Enfant : avoir un chouchou

On aime ses enfants, quels qu’ils soient, pas de doute. Mais c’est impossible de les aimer tous de la même façon. Pas la peine de culpabiliser si vous pensez avoir un « chouchou ». Il suffit d’en prendre conscience et de l’assumer pour avoir des relations saines et équilibrées. Cela évitera bien des dégâts.

Ai-je un chouchou ?

On ne dit jamais que l’on préfère l’un de nos enfants. Blasphème interdit ! En général, nous détournons la remarque. Nous dirons plutôt que nous les aimons mais de manière différente. C’est plus diplomate, certes, mais cela revient au même : nous avons donc forcément un chouchou !

Des enfants uniques…

Il est vrai que chaque mère va développer une relation unique et donc différente avec chacun de ses enfants. Et c’est normal ! Cela dépend du sexe de l’enfant, de son caractère, de sa santé (on a souvent tendance à être plus protectrice et maternelle avec un enfant qui a eu des problèmes qu’avec un enfant en bonne santé).

Des relations uniques

Cela peut dépendre aussi de l’époque ou notre enfant est né. On rattache forcément sa naissance à un moment de notre vie : il peut être heureux ou douloureux. Un moment de crise avec son compagnon ou de bonheur intense, une époque difficile sur le plan professionnel ou familial… Tout ce qui nous arrive au moment de la naissance de notre enfant influe sur les liens que nous allons tisser avec lui.

Le rang de l’enfant dans la fratrie peut également être prise en compte et peut expliquer que l’enfant tienne une place chère dans notre cœur. On peut avoir une tendresse particulière pour l’aîné car justement c’est le premier, celui qui a fait de nous une mère. Et, nous le savons bien, les premières fois sont toujours importantes. Mais on peut aussi avoir une affection particulière pour le petit dernier. Car c’est justement le dernier enfant que nous aurons.

Pas ma faute !

Heureusement, c’est généralement à leur insu que les parents ont des gestes plus tendres ou affectueux avec l’un de leurs enfants. Eh oui, la plupart du temps, on ne se rend pas compte que notre attitude varie. Par exemple, une fille au milieu de 3 ou 4 frères, peut se retrouver favorisée, mise en avant ou peut bénéficier de plus d’attention car elle sera la seule fille. Et inversement.

Une part de notre enfance…

Parfois aussi, les parents reproduisent le schéma qu’ils ont connu quand ils étaient petits. Mais jamais consciemment. C’est comme s’ils réglaient des comptes avec leur propre enfance. Par exemple, si nous étions l’aîné d’une fratrie, il nous est plus facile de comprendre ce que ressent notre aîné à nous. Nous risquons ainsi de nous mettre à sa place, de nous rapprocher plus de lui que d’un autre et de prendre sa défense systématiquement.

Mon jumeau

L’on peut aussi se sentir proche de l’un de nos bambins car il nous ressemble beaucoup : physiquement, dans son caractère, dans ses goûts, dans sa gestuelle. Cela crée des affinités immédiates. On appelle cela l’effet miroir. Rappelons que l’amour, même parental, n’est pas forcément rationnel. Ceci explique cela. Il paraît même que le coup de foudre existe : on peut craquer complètement pour un de nos bébés ! A l’inverse, on peut aussi être agacé par un enfant qui nous renverrait nos mauvais côtés. Il nous ressemble, certes, mais du coup, on se voit en lui et l’on voit également tous nos défauts.

Jalousie fraternelle

Rassurez-vous : même si vous jouez la transparence (ou du moins, vous essayez) au niveau de vos sentiments, vous n’éviterez jamais la jalousie qui peut exister au sein d’un fratrie. Frustrations, règlements de comptes… Ce sont des comportements bien souvent inévitables. Des reproches, des plaintes, vous en aurez, pas de doute. On connaît tous la chanson des « c’est pas juste ! », « c’est toujours moi que l’on punit »… L’essentiel pour vous est de ne pas tomber dans l’injustice : l’un des enfants ne doit pas polariser votre attention en permanence aux dépens des autres. Pas d’exclusivité ! Ce genre d’attitude pourrait perturber l’état psychologique de celui qui est délaissé. A contrario, ce n’est pas rendre service non plus à celui qui est considéré comme le chouchou. Il devient prisonnier de votre amour et pourra, plus tard, se sentir redevable envers vous. Cela n’aide pas à établir de saines relations parents-enfants.

Mais alors que faire ?

Voilà quelques conseils pour vous aider à gérer cette situation. Essayez de trouver ce qui fait la singularité de chacun de vos enfants en vous appuyant sur ses passions, ses goûts, tout ce qui fait sa personnalité. Il faut voir le meilleur de chacun. Soyez le plus juste et égalitaire possible. De l’argent de poche ? Oui, mais à tous vos enfants. Pour la somme, adaptez-la selon leur âge et leur besoin. Prenez le temps de les écouter tous de la même façon. Ils ont droit à la parole, petits ou grands. Evitez surtout les comparaisons. Il n y a rien de pire pour provoquer des rivalités, exciter la jalousie et faire naître des conflits.

Envoyer par mail

Auteur : Jean Grey - Le 21 janvier 2010
Modifié

Commentaires

Publier un commentaire
chouchou enfants

Chaque mère va développer une relation unique et donc différente avec chacun de ses enfants.

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Qui sont les millennials, cette nouvelle génération ?

Qui sont les millennials 1

  "Millennials" c'est le nouveau mot utilisé dans ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

  La transition s’effectue en douceur. Depuis la dissolution ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Amour > Famille

L'ami imaginaire chez l'enfant

enfant ami imaginaire

Entre 3 et 5 ans, de nombreux enfants ...

Lire la suite
Amour > Famille

Enfant hyperactif : que faire ?

hyperactivité chez l'enfant

Souvent comparé à une tornade humaine, un ...

Lire la suite
Amour > Famille

Pipi au lit : quelques astuces pour en finir

pipi au lit

Les problèmes de pipi au lit la nuit, tous les ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

Elever un enfant seule

enfant éducation

Par choix ou par obligation, de plus en plus de femmes (ou d’hommes) se retrouvent ...

Lire la suite

Exercices de méditation pour les enfants...

méditation pour enfant

Votre enfant est souvent agité, stressé, angoissé, énervé ? Vous aimeriez l'apaiser et ...

Lire la suite

Famille : tout faire ensemble !

loisir famille

« Jamais sans ma famille ! » : telle est la devise des ...

Lire la suite

Exercices de méditation pour les enfants...

Livre : Relaxations créatives pour les enfants

Votre enfant est souvent agité, stressé, angoissé, énervé ? Vous aimeriez l'apaiser et ...

Lire la suite

La médiation familiale, une aide pour régler les conflits

médiation familiale

En cas de conflits à l’intérieur de la famille, un médiateur familial peut aider à ...

Lire la suite
  • enfant chouchou
  • chouchou
  • etre le chouchou
  • avoir un chouchou
  • aimer
  • enfants
  • famille