La violence conjugale

Même si on ferme souvent les yeux, il n'est pas rare d'entendre les voisins ou ses parents se disputés. Une dispute qui débouche fréquemment sur des violences physiques, sexuelles ou psychiques. La violence conjugale est un fait de plus en plus courant au sein de notre société.

La violence conjugale est un processus évolutif au cours duquel le partenaire dominant exprime sa domination par des agressions. Cet acte fait de nombreuses victimes chaque année notamment chez les femmes. En effet, les études montrent qu'une femme sur cinq subi ou a déjà subi au moins une fois dans sa vie une agression de la part de son conjoint.

Une violence qui prend des formes très diverses

La violence conjugale est une manifestation de la domination d’un partenaire au sein d’un couple. Cette domination s’exerce habituellement par des agressions de formes très diverses. Le premier type d’agression supporté par les victimes est la violence physique. Cette violence corporelle est la manifestation la plus apparente de la violence conjugale. Elle peut être exercée par le biais de différentes manières à savoir les coups, les sévices, la blessure, la mutilation, voire le meurtre. Avec l’agression physique, la violence conjugale se manifeste également à travers des violences sexuelles. Les faits sexuels les plus courants sont les viols ou pénétrations par violence ou par contrainte, agressions sexuelles, ...

Ensuite, la violence conjugale se manifeste aussi par les violences psychologiques. Ce type de violence, le moins apparent, est toutefois le plus difficile à supporter pour les victimes. Ceux qui subissent les violences psychologiques supportent le chantage, les insultes, les humiliations, la dévalorisation, les menaces contre l’enfant de couple ou contre les membres de la famille, etc. La violence conjugale peut également prendre la forme des privations de droit et d’autonomie comme la séquestration, l’enfermement, confiscation de ressource, confiscation de moyen de déplacement (voiture,...). En plus de ces nombreux aspects, la violence conjugale peut prendre aussi une apparence encore plus diverse et plus atroce.

Un fait généralement motivé par le machisme et l’égoïsme des hommes

Quelle que soit sa forme et sa manifestation, la violence conjugale est généralement le fait des hommes envers les femmes. D’une manière générale, les hommes auteurs de la violence envers sa femme sont des êtres considérés comme immatures. Ils peuvent également être des hommes égocentriques ou machistes. Ils peuvent parfois présenter un trouble de la personnalité et pensent que le fait de frapper une femme est un acte naturel. Ces hommes jugent que la violence est la solution idéale pour faire plier la femme qui refuse de leur obéir. Il arrive que les hommes violents ne soient capables de régler les problèmes familiaux autrement que par la violence et le conflit. En outre, le problème de la drogue et de l'alcoolisme sont également à l’origine d’une part importante de la violence au sein du couple. Dans certains cas, les victimes sont aussi à l’origine de la perpétuation de violence qu’elles subissent. En fait, une grande majorité des victimes n’osent même pas dénoncer les sévices qu'elles subissent pour des raisons très diverses. En plus, ces victimes peuvent aussi se retrouver dans une certaine situation de dépendance totale, surtout financière, envers l’auteur de la violence.

Des violences avec des conséquences très lourdes

La violence conjugale fait chaque année des milliers de victimes en France. Elle concerne une femme sur cinq selon les sondages. Elle provoque aussi bien des blessures que des traumatismes qui ne peuvent être guéris menant parfois à la mort. Une femme trouve la mort tous les trois jours en raison de ces violences. En 2004, les agressions au sein du couple ont provoqué plus de 162 morts. En dehors de l’homicide subi par les victimes directes, la violence conjugale peut aussi provoquer des effets néfastes sur les proches, en particuliers les enfants qui ne peuvent rien faire face au parent violent. ce omprtement pourrait même influencer la leur dans leurs vies d'adultes. Les enfants reproduisent, en effet, les violences dont ils ont été spectateurs.

Pour lutter contre la violence des partenaires violents, le premier pas à franchir est celui de la dénonciation. Pour le faire, les femmes peuvent joindre l’assistance des victimes de violence au numéro 01 40 33 80 60. La dénonciation de la violence se règle aussi par le fait de porter plainte au service de Police et de la gendarmerie. Sachez aussi que la violence conjugale est actuellement bien encadrée par la loi.

Le saviez-vous ?

La violence ne concerne pas seulement les femmes. « Les hommes battus » comprennent les 10 à 15% des victimes de violences conjugales. Toutefois, les hommes dénoncent rarement les violences de leur compagne par peur d'être ridiculisés.

Envoyer par mail

Auteur : Ludivine - Le 20 février 2008

Commentaires

Publier un commentaire

Christian

Demandez à votre mari de s'acheter un punching bag, ça détend. Sinon, coupez-lui les couilles.

20 janvier 2011 à 05h01

Répondre

Mirage

je n'ai jamais été victime de violence auparavant et la depuis un moment , mon conjoint qui fait face a une situation de stress intense deviens de plus en plus nerveux et n'arrive plus a contenir sa colère donc récemment il m'a battu et vu que je lui ai pardonner une première fois et bien il a recommencer et le pire c'est que je lui pardonne a chaque fois, je sais plus quoi faire, ni quelles solutions trouver puisque je n'arrive a en parler a personne.

30 août 2010 à 21h30

Répondre

Ouvrez la Cage

Une autre façon de lutter (sans violence) contre la violence conjugale
Ouvrez la Cage, un film pas comme les autres pour adultes et adolescents. Le teaser sur You Tube : http://www.youtube.com/watch?v=5nR7RKJa1jE
Un site pour en savoir plus et/ou commander le film : http://www.ouvrezlacage.com

25 août 2010 à 16h47

Répondre

SS

wow c trop vrai bordel jme fait toujours decouper en piece par mon iguane !

16 septembre 2009 à 17h37

Répondre

Julie

"la violence conjugale est actuellement bien encadrée par la loi" .... envie de rire, car j'ai porté la plainte et on l'a classée. Pourtant il y a eu le rapport d'une intervention d'une équipe de policier et une ITT de 8 jours délivrée par le médecin !!!! Il n'y que l'argent qui compte, si on n'en a pas il vaut mieux s'abstenir de porter une plainte, sans un avocat on est traitée comme moins que rien ! On plus, on est menacée que la plainte peut se retourner contre nous même !!!

11 octobre 2008 à 19h04

Répondre

Bibou

C'est tout a fait ça et j'ose pas en parler a mes proches !

16 juillet 2008 à 21h48

Répondre
Violence conjugale, femme battue

La violence conjugale fait chaque année des milliers de victimes en France. Elle concerne une femme sur cinq selon les sondages.

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Transition énergétique, la loi enfin dévoilée

Loi transition énergétique 2014

La transition énergétique est sans doute l'un des chantiers les ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

L'UMP au bord de l'implosion

UMP au bord de l'implosion 2014

Alors que le Président de la République traverse une crise de ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Amour > Couple

Surnoms dans le couple : décodons les !

surnom : canard ou lapin

Mon coeur, mon amour, mon poussin, ma ...

Lire la suite
Amour > Couple

Infidélité : 6 signes qui ne trompent pas !

homme infidele

Vous suspectez l'infidélité de votre conjoint ? ...

Lire la suite
Amour > Couple

Crise des 3, 7 ou 10 ans, faut-il en avoir peur ?

couple en crise

On entend toujours dire que certaines crises ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

Femme battue

femme battue

Le nombre de faits de violences volontaires sur les femmes par leur conjoint ou ...

Lire la suite

Les tue-l’amour

Homme saoul avec sa bière

Et oui, on s’aime comme on est avec nos petits défauts et nos faiblesses. On se dit que ...

Lire la suite

Manque de communication ou difficulté à accepter le message?

couple en manque de communication

  On parle souvent d’un manque de communication dans les couples où les chicanes ...

Lire la suite

Toujours et encore célibataire

célibataire femme

Souvent négligés ou du moins passés au second plan, les problèmes liés à la solitude ...

Lire la suite

Pourquoi les hommes aiment-ils les enquiquineuses ?

femme enquiquineuse

L'enquiquineuse fait la tête, râle pour un rien … Bref, c'est une véritable ...

Lire la suite
  • 1 femme sur 5
  • homicide
  • contrainte
  • couple
  • homme violent
  • porter plainte
  • dévalorisation
  • violence psychique
  • conjoint
  • femme
  • alcoolisme
  • homme
  • viol
  • agression sexuelle
  • violence sexuelle
  • agression
  • violence physique
  • séquestration
  • victime
  • humiliation
  • dispute
  • femme battue
  • violence conjugale
  • hommes battus
  • chantage