu dangereux. Peut-être faudrait-il manier rouge à lèvre et talons aiguille avec un peu plus qu'un savoir-faire de magazine féminin... Il n'y a bien évidemment aucun mal à vouloir plaire physiquement. Seulement ce mode de séduction a parfois des effets kiss-kool très violents. S'afficher ainsi revient à se mettre en position de marchandise, d'objet de consommation – ce qui, pour demeurer un mode d'être-au-monde foncièrement incontournable, ne doit pas obligatoirement devenir une règle absolue.
Il faut savoir qu'une fois l'image consommée, s'ils n'ont pas été envoûtés au-delà, les hommes ont souvent vite fait de courir après une autre image, un autre mirage. Car ils n'ont fantasmatiquement d'autre accès à La femme – qui n'existe pas – qu'en les possédant toutes, une à une. Rappelez-vous Don Juan… (pour les plus féministes, notons ici que le donjuanisme est un fantasme féminin d'après Lacan, mais ce sera pour une prochaine fois…).

Le devenir-femme

Il n'y a pas d'âge où on puisse se déclarer une "femme accomplie", une bonne fois pour toutes. Il n'y a aucune barrière à franchir, aucune étape obligée. C'est à proprement parler un art de vivre : le féminin, accessible aux deux sexes, est affaire d'invention. Il est sans référent, se soustrait à tout jugement de valeur, se moque des convenances. Comparable au souffle créateur de l'artiste, le féminin est une respiration dans le système établi.

Etre une femme, ça veut dire être un homme plus quelque chose d'autre – un plus qui est un moins, de l'air dans la rigidité des oppositions dialectiques, du vide qui s'installe dans le plein de l'image aussi, du doute qui s'insère dans les certitudes.
Etre une femme ça veut dire accepter l'inconnu, l'impossible, le non-su, en avoir cette drôle de conscience paradoxale.
Etre une femme ça veut dire savoir intégrer cette part de mystère inscrite dans la vie elle-même.

Tout comptes faits, l'expression qui convient n'est pas "être une femme" mais "se sentir femme" : on rejoint ainsi le champ lexical de l'effluve, du parfum, qui est aussi celui du féminin.

Envoyer par mail

Auteur : Jeanne Sellavy - Le 16 octobre 2007

Commentaires

Publier un commentaire

eclosion5

Bonsoir,le phantasme alimente l'appétit sexuel.Le réaliser et l'intégrer dans la relation comporte des risques et peut entraîner un déséquilibre destructeur du couple.Ne seront communiqués que les phantasmes qui ne nuissent en aucuns cas à l'autre et à vous-même!
Les phantasmes,comme les rêves sexuels,peuvent vous paraîtres avouables ou inavouables,sains ou malsains,réalisables ou irréalisables...
L'imaginaire érotique est nécessaire à notre épanouissement et à notre équilibre.
Alors ne nous en privons pas !
Bonne soirée.
Jean-Philippe.
http://eclosion83136.canalblog.com

10 août 2010 à 15h41

Répondre
femme, feminin

Les standards physiques qui ont le vent en poupe actuellement (minceur, jeunesse éternelle...) avantagent indéniablement plus une adolescente prépubère qu'une femme "dans la force de l'âge".

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Transition énergétique, la loi enfin dévoilée

Loi transition énergétique 2014

La transition énergétique est sans doute l'un des chantiers les ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

L'UMP au bord de l'implosion

UMP au bord de l'implosion 2014

Alors que le Président de la République traverse une crise de ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Amour > Psycho

La nymphomanie : Qu'est-ce que c'est ?

nymphomane

On a tendance à user de ce terme à tort et à ...

Lire la suite
Amour > Psycho

Pourquoi les hommes aiment-ils tant les seins ?

beaux seins

Petits ou gros lolos, poitrine avantageuse ou ...

Lire la suite
Amour > Psycho

L’amitié entre l’homme et la femme

amitié homme et femme

La question de l’amitié entre un homme et une ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

L’amitié entre l’homme et la femme

amitié homme et femme

La question de l’amitié entre un homme et une femme a toujours été de tout temps un ...

Lire la suite

Où sont les hommes ?

virilité homme

1977, furie disco. Patrick Juvet s'égosille sous la boule à facettes : "où ...

Lire la suite
  • femme
  • évanescente
  • Insaisissable
  • sexe féminin
  • homme
  • féminité
  • se sentir femme
  • mûre
  • séduction
  • accomplie
  • fuyante
  • être une femme
  • féminin
  • devenir-femme