Pipi au lit : quelques astuces pour en finir

Les problèmes de pipi au lit la nuit, tous les parents y passent. Mais quand l’incident devient un accident régulier, il se peut que votre bout de chou souffre d’énurésie. Et dans ce cas, les solutions sont : patience, pédagogie et explication, car souvent c’est que votre enfant a un problème (physique ou psychologique). Alors surtout ne le brusquez pas, et parlez-en avec lui.

Késako ?

On parle d’énurésie (ou de pipi au lit) lorsqu’à l’âge de 5 ou 6 ans votre enfant fait encore pipi au lit occasionnellement voire, parfois, régulièrement. Avant cet âge, le pipi au lit peut être simplement un problème physique normal chez les enfants en bas âge car les sphincters qui permettent de fermer la vessie ne sont pas encore totalement matures (il ne peut donc pas tout contrôler).

Les types d’énurésie

L’énurésie est appelée énurésie primaire chez l’enfant qui n’a jamais été propre pendant plus de six mois consécutifs. Ce cas concerne 80 % des énurétiques. Plus courante chez les garçons, cette forme d'énurésie touche 10 % à 15 % des enfants de 5 ans et 6 % à 8 % de ceux de 8 ans. Elle est de 1 % à 2 % chez les adolescents.

Pour les 20 % restant, l’énurésie secondaire survient après une période de propreté complète plus ou moins longue. Quels qu’ils soient, les facteurs déclenchant, auront fait naître une angoisse chez l’enfant.

Chacun de ces 2 types se distingue aussi : l'énurésie peut être totale (l'enfant urine toutes les nuits), clairsemée après 8 ans (où en cherchant un peu, vous verrez un lien entre les nuits humides et les événements de la journée précédente), l'énurésie intermittente (les accidents ne sa manifestes que pendant certaines périodes) et l'énurésie épisodique (c'est-à-dire que les pipis au lit n’apparaissent qu’exceptionnellement et souvent à la suite d’un événement marquant pour votre bout de chou comme une séparations, des événements familiaux importants,...).

L’énurésie peut être aussi diurne ou/et nocturne mais, l’énurésie la plus fréquente est l’énurésie nocturne primaire qui à elle seule représente de 60 à 85 % des fuites urinaires chez l’enfant.

Les causes de l’énurésie nocturne

L’énurésie nocturne touche l’enfant pour différentes raisons. 10 % des enfants entre 5 et 10 ans sont touchés par l’énurésie nocturne pour diverses causes.

La cause peut être héréditaire car, les enfants dont au moins un des parents a été énurétique, ont plus de chance de l’être que les autres.

L’énurésie peut aussi venir suite à un trouble psychologique chez l’enfant (qui a pu vous échapper). C’est souvent le cas quand un nouveau bébé va arriver dans la famille, quand il y a de la tension à la maison, ou que l’enfant angoisse pour un futur événement (comme l’entrée à l’école, un déménagement,...). Ce cas est tout de même le plus rare (il peut aussi venir d’un apprentissage trop précoce de la propreté), mais surtout parlez-en avec votre enfant (qui parfois ce sentira soulagé de vous avoir parlé et redeviendra propre très vite) et si rien ne change, pensez à aller consulter.

L'énurésie nocturne peut être la conséquence de différents problèmes physiologique: défaut de fonctionnement ou de formation de la vessie, dérèglement hormonal, malformation...
Les causes physiologiques sont les plus fréquentes, en effet dans plus de 80 % des cas, l’enfant n’a jamais été propre et le deviendra tout simplement un peu plus tard que les autres car sa vessie est encore immature.

Dédramatisez la situation

C’est certain, c’est assez énervant (et fatiguant) de se réveiller toutes les nuits pour changer et votre enfant et son lit. Mais surtout, dédramatisez la situation car, il se sentira déjà assez angoissé surtout que dans une grande partie des cas, l’énurésie peut avoir des répercussions psychologiques importantes pouvant entraîner chez l’enfant une perte de confiance en lui. C’est pourquoi, votre enfant doit savoir que vous cherchez à l’aider et en aucun cas il doit se sentir humilié par la situation. On ne punit pas, on ne crie surtout pas : pas besoin de le culpabiliser plus qu’il ne l’est déjà !

Parlez avec lui de son souci sans en faire une affaire d’état (pas besoin de parler de son problème à tout le monde ,et encore plus devant lui), voyez avec lui quel est son problème (si il y en a un : car souvent la cause est physiologique et lui-même ne peut rien faire contre cela), discutez-en ensemble et tentez de trouvez des solutions, non pas forcément pour qu’il arrête la nuit même mais pour au moins faciliter la vie de tout le monde, et surtout les nuits de chacun.
Il faut vous dire que pour lui cette situation est encore moins drôle, surtout qu’il ne sait pas forcément comment aller à l’encontre de son problème. Donc rassurez-le, expliquez lui qu’il n’y est pour rien (car si il se sent responsable, cette angoisse peut recréée chez lui un nouveau problème qui peut être une nouvelle cause psychologique au pipi la nuit), que son problème va finir pas s’arranger avec le temps. Et si, il s’agit d’une énurésie héréditaire, dites-lui que vous aussi, vous avez eu ce problème et que tout à finit par s’arrêter : ça le rassurera (n’oubliez pas que vous êtes son modèle et que si vous avez réussis à en sortir, lui aussi sait qu’il le peut).

Quelles solutions pour se rendre les nuits plus agréables ?

Parfois quelques petites choses à mettre en place au quotidien simplifient la vie, et de votre enfant et la vôtre. Commencez par mettre sur son matelas une alèse plastifiée et proposez-lui des sous-vêtements de nuit adaptés à son problème qu’il peut choisir de mettre à la maison ou seulement si il dort à l’extérieur (pour éviter les moqueries). Surtout qu’aujourd’hui certains de ces sous-vêtements de nuit sont quasi identiques aux véritables sous-vêtements d’enfants.

N’hésitez pas non plus à le responsabiliser un peu. Car souvent le fait qu’il vous voit vous lever la nuit, le tracasse encore plus. Donc proposez-lui plusieurs petites solutions et voyez si il est d’accord (c’est important) : proposez lui de mettre un pot la nuit à côté de son lit (souvent juste pour le rassurer), de mettre une veilleuse ou de laisser le couloir allumé et la porte ouverte pour qu’il puisse se lever sans avoir peur, laissez-le changer son pyjama la nuit et le mettre au sal comme un grand, ... voyez avec lui ce qu’il veut.

Expliquez-lui aussi qu’il doit écouter sa vessie et aller aux toilettes à chaque fois qu’il en a envie et qu’il ne doit pas se retenir dans la journée.
Pensez aussi à l’emmener aux toilettes avant de se coucher (pas besoin de le réveiller quand vous allez vous coucher alors qu’il dort), et à lui mettre des pyjamas faciles à retirer et à remettre (pour qu’il évite de se faire pipi dessus aux pieds des toilettes juste parce qu’il ne pouvait pas défaire un bouton).
Et surtout, pour mettre tout en le faisant boire régulièrement dans la journée, pensez à réduire les quantités de boissons après le goûter.

Ca ne fonctionne pas

Premièrement il faut se dire que ce n’est pas forcément parce que vous aurez parlé de ce problème avec votre enfant le matin, qu’il sera propre le soir. Le processus prend du temps, d’autant plus qu’il ne maîtrise pas toujours la situation.
Alors d’autres solutions s’ouvrent à vous. Tout d’abord, vous pouvez l’emmener voir le pédiatre pour en parler ensemble. Vous pourrez ainsi voir ensemble quelles peuvent être les causes de l’énurésie chez votre enfant et il vous renseignera sur les solutions adaptées au cas de votre enfant... et puis avec le temps, le problème partira forcément.

Le saviez-vous ?

Il existe aussi une alarme adaptée que l’enfant porte sur lui et qui réagit à quelques gouttes d'urine et permet ainsi de réveiller l'enfant dès qu'il commence à mouiller son lit.

Envoyer par mail

Auteur : M Le Coultre - Le 25 août 2009

Commentaires

Publier un commentaire

Mina2011

Bonjour, moi c'est mon fils de 9 ans qui fait souvent pipi au lit, pourtant il ne boit pas, je suis meme obligé de le forcer à boire un peu pendant le repas de midi, sinon il ne boirait rien de la journée. Il va rester 2, 3 nuits sans faire et ca va recommencer. Je ne sais plus quoi faire, il faut dire aussi qu'il a le sommeil lourd mais quand même il ne sent même pas lorsqu'il a fait, merci de votre aide.

28 juillet 2013 à 22h49

Répondre

Ledoux Réflexe

Bonjour,

J'ai lu avec intérêt cet article sur l'énurésie nocturne qui est très pertinent. Je travaille pour la compagnie Ledoux Réflexe qui vient en aide aux enfants énurétiques depuis maintenant 50 ans. Nous traitons à l'aide d'une alarme adaptée dont l'auteure fait mention dans son article.
L'alarme (sonore et vibratoire) retentit lorsque la culotte détectrice (très confortable et lavable à la machine) est mouillée avec quelques gouttes d'urine. Nous offrons également un Programme de suivi à l'aide d'un logiciel qui permet de suivre la progression du traitement. Une étude clinique est présentement en cours en collaboration avec l'Hôpital Ste-Justine (pour enfants). Nous vous invitons à visiter notre site www.pipiaulit.com pour plus de détails.

01 septembre 2009 à 17h00

Répondre

ieve

bonjour, mes 2 enfants d'énurésie, depuis pas mal d'années et je n'arrive pas à trouver une solution à leurs problème malgrés plusieurs visite chez le médecin, chez un psy . Aujourd'hui ils ont 8 et13 ans et ils sont compléxés à cause de ça, comment les aider? . MERCI pour votre aide

27 août 2009 à 11h56

Répondre
pipi au lit

On parle d’énurésie lorsqu’à l’âge de 5 ou 6 ans votre enfant fait encore pipi au lit occasionnellement voire, parfois, régulièrement.

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Transition énergétique, la loi enfin dévoilée

Loi transition énergétique 2014

La transition énergétique est sans doute l'un des chantiers les ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

L'UMP au bord de l'implosion

UMP au bord de l'implosion 2014

Alors que le Président de la République traverse une crise de ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Amour > Famille

L'ami imaginaire chez l'enfant

enfant ami imaginaire

Entre 3 et 5 ans, de nombreux enfants ...

Lire la suite
Amour > Famille

Enfant hyperactif : que faire ?

hyperactivité chez l'enfant

Souvent comparé à une tornade humaine, un ...

Lire la suite
Amour > Famille

Pipi au lit : quelques astuces pour en finir

pipi au lit

Les problèmes de pipi au lit la nuit, tous les ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

Le pipi au lit

enfant énurésie

Le pipi au lit aussi appelé énurésie est un mal courant chez les enfants. Les causes ...

Lire la suite

Enfants surdoués, une précocité handicapante

enfant précoce école

On pense à tort que les enfants surdoués sont avantagés dans le vie. En fait, il n'en ...

Lire la suite

L'adoption : un parcours long et difficile

adoption adopter enfant étrangé

L'adoption en France reste un chemin long et éprouvant pour les couples en mal d'enfant ...

Lire la suite

Enfants : et si leurs défauts étaient des qualités ?

enfant turbulent

Vous râlez toujours après votre enfant ? Il est trop turbulent ? Constamment ...

Lire la suite

Les modes de garde individuels pour les enfants

garde à domicile

Les modes de garde individuels ont l’avantage d’offrir un accueil plus personnalisé à ...

Lire la suite
  • enfant
  • énurésie nocturne
  • vessie
  • énurétique
  • pipi au lit
  • énurésie
  • troubles
  • toilettes
  • fuite urinaire
  • dort
  • sommeil
  • adolescent
  • nuit