Le succès des bières Amsterdam

 

En été, les amateurs de bières sont à la recherche de bières de soif, légères et désaltérantes. Mais en hiver, ce sont les bières plus fortes, au goût plus puissant qui sont préférées. C'est sur ce créneau qu'a misé la célèbre brasserie néerlandaise.

 

Les bières Amsterdam

 

Amsterdam est une marque de bières hollandaises crée par la brasserie du même nom en 1995, au cœur de la capitale néerlandaise. Elle a réussi à se faire un nom à l'international, et notamment en France, puisqu'elle est présente dans la plupart des supermarchés français. C'est d'ailleurs la seule marque de bières des Pays-Bas à s'être vue accordé le titre honorifique d'entreprise « royale », parce qu'elle est leader dans son champ d'expertise et est considérée d'importance nationale. Amsterdam reste cependant une brasserie aux références peu nombreuses, puisqu'elle ne propose que trois bières différentes : la Navigator, lancée en 1995 dès sa création, la Maximator lancée un an plus tard, puis beaucoup plus récemment, la Black Rum, aromatisée au vieux rhum.

 

Le succès des bières Amsterdam 2

Se pencher sur l'Histoire de la bière Amsterdam permet d'en apprendre plus sur l'histoire et les légendes hollandaises. En effet, la marque a construit son image à l'aide de symboles précieux de la ville d'Amsterdam, en plus de lui emprunter son nom, et de manière plus générale sur des symboles néerlandais. Elle a par exemple repris comme logo les trois croix du blason de la capitale néerlandaise. Ces croix symbolisent la protection offerte par St Andrews contre les trois fléaux principaux de l'époque, à savoir la peste, les inondations et les incendies. Elle a aussi repris la bande noire représentant l'eau (l'eau des canaux de la ville autant qu'un rappel à son histoire maritime).

 

Autre symbole adopté par la brasserie : la célèbre légende du hollandais volant. On retrouve en effet sur les canettes desdites bières l'image du fameux navire fantôme. Ici, les histoires comptant l'origine de ce vaisseau divergent. Certains mentionnaient, dès le 18ème siècle, l'histoire de ce bateau coulé en pleine tempête. D'autres racontaient plutôt qu'il s'agissait des exploits d'un capitaine qui parcourait les mers à une vitesse telle qu'on aurait dît que le navire volait sur l'eau. On prêtait même à ce capitaine une alliance conclue avec le diable afin de pouvoir naviguer plus vite que quiconque.

Quoiqu'il en soit, la marque de bière hollandaise s'est inspirée de l'histoire de sa ville et de son pays pour construire la sienne.

 

De quoi est faite une bière ?

 

Profitons-en pour apporter quelques notions, utiles à la compréhension de la fabrication de la bière. Les deux bières phares d'Amsterdam ont en effet plusieurs spécificités :

 

Le succès des bières Amsterdam 3

   Lager : la Navigator et la Maximator sont deux bières dîtes « lager ». C'est un type de bière précis, au même titre que « Ale », « Stout », ou « Porter ». Les bières lager sont des bières à fermentation basse ; c'est-à-dire qu'elles sont brassées à des températures peu élevées, généralement entre 9°C et 11°C. Les lager sont toujours et exclusivement des bières blondes ou blanches, généralement peu fortes en alcool et qui se consomment bien fraîches. Ce sont d'ailleurs les bières les plus répandues dans le monde. Ici, Amsterdam se démarque puis ses deux bières blondes possèdent un fort degré d'alcool et un goût assez intense, peu habituel chez les lager.

 

   Degré d'alcool : la Navigator titre à 8°, et la Maximator grimpe jusqu'à 11,6°. C'est bien plus que la plupart des blondes, qui tournent généralement autour des 4° à 7°. Mais au fait, comment le degré d'alcool d'une bière est-il défini ? Il s'agit principalement de la densité du mout – le mout étant le mélange obtenu du malt à l'eau – qui entre en jeu. Plus un mout est dense, plus les levures auront du sucre issu des céréales à transformer en alcool, et plus le degré d'alcool grimpera.

 

   Arômes : la bière, comme le vin ou d'autres spiritueux, est un alcool noble qui peut se déguster. On peut dans un premier temps en admirer la robe, qui varie du doré au brun sombre, plus ou moins trouble. On peut ensuite se focaliser sur les senteurs dégagées par une bière. Enfin, viennent les arômes qui titillent les papilles. Par exemple, la Navigator propose des arômes de noisette et d'abricot, là où la Maximator se targue d'un goût plus intense et plus puissant de réglisse et de caramel. Comment jouer avec les arômes au moment du brassage d'une bière maison ? Tout simplement en choisissant les différentes céréales utilisées et les levures. Certains houblons sont jugés plus « amerisants », là où d'autres sont plus aromatiques.

 

Envoyer par mail

Auteur : -
Modifié

Commentaires

Publier un commentaire
Le succès des bières Amsterdam

Dernières actualités

Société > Sujets d'actualité

Qui sont les millennials, cette nouvelle génération ?

Qui sont les millennials 1

  "Millennials" c'est le nouveau mot utilisé dans ...

Lire la suite
Société > Sujets d'actualité

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

Les cercles de jeux font leur retour à Paris

  La transition s’effectue en douceur. Depuis la dissolution ...

Lire la suite

Vidéo du jour

Une falaise s'effondre sur une plage...

Articles les plus lus

Cuisine > Boissons

La composition du coca-cola enfin dévoilée

recette coca cola

Que boit-on quand on avale du coca-cola, à part ...

Lire la suite
Cuisine > Boissons

Les vins de la Bourgogne

vin bourgogne vigne

Avec le Bordelais et la Champagne, la Bourgogne ...

Lire la suite
Cuisine > Boissons

Les vins de la Dordogne

dordogne vins vignoble

Le vignoble est réparti sur 93 communes, il est ...

Lire la suite

Suggestions d'articles

Le rhum

Cocktails à base de Rhum

Cette eau-de-vie qu'est le rhum n'arrose pas seulement les babas ; c'est un alcool ...

Lire la suite

L’absinthe

absinthe

Interdite en 1915 pour lutter contre les ravages de l’alcoolisme, la liqueur d’absinthe ...

Lire la suite
  • Alcool
  • Le mout
  • Céréales
  • Bière